Je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises de BTSync, le logiciel de synchronisation P2P initié par Bittorrent. Il est top, mais y'a 2 trucs qui me gênent avec cet outil :

  • 1/ Il suffit d'entrer une clé pour que ça se synchro. Pas de mot de passe, pas d'approbation de l'ajout...etc. Du coup, même si le risque est limité, n'importe qui peut "deviner" ou voler votre clé et se synchroniser avec vous.
  • 2/ Les sources ne sont pas ouvertes.

Et c'est là qu'entre en scène Syncthing. Cette solution sous licence MIT ressemble beaucoup à BTSync. Elle n'est pas encore très user friendly, mais des binaires sont dispos pour OSX, Windows et Linux donc pas besoin de vous lancer dans de la compilation. Une fois téléchargé, lancez le soft et vous serez automatiquement redirigé vers une interface locale sur votre navigateur.

cap 2014-05-14 à 09.21.54

À partir de là, vous pourrez ajouter :

  • Des repositories (les dépôts où se trouveront vos fichiers)
  • Des nodes (les machines avec lesquelles vous ferez vos synchros)

Comme pour BTSync, vous devrez récupérer un identifiant unique, que vous communiquerez à l'autre machine. Mais contrairement à BTSync, vous devrez aussi faire la même opération dans l'autre sens pour que ça se synchronise. Aucune machine ne peut se synchroniser à une autre si elle n'est pas approuvée.

Ensuite, une fois les machines ajoutées, vous devrez indiquer dans la config des dépôts quelles sont les machines autorisées à y accéder. Chaque connexion est chiffrée et Syncthing est portable... vous pouvez donc l'embarquer sur une clé USB.

cap 2014-05-14 à 09.22.06

Une fois que c'est fait, vos fichiers pourront se synchroniser, soit localement soit à travers l'Internet intersidéral. Par contre, la synchro fonctionne un peu comme avec un service de type Dropbox. Par exemple, si vous synchronisez la machine A à la machine B,  puis la machine A à la machine C, et bien vos documents ne vont pas se synchroniser directement entre B et C.

Soit vous associez aussi B et C pour que ce joyeux petit monde se copie les uns sur les autres, soit vous acceptez le fait que B et C doivent obligatoirement se connecter à A pour disposer des mêmes données.

Rien de bien méchant, mais c'est une différence à prendre en compte par rapport à BTSync qui fonctionne plus comme un téléchargement de Bittorrent où tous les clients se connectent entre eux pour récupérer des bouts de fichiers.

Sachez qu'avec Syncthing, il est aussi possible de faire des copies en sens unique. C'est-à-dire que B pourra récupérer des fichiers en provenance de A mais si vous placez de nouveaux documents sur B, la machine A ne pourra pas les récupérer. Cela permet de monter des dépôts en lecture seule.

Voilà, je pense que j'ai fait le tour. Je le teste depuis hier et c'est déjà très stable bien que ce soit une beta. Mais c'est un projet à suivre de près.

J'espère qu'une version mobile verra aussi bientôt le jour.