Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Google censure les vidéos Youtube exposant des « techniques de hacking »

Les chercheurs en sécurité du monde entier vont avoir de belles surprises dans les jours qui viennent. En effet, ces petits salopards de Google sont en train de bannir de YouTube les vidéos qui, je cite : « Expliquent aux gens comment contourner des systèmes informatiques sécurisés« . En gros, tout ce qui parle de hacking au sens laaarge…

Le chercheur Kody Kinzie en a fait les frais hier à cause d’une de ses vidéos traitant d’une faille sur certains routeurs wifi équipés de la fonctionnalité WPS.

C’est moche.

Une personne aux ressources intellectuelles limitées se dirait : « Oh, mais c’est bien parce que sinon, ça va apprendre à mon voisin de 12 ans comment pirater mon wifi et après je vais être embêté« .

Mais cette personne aurait tout faux.

En résumé, le voisin n’a pas besoin de YouTube pour apprendre à faire ce genre de chose, donc ça ne va pas fondamentalement changer la donne. Il ira chercher l’info ailleurs.

Par contre ce qui va changer, c’est que les chercheurs en sécurité qui exposent leurs découvertes et travaux ne pourront plus communiquer convenablement auprès de leur audience YouTube. La connaissance en matière de sécurité informatique devra donc être dispensée autrement, voire arrêter d’être dispensée pour ceux qui ont la flemme de remonter un canal de communication ailleurs (Blog, chaine Dailymotion, groupe Telegram ou que sais-je).

Mais sur un média grand public comme YouTube, cela permettait de sensibiliser plus de monde et ainsi de faire grimper le niveau de sécurité global. L’utilisateur lambda pouvait apprendre que tel routeur ou telle fonctionnalité était faillible et ne pas l’acheter ou ne pas l’activer. Ou s’il était équipé, il pouvait apprendre à renforcer la sécurité de son système.

L’obscurité et la censure de l’information d’une manière générale sont l’ennemi de la sécurité. L’information doit être partagée, car elle permet d’avertir et de prendre des mesures défensives. De leur côté, les youtubeurs infosec qui voudront continuer à être présents sur YouTube vont devoir faire le ménage dans leurs anciennes vidéos et surtout bien édulcorer leur discours sous peine de se faire dégager de la plateforme.

C’est aussi un gros coup bas de la part de YouTube envers la communauté des chercheurs en sécurité, mais aussi envers l’ensemble de ses utilisateurs à qui Google masque une partie de la réalité. Ce n’est pas leur rendre service que de censurer ce type de vidéo. C’est juste les rendre moins informés des risques de sécurité, et donc quelque part les laisser se coucher aussi bêtes que la veille, voire plus bêtes s’ils ont regardé uniquement les vidéos de la catégorie « Tendances » :-p .

Après c’est YouTube, c’est une plateforme privée, ils sont chez eux, et ils font ce qu’ils veulent. Donc si demain ils veulent censurer uniquement les vidéos qui parlent de tricot ou de cupcakes, ils pourraient le faire sans problème. Il faut juste avoir conscience que YouTube, c’est une fenêtre qui montre le monde avec un prisme déformant forgé avec de la culture nord-américaine et surtout une bonne dose de puritanisme. Ce n’est pas un problème en soi, mais il faut garder ça à l’esprit quand on utilise les outils Google. Et surtout être vigilant sur le rétrécissement de cette fenêtre (ou le renforcement de ce prisme), c’est à dire sur l’appauvrissement d’année en année (via la censure) des contenus.

ps : Oui ma chaine Youtube risque aussi de se faire striker à cause de vieux tutos. On verra bien.

Source


Réponses notables

  1. sossa says:

    En vertu de la future loi contre la haine sur internet, je vous somme de supprimer ce billet contenant une insulte à notre grandissime multinationale bienfaitrice de l’humanité centralisée, ou de l’amender dans les 24 heures. A défaut, je vous condamne à suivre un stage animé par Laetita Avia en personne sur le thème “comment bloguer ses critiques de façon inclusive et safe”.

    Blague à part, on leur monte un Peertube à tous ces chercheurs en sécurité ?

  2. Peertube c’est bien techniquement. Mais pour le moment, y’a pas l’audience. Et après si tu veux en vivre (en admettant que l’audience soit là), je sais pas si c’est bien simple.

  3. Quand je vois les décisions de Google, que ce soit pour YT ou chrome, je me dis qu’ils sont en train de devenir les meilleurs ambassadeurs du monde du libre…
    -Mutilons les anti-pub pour chrome, histoire que tout le monde bascule sur FF.
    -Censurons le monde du hacking sur YT, comme ça, en plus de subir un bel effet Streisand, on perdra une partie des revenues publicitaires au profil d’un autre hébergeur.

Continuer la discussion sur Korben Communauté

7 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants