Y'a un mois, j'ai vu passer cette news qui expliquait que la SNCF encourageait les entreprises parisiennes à décaler les horaires de leurs employés pour éviter que les transports soient bondés.


Bonne idée... pour la SNCF. Mais idée à la con sur le long terme.

Alors allons plus loin... Au lieu de promouvoir les horaires décalés, pourquoi ne pas promouvoir carrément (et à l'échelle nationale) le télétravail ?

Je trouve ça dingue qu'en 2013, toute la France se lève chaque matin à la même heure, pour prendre sa petite voiture ou son petit bus, bouchant les routes, blindant les trains, pour recommencer chaque soir. Ça pollue, ça fait perdre du temps à tout le monde, ça génère du stress...

Je pense qu'il serait temps que les employeurs se posent 5 minutes la question du télétravail.

Oui, je sais, tout le monde ne peut passer en télétravail. Il faut encore des gens dans les entreprises, et c'est bien normal. Mais il y a aujourd'hui de très nombreux postes qui ne nécessitent pas d'être à un endroit fixe. Les DRH devraient pouvoir prendre un peu de temps pour établir une liste de qui, au sein de l'entreprise, pourrait bosser de chez lui.

Il n'y a que des avantages au télétravail.

  • Moins de stress. On arrive à l'heure, on n'est pas bloqué dans les bouchons et on n'est pas dérangé par le collègue débile qui fait irruption dans votre bureau pour vous raconter l’émission TV d'hier soir quand il prend sa pause café.
  • Moins de temps perdu. On peut fonctionner par objectif et même si dans la journée, on doit s'absenter pour aller chez le dentiste, ce n'est pas grave puisqu'on peut rattraper le soir ou le week-end. Les heures supplémentaires peuvent même devenir agréables les dimanches pluvieux ou les soirs d'ennui.
  • Moins de frais. Moins d'essence, moins d'argent dans la nounou ou la garderie, moins de frais pour la bouffe du midi...etc.
  • Moins de fatigue. Possibilité de faire une petite sieste pendant sa pause, pas de transport et on peut même bosser allonger dans son canapé.

Et pour l'employeur, ça veut dire moins de retard ou d’absences à gérer (rien que pendant les grêves...). Moins de frais généraux, moins de conflits internes... Et plus d'efficacité de la part des employés qui peuvent mieux concilier leur vie professionnelle et personnelle.

Couplez à ça, la mouvance BYOD (Bring your own device) qui deviendrait alors SWYOD (Stay with your own device) et c'est la fête !

Maintenant, je pense que tout le monde n'est pas fait pour télétravailler. Certains ont besoin d'être entourés par leurs collègues pour ne pas déprimer et continuer à avoir des interactions sociales. D'autres ont besoin d'être poussés au cul par leur chef pour bosser. Et d'autres doivent être dans un cadre "boulot" pour ne pas sombrer sur Facebook ou s'endormir devant une série. Mais pour ceux qui ont un caractère plutôt indépendant, qui sont autonomes et suffisamment sérieux pour remplir leur part du contrat et leurs objectifs, je pense qu'il est urgent de leur proposer une option télétravail.

D'ailleurs, en ce qui concerne les interactions sociales, une solution équivalente à Twitter pour discuter entre employés (ou un Skype), est, je pense, l'idéal aussi bien pour bosser que pour blaguer entre collègues comme si on était à côté de la machine à café.

D'une manière générale, j'ai pu observer que les gens sont sérieux quand ils bossent. Ils veulent bien faire leur boulot et s'ils sont motivés, pas stressés et s'ils se sentent appréciés, ils ne comptent pas leurs heures. Faites confiance à vos collaborateurs et à leur intelligence. Les tire-au-flan sont en réalité peu nombreux et ne feront pas illusion très longtemps même en "travaillant" de chez eux.

Avec les outils que nous avons maintenant... Les ordis, les téléphones portables, le haut débit, la VoIP, les emails...etc., il n'y a rien qui peut faire barrage à la transformation d'un emploi de bureau traditionnel en emploi télétravaillé. Alors amis employeurs, si vous me lisez, je vous en conjure... Prenez un peu de temps pour vous poser la question et si la réponse est positive, proposez cette option à vos employés. Des milliers de personnes (dont moi) travaillent déjà depuis chez eux et globalement, les retours sont très positifs à tous les niveaux.

Il n'est pas forcé que ce soit un temps plein télétravaillé... Vous pouvez commencer avec 1 ou 2 jours par semaine. Je suis certains que vous ferez des heureux et que la qualité du travail sera au rendez-vous. Encore plus fort, vous aurez ainsi contribué à rendre le monde meilleur en soulageant les trains, les routes, la pollution, le stress et les dépenses de notre société.

Pour compléter cette réflexion, je vous invite à lire les 2 articles suivants :

Et en bonus (Merci à VZepplin) :

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Pinterest Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin