Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Cracker une Wii sans jeu ni soudure

Grâce à une nouvelle faille découverte par Giantpune, il y a peu dans le firmware de la Wii 4.3 au niveau du système de messagerie interne de la wii, il est devenu possible de cracker sa console sans jeu. C’est la team Twiizers qui a mis au point un hack plutôt simple.

En gros, pour que ça marche, l’exploit utilisant cette faille doit être signé avec un algo utilisant l’adresse MAC de la console. Si vous voulez tester, il faut d’abord vous rendre dans le menu Options Wii, puis dans paramètres, puis Internet, afin de sélectionner « Informations générales ». A partir de là, il suffit de recopier l’adresse Mac sur ce site web, en n’oubliant pas de cocher le radio bouton 4.3E si vous avez une console européenne.

Entrez le captcha, cliquez sur l’un des 2 boutons (fil bleu ou rouge, on s’en fiche), et le site vous proposera de télécharger l’exploit correctement signé. Dézippez-le, et copier le dossier « private » et le fichier boot.elf (sans les fichiers TXT) sur une carte SD (2 Go maximum comme d’hab et formatée en FAT 16 ou 32).

Mettez cette carte SD dans l’emplacement prévu à cet effet sur votre Wii, puis lorsque vous êtes sur l’écran d’accueil de la console, cliquez sur la petite enveloppe en bas à droite et revenez à hier (en appuyant sur la touche « moins »). Vous verrez alors une jolie Letter Bomb sur laquelle il faudra cliquer ! Hackmii se lancera, ce qui vous permettra d’installer la chaine homebrew ainsi que bootmii.

Si vous avez un System Menu (firmware) qui porte un n° de version < ou égal à 4.2, rabattez vous sur le hack BannerBomb.

Ensuite, si vous voulez vraiment pousser le bouchon, installez PimpMyWii (pour les mises à jour), puis WiiFlow pour faire tourner des softs depuis un disque externe.

Merci beaucoup à BlogApyka pour l’astuce.

[Source]



LNAV – Un visualisateur de fichiers de logs libre et pratique

LNAV (Logfile Navigator) est un outil dispo pour Linux et macOS qui permet de visualiser et de parcourir des fichiers de logs de manière agréable et efficace.
En plus de la coloration syntaxique, de la prise en charge de formats de logs standards (Syslog, CUPS, dpkg, sudo, strace…etc), LNAV est aussi capable de décompresser à la volée des logs zippés (ou gzippés ou bzippés) mais aussi de rassembler (merge) des logs segmentés pour en faciliter la visualisation.

Lire la suite



Une faille de sécurité dans les processeurs risque de diminuer jusqu’à 30% les performances des machines

La grosse news d’hier, ce n’était pas Logan Paul filmant un pendu au Japon, mais plutôt ce gros « problème » qui touche l’ensemble des processeurs Intel fabriqués durant ces 10 dernières années. Le problème est en réalité 2 failles de sécurité très importantes qui permettent à n’importe quel programme malicieux d’accéder en lecture à la mémoire utilisée par le kernel (le noyau de l’OS et ses modules interagissant avec le hardware).

Lire la suite



Bandwidth Hero – Surfez compressé pour économiser de la bande passante

Si vous êtes un peu juste en bande passante et que vous voulez accélérer un peu les choses, je vous propose aujourd’hui de jeter un œil à Bandwidth Hero.

Il s’agit d’une extension open source pour Chrome et Firefox qui fonctionne de concert avec un serveur proxy. Ce serveur proxy récupère chaque image que votre navigateur demande, la compresse au format WebP/JPEG en basse résolution et vous la renvoie ensuite directement.

Lire la suite