ProtonMail, le service d'email chiffré et sécurisé développé par les chercheurs du CERN en Suisse, subit depuis le 3 novembre, une attaque DDoS d'une extrême violence. Comme le site est toujours offline, l'équipe de ProtonMail a mis en place un petit WordPress à l'arrache pour expliquer ce qui se passe.

Capture d'écran 2015-11-05 09.50.17

En gros, l'attaque DDoS est tellement massive et longue que d'autres serveurs (hébergeant des banques ou d'autres sociétés tech) situés dans le même data center Suisse, sont tombés. Et les équipes de ProtonMail ne peuvent rien faire pour le moment, pour bloquer cette attaque. Ils ont essayé de relancer le site ce matin et se sont encore pris une attaque qui l'a empêché de revenir en ligne.

ProtonMail on Twitter

We were attacked again this morning when attempting to bring the site back online. More updates when we have them.

Rassurez-vous, même si tout est offline, les données chiffrées sont en sécurités. Le serveur lui-même est dans un data center qui se trouve être un bunker capable de résister à une attaque nucléaire.

Toutefois, quelqu'un (suivez mon regard...) doit sérieusement leur en vouloir pour les plomber comme ça... C'est finalement un bon signe. Cela veut dire que leur service de messagerie est suffisamment sécurisé pour en emmerder certains :)

Dans son post, les chercheurs Andy et Jason travaillent avec différentes sociétés qui savent gérer ce genre de problème et devraient bientôt revenir en ligne. D'ailleurs si vous maitrisez le sujet, vous pouvez les contacter pour leur filer un coup de main !

Je leur souhaite bon courage !

Pour suivre la suite des événements, c'est sur Twitter que ça se passe.

ProtonMail (@ProtonMail) | Twitter

The latest Tweets from ProtonMail (@ProtonMail). Secure email with no compromises, brought to you by CERN and MIT scientists. Follow us for live updates. Geneva, Switzerland

Merci à Florent pour l'info