Aller au contenu
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

TOP 2021 des sites où télécharger des modèles 3D à imprimer

Si vous cherchez des modèles 3D à utiliser dans vos créations ou à imprimer, vous êtes au bon endroit. Quand on achète une imprimante 3D, on se rue souvent sur ces sites qui proposent des tas de modèles 3D à télécharger et à imprimer. Il est même possible de les modifier. C’est fou !

Si vous n’avez pas encore acheté d’imprimante 3D, je peux vous conseiller en fonction de votre budget, une imprimante comme celles de la série Ender de chez Comgrow qui sont des milieux de gamme excellents pour commencer. Ce sont des imprimantes utilisables directement, mais on trouve également des pièces facilement ce qui permet de la réparer ou de la faire évoluer et ça c’est cool.

Pour ce qui est de vous former à l’impression 3D, il y a 2 bouquins que j’aime bien également aux éditions Serial Makers. Le premier c’est « L’impression 3D » de Mathilde Berchon et Bertier Luyt qui passe en revue les différents types d’impressions 3D, les champs d’application possible…etc. Et le second livre que vous conseille c’est « Pratique de l’impression 3D » de Anna Kaziunas France qui aborde le sujet de manière beaucoup plus pratique… Quelle imprimante choisir ? Quels matériaux prendre ? Quels types d’objets imprimer ? Quels réglages faire…etc.

Maintenant si vous êtes déjà équipé et formé, je vous ai dressé une belle liste de sites sur lesquels vous trouverez de formidables modèles 3D à imprimer pour décorer votre chez vous, réparer des objets, améliorer votre confort, ou pour offrir de nouveaux jouets aux enfants.

Sommaire

Thingiverse

Thingiverse est sans doute le plus connu. Lancé en 2008 par MakerBot, c’est la plateforme de référence en modèles 3D. On y trouve de tout comme des oeuvres d’art, des gadgets à imprimer, des figurines, des objets de décoration, mais également des jouets ou des outils.

La communauté y reste très active et partage à la fois ses nouveaux modèles 3D, mais également des photos d’impressions 3D plus ou moins réussies en fonction des STL fournis, ce qui permet de se faire un avis avant de se lancer (et potentiellement gâcher du PLA).

Au-delà des modèles, il est également possible de visiter les pages des designers, ce qui met aussi en avant les créateurs et leur univers et pas seulement les objets. Sans oublier une section « Générateur » qui permet de créer des STL personnalisés en fonction de vos besoins en termes de taille, d’agencement ou de texte. Vraiment, pratique quand on n’y connaît rien en modélisation 3D !

À découvrir ici.

Thangs

Thangs, c’est le concurrent à Thingiverse qui monte, qui monte. Ce site dispose également d’une communauté très active qui partage des modèles 3D à imprimer vraiment sexy. Chacun peut y uploader ses créations et collaborer avec d’autres sur les projets. Chaque modèle est visualisable directement en 3D dans le navigateur et on peut changer les couleurs, l’orientation et même éclater le modèle pour mieux visualiser l’emplacement des pièces.

Niveau moteur de recherche, on retrouve les options classiques, mais Thangs innove en proposant une recherche dite géométrique. En gros, vous uploadez un STL de votre choix et le site l’analysera pour vous proposer un modèle identique ou proche correspondant à votre fichier.

Aller sur Thangs en cliquant ici.

You Imagine

YouImagine est un site où les créateurs peuvent envoyer leurs modèles 3D et sur lequel les visiteurs peuvent consulter de nombreuses collections de modèles par thématique (D&D, Covid, jouet…etc.), mais également pour certains modèles d’imprimantes comme l’Ultimaker…etc. Les designs sont bien illustrés et chacun peut y aller de son petit commentaire.

Youimagine c’est par ici.

Cults

Cults3D est un site en français qui propose de nombreux STL dans des catégories comme architecture, bijou, art et même sextoys (!). Chaque modèle est fourni avec des paramètres d’impression et téléchargeables gratuitement. Vous pouvez évidemment rejoindre la communauté pour laisser des messages sous les modèles et partager vos impressions. Des concours d’impression 3D y sont régulièrement proposés et un blog à suivre vous permettra de renforcer vos connaissances en 3D. Un must !

C’est par ici que ça se passe.

My Mini Factory

MyMiniFactory est également un grand classique dans les sites proposant des modèles STL à télécharger gratuitement. Bien que très accès impression de mini figurines pour les jeux de plateau, il y a de nombreux modèles dans des catégories aussi variées que les jouets, pour les véhicules radiocommandés, le cosplay, le recyclage et j’en passe.

My Mini Factory permet également aux créateurs de modèles STL de vivre de leur art en proposant une section boutique avec des modèles payants. Il a aussi des compétitions et la communauté y est vraiment très active et sympa. De moins point de vue, ce site est clairement sous côté. C’est l’un de mes préférés également.

My Mini Factory c’est ici.

3D Export

3D Export permet aux possesseurs d’imprimantes 3D d’être mis en relation avec des gens qui ont des besoins en impression 3D, ce qui permet d’arrondir les fins de mois et d’amortir son imprimante 3D. De nombreux modèles 3D sont proposés et pas uniquement à des fins d’impression avec le tarif de vente. Toutefois pour les curieux, il y a aussi une section contenant des modèles 3D gratuits à imprimer chez vous.

3D Export c’est par là

CG Trader

CG Trader est très connu dans l’univers de la 3D puisqu’il propose de nombreux modèles à utiliser dans tout un tas de type de projets (films, jeux vidéo, application professionnelle…etc.), mais il y a également de quoi faire en matière de modèles 3D à donner à votre imprimante 3D.

La plupart des modèles sont payants, mais le site propose une section de modèles gratuits dans laquelle vous trouverez votre bonheur. Au-delà de ça c’est également une place de marché pour les créateurs qui pourront répondre moyennant finance à des commandes de clients souhaitant des modélisations 3D spécifiques.

À découvrir ici.

Yeggi

Yeggi est un moteur de recherche qui vous permet à partir de quelques mots clés de trouver le modèle 3D à imprimer de vos rêves. Il s’agit d’un métamoteur, ce qui signifie qu’il va interroger d’autres sites pour vous fournir des résultats pertinents.

Yeggi c’est par ici.

STL Finder

STLFinder est également un meta moteur de recherche rapide et minimaliste qui vous permettra de trouver le modèle 3D qui vous convient sans avoir à parcourir des milliers de sites web différents.

STLFinder c’est ici.

3Dwarehouse

3D Warehouse, l’entrepôt 3D en français est un service de Sketchup, l’outil de modélisation 3D, qui offre des centaines de modèles 3D gratuits à destination des professionnels et des utilisateurs de Sketchup. Tout n’est pas imprimable donc, mais ça régalera vos pupilles.

C’est ici que ça se passe.

Pinshape

Pinshape propose de nombreux modèles gratuits, sous licence libre, mais également une place de marché permettant aux créateurs de vendre leurs fichiers 3D. De nombreux design sont disponibles : Starwars, outils, bijoux, mode, art, gadget…etc. Et des concours sont également organisés régulièrement.

Happy3D

Happy 3D est également l’un de mes chouchous. Lancé par la société Boulanger en France, c’est un site qui propose des pièces détachées imprimables en 3D. Vous avez cassé le bouton de votre cuisinière ou du grille-pain ? Vous avez perdu la trappe pour l’emplacement des piles de votre télécommande ? La charnière de votre réfrigérateur est cassée ?

Pas de panique ! Vous allez sur Happy 3D, vous trouvez le modèle de pièce dont vous avez besoin, vous l’imprimez et le tour est joué ! Happy 3D a un côté hyper concret et pratique que j’aime beaucoup. Ce site à lui seul est capable de justifier l’achat d’une imprimante 3D. Je vous le recommande fortement.

À tester ici.

Prusa Printers

Prusa Printers dispo en français est le site de la communauté Prusa qui fabrique des imprimantes 3D. Ce site propose des milliers de modèles aussi bien techniques que décoratifs qui sont parfaitement illustrés. Ça donne vraiment envie d’imprimer en 3D des tas de nouveaux objets plus ou moins utiles. Au delà de ça, des compétitions sont régulièrement lancées, permettant de gagner des imprimantes Prusa.

Cliquez ici pour aller sur Prusa Printers

J’espère que ce tour d’horizon des plateformes où vous pouvez télécharger des fichiers 3D vous aura plu et que vous aurez de quoi lancer des impressions 3D de qualité dans les jours à venir. Si vous pensez qu’il manque des sites, n’hésitez pas à me les envoyer.

Quel type de fichier pour imprimante 3d ?

Les formats d’export de fichiers les plus courants et universels pour l’impression 3D sont le STL et le VRML. STL est l’abréviation de « stéréolithographie ». Il s’agit d’un rendu 3D qui ne contient qu’une seule couleur. Il s’agit généralement du format de fichier que vous utilisez avec les imprimantes 3D grand public.

VRML (« vermal », extension de fichier .WRL) quand à lui est l’abréviation de « Virtual Reality Modeling Language » (langage de modélisation de la réalité virtuelle). Il s’agit d’un type de fichier 3D numérique plus récent qui inclut également de la couleur et peut donc être utilisé sur les imprimantes 3D dotées de plusieurs extrudeuses (c’est-à-dire de deux buses supplémentaires pouvant chacune imprimer un plastique de couleur différente) ou de la technologie de projection de liant en couleur.

Le format .AMF (Additive Manufacturing File Format) est une nouvelle norme ouverte basée sur XML pour l’impression 3D. Contrairement à STL, il contient un support pour la couleur. Il peut également être compressé pour atteindre environ la moitié de la taille d’un fichier STL compressé. AMF n’est pas largement utilisé à l’heure actuelle.

Un autre format de fichier utilisé pour les imprimantes 3D est le GCode. Ce fichier contient des instructions détaillées qu’une imprimante 3D doit suivre pour chaque tranche, comme le point de départ de chaque couche et la « route » que la buse ou la tête d’impression suivra pour déposer le matériau.

Les fabricants d’imprimantes 3D peuvent également avoir leurs propres formats de fichiers propriétaires qui contiennent des instructions spécifiques de cette marque ou de ce modèle, et qui ne sont compatibles qu’avec le logiciel de ce fabricant. Cela ne constitue pas un obstacle à l’impression avec ces machines, car le format de fichier propriétaire est générable à partir du fichier STL ou WRL de l’utilisateur.

Parmi les exemples, citons le fichier .form, utilisé avec le logiciel PreForm pour les imprimantes Form1, ou le format .zpr, propriétaire des logiciels ZPrint et ZEdit utilisés avec les imprimantes à jet de liant de ZCorp.

Quel logiciel utiliser pour imprimante 3d ?

Il existe de nombreux outils à utiliser avec votre imprimante 3D. Voici les plus connus :

Mon préféré et le plus connu est évidemment Cura, maintenu par Ultimaker qui est open-source et qui offre une intégration transparente avec l’imprimante 3D. Il fournit des recommandations pertinentes aux débutants et supporte le format d’export STL.

Autodesk Fusion 360 est l’un des logiciels d’impression 3D les plus puissants du marché. C’est l’un des choix de produits préférés des ingénieurs mécaniques et des concepteurs 3D qui peuvent y importer leurs Obj et autres bibliothèques d’objets 3D. AutoCAD, son grand frère, est un autre outil d’impression 3D adapté à un usage professionnel.

TinkerCAD est un outil de modélisation et de conception 3D fonctionnant via le Web. Le logiciel est doté d’une interface simple et facile à utiliser qui simplifie le processus d’impression 3D. En même temps, il vous offre la possibilité de concevoir des modèles complexes en tirant parti du regroupement de formes et des formes.

Article publié le 19/01/2016
Article mis à jour le 12/05/2021


Les articles du moment