Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Comment bien choisir son imprimante et ses cartouches d’encre ?

Il y a quelques semaines, j’ai racheté des cartouches pour mon imprimante jet d’encre et j’ai comme à chaque fois totalement buggé sur le prix. En effet, j’ai pour habitude de prendre toujours des cartouches constructeurs (Canon), car j’ai systématiquement eu de sales expériences avec les cartouches sans marque. En effet, j’imprime peu et le problème avec ces cartouches pas chères c’est que l’encre sèche, bouche totalement l’imprimante et je me retrouve en train de la démonter sans savoir si elle survivra à un coup de nettoyage à l’alcool à 90°.

Mais par curiosité, j’ai demandé aux gens qui me suivent sur Twitter, s’ils étaient plus cartouches constructeurs ou cartouches sans marque. Et Cyril, un lecteur, m’a gentiment proposé de m’aider à rédiger avec l’aide de son collègue Morgan, un article pour vous conseiller sur le choix de votre imprimante et de vos cartouches.

Rentrons donc sans plus attendre dans le vif du sujet !

Quelle imprimante choisir ?

La première chose à faire quand vous achetez une imprimante c’est de regarder le prix des cartouches. Sur les modèles 1er prix, vous avez des cartouches qui n’ont pas beaucoup d’encre et qui sont chères. Quand vous devrez les remplacer, vous atteindrez une somme équivalente à celle de votre imprimante neuve, voire au-delà. Donc en mettant plus d’argent dans une imprimante judicieusement choisie, vous économiserez sur le prix des cartouches.

Selon l’imprimante il y a 2 possibilités de configuration de cartouches :

  • Une cartouche noire et une cartouche contenant les trois couleurs (cyan, magenta et jaune).
  • Une cartouche par couleurs (séparées). Celles-ci sont plus économiques, car vous remplacez uniquement la ou les cartouche(s) vide(s).

Dans le cas de l’imprimante supportant que 2 cartouches (une noire + une 3 couleurs), je vous recommande de privilégier uniquement les cartouches de marque constructeur car les génériques sont souvent des cartouches qui ont été recyclées puis rechargées. Et 1 fois sur 3, elles sont mal détectées par l’imprimante et fonctionneront mal.

De plus, si une couleur vient à manque vous devrez changer toute la cartouche couleurs (et donc les deux autres couleurs même si vous ne les avez pas consommées en intégralité).

Vous l’aurez compris, il faut donc privilégier les imprimantes avec cartouches séparées. Les génériques sont d’ailleurs beaucoup plus économiques et fonctionnent parfaitement.

Cartouche d’encre Compatible, Rechargée ou Marque, que choisir ?

Il existe 3 types de cartouches :

  • Celles de marque
  • Les génériques
  • Les recyclées

Les cartouches de marque et les génériques sont neuves, la seule différence c’est le fabriquant. Par contre les recyclées sont, comme leur nom l’indique, des recyclées. Si elles sont recyclées, c’est justement à cause des têtes d’impression. Et je vous les déconseille fortement : Mal détectées, fonctionnement aléatoire, encre qui coule… Il faut donc privilégier les cartouches génériques ou de marque.

 

Dans la grande famille des cartouches mono couleur (avec les couleurs séparées), il en existe des compatibles (génériques) de très bonne qualité. Il s’agit de cartouches d’encre neuves fabriquées par des sociétés tierces (généralement avec une forme différente de celle de la marque afin d’éviter tout litige pour contrefaçon). Ces cartouches fonctionnent très bien malgré une légère perte de qualité sur l’impression de photos.

Exemple de cartouches génériques neuves

Evitez quand même les cartouches compatibles trop bas de gamme qui sacrifient souvent la qualité de l’encre.

Une cartouche d’encre compatible ou rechargée peut-elle endommager mon imprimante ?

Le seul risque avec des cartouches compatibles ou rechargées est une fuite d’encre. Cela n’endommage pas l’imprimante (à condition de la nettoyer correctement si cela arrive) et arrive dès l’ouverture de la cartouche, vous pouvez donc vous en rendre compte avant de l’installer.

Et malgré les dires de certains, l’encre de cartouche compatible ou recyclée n’endommage pas l’imprimante. Et si vous utilisez peu votre imprimante et que vous voulez vous mettre aux cartouches compatibles (et donc faire des économies), vous pouvez opter pour une imprimante dont les têtes d’impression sont déportées sur les cartouches pour qu’en cas de séchage vous n’ayez qu’à jeter la cartouche bouchée et en mettre une neuve. Mais c’est plus cher.

Toutefois les constructeurs comme Canon ont intégré des protections contre ce genre de désagrément dans leur imprimantes avec têtes d’impression intégrées (un petit nettoyage de tête automatique de temps en temps). Mais pour que cela fonctionne, il faut que votre imprimante reste toujours en veille. Si vous la débranchez du courant ou qu’elle est éteinte, l’encre séchera quand même. Ne vous inquiétez pas pour la consommation électrique, en veille, une imprimante ne consomme quasi rien.

À savoir

Le fait d’utiliser une cartouche compatible dans votre imprimante ne permet pas au fabricant de l’imprimante d’exclure automatiquement sa garantie contractuelle.

Si des dommages sont causés par l’utilisation d’une cartouche compatible, le fabricant ne pourra exclure sa garantie que s’il est démontré que la défaillance de l’imprimante est la conséquence directe de l’utilisation de la cartouche compatible. Donc autant dire que ce n’est pas gagné pour le constructeur de prouver un truc pareil.

Quelques articles…

Conclusion

Grâce à Cyril et Morgan et à leurs explications, j’ai donc acheté des cartouches compatibles pour mon imprimante qui m’ont carrément coûté moins cher et pour le moment, tout se passe bien. J’espère que ces conseils vous seront utiles.


Intel NUC Kit NUC7I3BNK

Barebone – mini PC – 1 x Core i3 7100U / 2.4 GHz – HD Graphics 620

L’Intel NUC est un mini PC puissant de seulement 10 cm x 10 cm, offrant des fonctions conçues pour le divertissement, les jeux vidéo et le travail. Il intègre une carte mère personnalisable pouvant accueillir les modules de mémoire, les unités de stockage et le système d’exploitation de votre choix.

En Savoir +



Réponses notables

  1. Petite remarque: il y a des cartouches avec la tête d’impression intégrée et d’autres (comme la dernière image de l’article) qui ne sont que des réservoirs d’encre, donc pas de pb de tete usée…) Perso j’utilise justement celles de la dernière image, achetées en pack de 10 et je n’ai pas eu de pb particulier… A voir aussi si l’encre tient aussi bien dans le temps avec des marques génériques qu’avec les cartouches constructeur…

  2. fofo says:

    Un peu HS, mais le mieux quand on imprime peu est le laser :

    • aucun bouchage,
    • tarif imbattable le toner par défaut est en général à moitié vide mais tiendra facile plusieurs années.

    Perso j’ai acheté une samsung laser n/b qui fait photocopieur: le bonheur acheté sur un coup de tête 100€ en 2010 au magasin du coin avec un ramette de papier, 3 ans plus tard j’ai changé le toner qui n’est actuellement toujours pas vide (60€ l’officiel de marque)

    Qualité:

    • ça marche toujours (on peut secouer le toner quand c’est vraiment vide le temps de recevoir un nouveau toner)
    • c’est pratique : tu mets direct une demi ramette dedans (pas de papier qui traine, prend la poussière ou jaunit à la lumière), y’ un bouton photocopie comme sur un vrai photocopieur
      Inconvénient :
    • Pas de couleur (ça devient accessible maintenant mais la qualité n’est pas franchement photo) : Pour moi c’est un faux pb, les photos jet d’encre vieillisse tellement mal, au moins je ne suis pas tenté, si besoin je passe par un service en ligne.
  3. fghf says:

    Bonjour,
    Article bien incomplet, vous avez aucunement mentionné les imprimantes laser.
    Je suis passé du jet d’encre couleurs, au laser monochrome recto-verso (Samsung imprimante Xpress M2625D), et je ne regrette absolument rien.

    Plus aucun souci, plus d’encre qui dégouline, et puis si on a le malheur de faire des réserves de peur de manquer (pour imprimer un CV rapido) et que ça tombe en panne, on a dans le baba : Racheter la même merde pour consommer ces cartouches ?

    Si vous prenez un laser couleur, c’est quand même un cran au dessus niveau budget (400€), le laser monochrome (100€) est vraiment le meilleur compromis pour celui qui imprime de manière irrégulière (200 impressions en 1 semaine puis plus rien le mois d’après). La cartouche d’essai moitié rempli m’a duré 1 an.
    Plus de crise quand votre copine imprime sa thèse, financièrement parlant.
    Si vous voulez de la couleur, il y a des sites spécialisés qui font du tirage photo, vite et bien.

    Et si vraiment ça vous manque : laser d’encre monochome + jet d’encre couleurs, vous vous apercevrez que dans 90% des cas vous pouvez vous passer de la couleur.

  4. fofo says:

    J’t’ai grillé :slight_smile:

  5. cyhu says:

    Moi aussi j’ai laissé tomber la couleur pour les imprimantes. Suffit d’acheter une jet d’encre premier prix et de ne remplacer que la cartouche NB ou de faire comme d’autres, d’acheter du laser neuf ou d’occase. Quand on y regarde bien la couleur n’est vraiment pas indispensable.

    Après pour le prix des cartouches, ça permet d’avoir aussi des imprimantes moins chères. Au lieu de faire des bénefs sur la machine, ils se rattrapent sur les consommables. Par contre c’est plus du tout la même qualité de fabrication pour l’imprimante. C’est vraiment du toc maintenant. Quand on retrouve une vieille Epson d’une dizaine ou quinzaine d’années, on voit vraiment la différence: certains engrenages sont métalliques, les plastiques de meilleurs qualités, plus épais. Le poids n’est pas le même non plus.

  6. fofo says:

    [quote=“GuiToon, post:12, topic:6255, full:true”]Le seul petit moins: c’est un peu moins bon pour la photo,
    dans le cas d’une photo, c’est propre mais pas assez pour mettre sous cadre[/quote] D’un autre coté le jet d’encre c’est propre… 2 mois puis les couleurs vires. Au moins le laser ne bouge jamais (y compris sous la pluie pour faire des affiches par ex)

  7. loicb says:

    Je me suis fait devancer par certain…Mais je vais en remettre une couche.

    La première chose à évaluer avant d’acheter une imprimante, c’est
    -ce qu’on va en faire
    -l’existence de moyens alternatifs et leur accessibilité, aussi bien en terme de cout, qu’en terme de délai, distance.

    Et oui, l’imprimante qui imprime rapidement, à pas chère, en qualité photo et qui ne pose pas de problème d’entretien n’a pas encore été inventé.
    Tout modèle d’imprimante à ses avantages et inconvénients.

    Ai-je besoin d’imprimer mes photos à la maison?
    Quand j’ai eu ma première imprimante, à l’époque où les appareils photos argentiques dominait le marché, c’est la première chose que j’ai fait, c’était un peu magique, comme quand tu trempe ton papier photo dans un bain de révélateur…Mais quand la cartouche à été vide…je suis redescendu sur terre.
    Aujourd’hui, si on n’a pas besoin de ses photos dans l’heure, autant faire appel à un prestataire. Honnêtement, ce n’est pas mon truc, mais du temps où j’étais marié, je me souviens avoir utilisé le service d’Auchan. j’envoyais les photos via leur logiciel sur le pc, et une semaine après, j’allais les chercher à l’accueil du supermarché. Ce n’est pas le sujet de l’article, mais en cherchant bien il doit exister une multitude de service de ce type

    Ai-je besoin d’imprimer des CD, des enveloppes à fenêtre, des supports spéciaux?
    Si oui, une jet d’encre risque d’être incontournable.

    Du coup, si une jet d’encre n’est pas indispensable, pourquoi ne pas penser au laser?
    Parce-que c’est cher?
    Pour la couleur, ce n’est pas totalement faux, en revanche en noir et blanc, on arrive a des tarifs très corrects, tant en cout d’achat de la machine qu’en consommable

    Et du coup, la couleur, en as-ton vraiment besoin?
    Certes le niveau de gris pour imprimer votre recette marmiton, c’est moins flatteur que la couleur, mais c’est tout aussi efficace;
    Pour écrire au impôts, à la Mairie, ou a son avocat (quand vous divorcerez), le noir et blanc à un rendu très correct

    Pour le rapport de stage de votre fils?
    Oui, effectivement, on a beau parler d’égalité dans l’éducation nationale, un rapport en N&B sera pénalisé au premier regard avant même que le premier mot ne soit lu. Et l’imprimante de l’entreprise d’accueil? Bon, le premier point, c’est qu’il faut qu’elle soit en couleur, le deuxième que le maître de stage ne soit pas un gros con, et le troisième, que votre fils ne se soit pas comporté comme un gros con pendant son stage. Mais la dernière fois que j’ai pris une stagiaire, même en étant très mitigé sur le bilan de son stage, je lui ai proposé de venir imprimer son rapport au bureau)

    Si on se retrouve dans des besoins exceptionnels de travaux couleur, une fois de plus pourquoi ne pas faire appel à un prestataire. il son rare en campagne, mais les villes de taille sous-préfecture abritent généralement un prestataire de service en photocopie/impression, reliure, / grand format, etc

    Perso, ça fait 17 ans que je suis passé au laser (une canon lpb 810 300€ ou 2000fr, avec un port USB, une révolution à l’époque) Mes impression couleurs, je les faisais dans la boutique à coté du cinéma,
    Puis en école d’ingé, j’utilisais l’imprimante de l’école (on avait un compte où on pouvait racheter du crédit si besoin)
    Premier job, avec l’accord du patron bien sur, j’utilisais la machine du bureau
    Aujourd’hui je suis à mon compte, j’utilise celle du boulot en cas de besoin.

    Ma lpb810 est partie à la retraite lors du passage de windows 8 à windows8.1 et que les pilotes n’ont plus fonctionné. du coup, j’ai pris une brother en réseau avec rectoverso…mais toujours en noir et blanc

    Et en 17 ans de laser, pas un problème, fini les têtes bouchées, les cartouche à moitié pleines détectées comme vides, les traces sur un document pas sec sortie un peu vite, l’impression qui démarre alors que la feuille n’a pas été “attrapée” et chantier qui s’en suis.
    Alors à titre perso, le jet d’encre, plus jamais.
    A titre pro, c’est différant, pour sortir du A0 tous les 36 du mois le laser n’est pas amortissable.

    J’ai également converti mes parents et ex-beaux parents

    Bref, quand on prend le temps d’y réfléchir calmement et en voyant le prix sur la durée on s’aperçoit que le laser, c’est l’idéal pour au moins 80% des foyers français

  8. bunam says:

    Personne pour parler des CISS ??? j’hallucine :wink:

    C’est un système d’encre en continu à ajouter à son imprimante.

  9. J’ai eu une konika laser couleur en y mettant le prix (:dizzy_face:) en rade une fois garantie passée, bien sûr, en couleur très moyenne même sur papier HQ ne convenais pas pour photos, parfait en N&B, j’avais à l’époque fait le même constat que dans la conversation, mais oui, en veille ça consomme, cher à l’achat … Et quand tu changes les toners tu revends un rein pour financer :’(

    • Actuellement je me dis une petite jet-d’encre à rien du tout, puis tu en rachètes une à la place de payer le prix de l’imprimante pour recharger … Je sais c’est terrible en termes d’écologie !

    • Sans ça le Wifi est vraiment un plus mais tout de suite un peu plus cher, à moins de disposer à la maison d’un serveur (Nas ou autre) usb ou eth …

    • Le truc d’aller imprimer à droite à gauche c’est très mauvais pour la sécurité, bien souvent des documents officiels qui ne devraient pas transiter sur du matériel, un réseau/serveur dont tu n’as pas le contrôle ! Actuellement j’hésite à chaque besoin d’impression, je passe par une maison communale, donc un service de la Mairie, mais c’est serveur d’impression, pas besoin (même à eux) de filer toutes mes données privées !

  10. fofo says:

    Tu fais confiance à un génie qui découpe avec un drémel un bac à toner (cancérigène et inflammable) sans même porter un masque ?

Continuer la discussion sur Korben Communauté

26 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants