Aller au contenu
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Manipulez des programmes dangereux avec SandBoxie

Si vous avez l’habitude de jongler avec des programmes un peu sensibles comme des outils de « sécurité » ou autre genre de petits softs un peu louches, vous savez qu’il est très facile de choper un petit virus ou encore un adware à la con qui va vous ouvrir 150 000 popup vers sexylolo.com.

Pour éviter ce genre de chose, tout en testant les programmes undergrounds qui vous passent sous la main, il existe un petit soft qui crée une espèce de container sur votre PC dans lequel les programmes s’exécutent en autarcie complète sans toucher à votre système.

Ça s’appelle SandBoxie, c’est sous licence libre et l’outil existe en 2 parfums : Sandboxie Classic et Sandboxie Plus. Les deux disposent du même niveau de sécurité, mais pas des mêmes fonctionnalités. En effet, la version Sandboxie Plus dispose d’une interface utilisateur plus moderne utilisant Qt qui permet les fonctionnalités suivantes :

  • Un gestionnaire d’instantanée qui permet de « photographier » une sandbox afin de la restaurer si besoin.
  • Un mode maintenant permettant de désinstaller / réinstaller / lancer / stopper le service Sandboxie.
  • Un mode portable pour exécuter Sandboxie et l’ensemble de ses fichiers dans un même répertoire. Pratique pour le coller sur une clé USB ou tout simplement ne pas faire d’installation.
  • Et des options supplémentaires pour bloquer par exemple l’accès à certains composants Windows comme le gestionnaire d’impression, l’accès à Internet ou le presse papier. Le pare-feu de Sandboxie prend également en charge WFP (Windows Filtering Platform).

Une fois votre programme lancé dans Sandboxie Plus, vous pourrez également terminer l’ensemble des processus tournant dedans avec un simple raccourci clavier.

Ce genre d’outil est très pratique pour éviter de se choper un virus en cas d’utilisation d’un .exe douteux, ou tout simplement y faire tourner un navigateur pour éviter à la fois les malwares et les fuites d’information liées à votre vie privée.

Clair non ? En gros, il donne l’accès à votre Windows aux programmes qu’il contient, mais uniquement en lecture seule. Ça faisait un bail que  j’en avais entendu parler, mais je n’avais jamais pris le temps de l’évoquer ici.  Donc si vous ne connaissiez pas encore, SandBoxie est téléchargeable ici.

— Article publié le 5 octobre 2007 – mis à jour le 24 août 2022 —

Que faire après le bac quand on est passionné de cybersécurité ?

Entièrement dédiée à la cybersécurité, l’école Guardia est accessible soit directement après le bac (post-bac), soit après un bac+2 ou bac+3. En rejoignant l’école Guardia, vous deviendrez développeur informatique option cybersécurité (Bac+3) ou expert en cybersécurité (Bac+5).

Cliquez ici pour en savoir plus

Partenaire


Les articles du moment