Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Organisez votre veille avec Flusio

Tu aurais voulu découvrir cette astuce avant tout le monde ? Alors rejoins-moi sur Patreon !

Vous le savez, depuis des années que j’alimente ce site, j’ai acquis une bonne expérience en matière de veille technologique. Surveiller ce qui se passe sur Internet et n’en garder que le meilleur pour le partager avec vous, c’est mon métier. J’en ai même fait une formation.

En termes d’outils, j’ai commencé il y a longtemps sur un lecteur de flux RSS tout ce qu’il y a de plus traditionnel, avant de découvrir Netvibes, pour enchaîner sur Google Reader et enfin venir kiffer la vibe sur Feedly. Oui, je suis un gros utilisateur de Feedly et pour le moment, rien ne m’en fera partir. Feedly est bien sûr payant, mais comme j’ai eu la bonne idée de prendre un abonnement à vie il y a quelques années, et bien aujourd’hui c’est largement amorti, et ça, c’est cool.

Et aujourd’hui, j’aimerais vous parler du logiciel libre Flusio. Développé par le français Berumuron, Flusio permet comme son nom l’indique, de fusionner 2 univers : celui des flux RSS (on dit plus justement la « syndication ») et celui des bookmarks (les signets en français).

Flusio permet ainsi d’ajouter de nouveaux liens ce qui permettra ensuite de suivre l’ensemble des articles via le flux RSS des sites, de conserver sous la forme de signets les articles qui vous intéressent ou que vous souhaitez lire plus tard, et de créer et partager des collections.

Les collections sont des regroupements thématiques réalisés par les utilisateurs de l’instance Flusio qui peuvent être partagés. Et c’est très intéressant, car ça permet d’ouvrir son horizon en allant lire ce que d’autres ont mis de côté.

Les collections publiques de Flus.fr

Malheureusement comme tout bon logiciel libre, ce n’est pas simple à installer pour les débutants. Il vous faudra votre propre serveur équipé de git, nginx, php et postgreSQL. Et le tout devra fonctionner en HTTPS donc il faudra penser au certificat SSL.

Bref, je vous ferais peut-être un tuto à l’occase, mais la bonne nouvelle, c’est qu’il existe une version en ligne de Flusio qui s’appelle Flus.fr et qui vous permettra d’en profiter sans rien installer. Cette version hébergée du service est gratuite pendant quelques jours et après il faudra débourser 3 euros par mois / 30 euros par an, ce qui est bien normal.

Bref, un chouette projet sur lequel vous devez vraiment jeter un œil.


Les articles du moment