Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Brisez la glace avec vos collègues

Ah quelle période formidable ! On n’aurait pas pu faire mieux qu’une pandémie pour démocratiser enfin le télétravail. Malheureusement, certains petits chefs résistent et forcent leurs employés à venir quand même au travail alors qu’ils pourraient parfaitement télétravailler*.

Sûrement un fort besoin de contrôle lié à un profond manque de confiance en soi et en ses équipes.

Et ces coquins, ils vous sortent des arguments bien pourris genre « Oui, mais le travail, c’est aussi avoir des relations humaines, une vie sociale, et bien sûr on s’entraide, ce qu’on ne peut pas faire en télétravail« .

Hiiiiiiin ! Je m’insurge ! On peut parfaitement s’entraider et échanger à distance, les visioconférences c’est pas fait pour les chiens. Quant à la vie sociale physique, c’est en partie vrai, mais la bonne nouvelle c’est qu’on peut aussi avoir une vie sociale physique ailleurs qu’au taf.

Grosse dédicace aux gens qui ont une vie équilibrée. Me concernant, ma vie sociale 99,9% en ligne me convient très bien aussi. Au moins, les gens avec qui je discute sur Internet ne sentent pas mauvais de la bouche (en tout cas, je ne sens rien) ^^.

Toutefois si sur le Slack de votre entreprise, l’ambiance est un peu morte parce que tout le monde est trop occupé à lire mon blog ou à mater Netflix sur ses heures de travail, voici un petit bot Slack qui devrait vous faire plaisir.

Il s’appelle Ice Breaker Time et comme son nom l’indique, il permet tout simplement de briser la glace entre collègues en posant des questions marrantes auxquelles chacun se doit de répondre.

Par exemple : « Qu’avez vous déjà mangé de plus bizarre dans votre vie ? » ou encore « Quelle est la situation la plus embarrassante que vous ayez vécu ?« 

Barres de rire assurées.

De quoi s’amuser et remplacer la machine à café. Ainsi, votre petit chef qui porte probablement son masque sous le nez, aura un argument de moins dans son sac banane pour freiner l’adoption du télétravail.

* »Prout » : Ce message s’adresse à tous ceux qui vont me dire « Oui, mais les garagistes, les coiffeurs, les éboueurs, ils peuvent pas télétravailler » dans les commentaires, comme si on ne le savait pas déjà.


Les articles du moment