Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Tuto : Faire tourner des applications Android sous Windows, OSX et Linux

Depuis quelques semaines, Google a débuté un projet baptisé ARC pour « App Runtime for Chrome » qui doit permettre de lancer des applications Android sous Chrome OS. Malheureusement, c’est très limité et à son lancement, seules 4 applications Android étaient supportées sous Chrome OS et proposées sur le Chrome Web Store : Vine, Evernote, Duolingo et un jeu avec des mots.

Mais c’était sans compter sur le développeur Vald Flippov qui a mis au point ARChon, qui utilise le projet ARC de Google mais qui l’étend afin de faire tourner sous Chrome 64 bits. Il a ensuite mis au point un autre outil baptisé ChromeOS-APK qui permet de lancer toutes les applications Android que vous voulez.

Et qui dit Chrome 64 bits, dit que ça fonctionne sous Windows, OSX et Linux.

Alors comment ça se passe concrètement ? Je vais tout vous expliquer et vous aller voir, c’est à la portée de tous.

Tout d’abord, vérifiez bien que vous avez la dernière version de Chrome en 64 bits. Windows, OSX, ou Linux, ces explications devraient fonctionner, peu importe votre OS.

Installez ensuite l’extension Archon. Pour cela, rendez-vous sur cette page et récupérez le zip de ARChon 1.1 – Intel x86 64-bit. Dézippez le puis rendez-vous dans la partie Extensions de Chrome. Passez par le menu ou entrez tout simplement chrome://extensions dans la barre d’URL.

Ensuite, cochez la case Mode Développeur puis cliquez sur « Charger l’extension non empaquetée« . Sélectionnez alors le répertoire contenant les fichiers d’ARChon.

chrome

 ARChon va alors s’installer. Ne prêtez pas attention aux erreurs. Vous devriez voir ceci dans la liste de vos extensions :

archon

Ensuite, on va passer à la phase d’installation des APK Android. Car pour qu’une application Android s’installe correctement sous Chrome, il faut la convertir à l’aide de ChromeOS-APK.

Et pour faire tourner cet outil, vous devez avant tout installer NodeJS. Une fois que c’est fait, ouvrez un terminal et lancez la commande suivante pour installer ChromeOS-APK à l’aide de la commande npm. (Pas besoin d’utiliser sudo sous Windows)

sudo npm install -g chromeos-apk@latest

Une fois que c’est installé, il suffit d’exporter vos APK avec n’importe quel outil Android ou en ligne pour récupérer le logiciel d’install. Par exemple, moi j’utilise APK Installer pour exporter mes applications. Par exemple, j’exporte Feedly, mon app Android préférée sous la forme d’un APK que je mets ensuite sur mon ordinateur. Puis je la convertis comme ceci :

chromeos-apk com.devhd.feedly-1.apk

En réponse à cette commande, un répertoire contenant l’application Feedly est alors créé sur mon ordinateur.

Je retourne alors sous Chrome et je recharge alors sous la forme d’une extension non empaquetée, ce répertoire Feedly. Et hop, celle-ci est alors visible dans mes extensions.

feedly

Je n’ai plus qu’à cliquer sur le bouton « Lancer » et mon application Android sera alors lancée sur mon navigateur !

Un autre exemple avec Instagram.

instagram

Le bonheur ! Vous pourrez enfin surveiller votre Tinder (Ahaha), poster sur Instagram ou commander un chauffeur Uber directement depuis votre ordi.

Et ça, ça change la vie !

Source


Batterie Anker PowerBank 13400 mAh

-25 % de réduction

Livré avec son câble d’alimentation USB-C, Housse de protection et Guide de démarrage rapide

Et compatible avec la Nintendo Switch, sa vitesse de charge va jusqu’à 80% plus vite que les batteries non certifiées par Nintendo

En Savoir +



Comment découper une carte SIM sans la bousiller

vec certains téléphone, ça devient une vraie galère au niveau des cartes SIM. Entre la SIM classique (MiniSIM), la MicroSIM et la NanoSIM, difficile de s’y retrouver et surtout de passer d’une plus grande à une plus petite sans devoir attendre que les opérateurs veuillent bien se donner la peine de vous l’envoyer…

Lire la suite


6 outils pour cloner un disque dur sous Windows et Linux

Cloner c’est facile… Bon, ok, cloner un bébé, c’est déjà plus complexe mais un disque dur, c’est l’enfance de l’art… Alors bien sûr le logiciel le plus connu pour ça, est Ghost de Symantec mais au prix de 999,99 euros HT (j’déconne, je ne connais pas le prix en vrai), c’est déjà plus rentable de se mettre à cloner son petit frère artisanalement dans le garage…

Lire la suite