Quantcast

Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Comment changer de shell sous Linux ou macOS ?

Allez, on est des fous, aujourd’hui je vais vous expliquer comment changer de shell par défaut sous macOS ou Linux.

Mais avant de rentrer dans le dur, je vous explique. Un shell est un programme qui fait office d’interface entre vous et l’ordinateur sous la forme d’un interpréteur de commandes. En gros, c’est ce que vous voyez quand vous lancez un terminal.

Il en existe plusieurs comme :

  • Almquist shell (ash) : écrit en remplacement du Bourne Shell, sous licence BSD ; souvent utilisé dans des environnements aux ressources limitées. Les sh de FreeBSD, NetBSD (et leurs dérivés) sont basés sur des cendres qui ont été améliorées pour être conformes à POSIX.
  • Bourne Shell (sh) : Le shell Bourne était le shell par défaut de la version 7 d’Unix. De nombreux systèmes de type Unix continuent à avoir /bin/sh – qui est l’interpréteur de commandes Bourne, ou un lien (symbolique ou en dur) vers un interpréteur de commandes compatible.
  • Bourne-Again shell (bash) : écrit dans le cadre du projet GNU pour fournir un sur-ensemble de fonctionnalités du Bourne Shell. Ce shell est souvent pré-installé et est le shell interactif par défaut pour les utilisateurs sur la plupart des systèmes Linux et macOS.
  • C shell (csh) : Shell Unix créée par Bill Joy alors qu’il était étudiant à l’Université de Californie, Berkeley, à la fin des années 1970. Il a été largement distribué, à commencer par la version 2BSD de la Berkeley Software Distribution (BSD) pour la première fois en 1978.
  • Debian Almquist shell (dash) : un remplacement moderne du shell ash dans Debian et Ubuntu
  • Korn shell (ksh) : écrit par David Korn à partir des sources du shell Bourne alors qu’il travaillait aux Bell Labs
  • Public domain Korn shell (pdksh) : Shell Unix qui a été développé par David Korn aux Bell Labs au début des années 1980 et annoncé sur USENIX le 14 juillet 1983. Le développement initial était basé sur le code source du shell Bourne.
  • MirBSD Korn shell (mksh): un descendant du ksh d’OpenBSD et de pdksh, développé dans le cadre de MirOS BSD
  • TENEX Shell (tcsh): Shell Unix basé sur et compatible avec csh. Il s’agit essentiellement d’un interpréteur de commandes C avec une complétion en ligne de commande programmable, une édition en ligne de commande et quelques autres fonctionnalités. Il s’agit de l’interpréteur de commandes racine natif pour les systèmes basés sur BSD comme FreeBSD.
  • Z shell (zsh): une coquille relativement moderne qui est rétrocompatible avec le bash. C’est le shell par défaut dans macOS depuis la version 10.15 de Catalina.
  • Busybox: Je vous le mets aussi même si c’est pas un shell à proprement dit mais plutôt un ensemble d’utilitaires Unix pour les petits systèmes et les systèmes embarqués, qui comprend 2 shells : ash, un dérivé du shell Almquist ; et hush, une implémentation indépendante d’un shell Bourne.

Et évidemment, chaque barbu qui se respecte a ses préférences (ou reste sur le shell par défaut de son OS). Par exemple, sous macOS, c’est zsh et sous Ubuntu si je ne dis pas de bêtises, c’est bash.

Alors, comment faire pour en changer si besoin ? Et bien vous allez voir, c’est super facile.

Ouvrez d’abord un terminal et entrez la commande suivante pour déterminer sur quel shell vous êtes actuellement :

ps -p $$

Ensuite, consultez la liste des shells déjà installés sur votre système d’exploitation avec la commande :

cat /etc/shells

Comme vous pouvez le voir, j’en ai une flopée.

Pour en changer, rien de plus simple. Entrez la commande suivante en la faisant pointer vers le chemin complet du shell sur lequel vous voulez passer. Par exemple, si je veux basculer de zsh (qui est mon shell par défaut) à bash, je tape :

chsh -s /bin/bash

Ensuite, vous pouvez fermer le terminal et le relancer et voilà !

Vous retrouverez aussi ce tuto en vidéo ici :


80€ offerts pour l’ouverture de votre compte

La Pour vos Cartes VISA Classic et Premier
toujours gratuites

Vous reprenez la main et paramétrez toutes les fonctionnalités de votre carte bancaire :

• Choix du visuel, carte Visa Classic ou Premier ou encore le type de débit différé ou immédiat
Choisissez la carte bancaire qui vous convient

• L’augmentation immédiate des plafonds de votre carte bancaire : Vous souhaitez retirer une somme d’argent importante ? Vous avez besoin d’une capacité de paiement supérieure ? Augmentez les plafonds de votre carte bancaire facilement et instantanément (Réservé aux clients de plus de 3 mois. Sous réserve d’éligibilité) ! Faire face à toutes ses dépenses en quelques clics, ça change la vie !

• La technologie NFC (paiement sans contact) : Payer d’un simple geste, c’est élégant ! Pratique pour les paiements inférieurs à 50 € et c’est surtout vous qui choisissez quand activer ou désactiver ce nouveau service.

• Payez dans des millions d’endroits avec votre smartphone grâce à Apple Pay, Samsung Pay et Google Pay

En savoir plus



Freta – La détection de malwares en mémoire par Microsoft

Microsoft vient de sortir un nouveau joujou qui devrait intéresser tous ceux qui se passionnent pour le forensics et la détection de malwares.

Il s’agit d’un outil baptisé FRETA en hommage à Marie Curie qui a inventé l’imagerie médicale aux rayons X puisqu’elle est née dans cette rue Freta de Varsovie.

unique photo marie curie couleur

Pour réaliser son travail de détection de malware / rootkits et autres joyeusetés, vous devez uploader une image de la mémoire de la machine au format .vmrs, .lime, .core, ou .raw afin que celle-ci puisse être analysée.

Ensuite, vous pourrez parcourir la liste des modules du noyau, les fichiers chargés en mémoire, les processus, mais surtout les rootkits potentiels sur votre pauvre petite machine. Et il y a même une option d’export de données en JSON pour ceux qui veulent.

L’intérêt de Freta est combattre les développeurs de malwares qui ne laissent aucune trace sur les machines, mais se placent uniquement en mémoire pour sortir de la donnée de manière furtive.

Si cela vous intéresse, il vous faudra un compte Microsoft pour accéder au service FRETA.

La documentation est ici.


80€ offerts pour l’ouverture de votre compte

La Pour vos Cartes VISA Classic et Premier
toujours gratuites

Vous reprenez la main et paramétrez toutes les fonctionnalités de votre carte bancaire :

• Choix du visuel, carte Visa Classic ou Premier ou encore le type de débit différé ou immédiat
Choisissez la carte bancaire qui vous convient

• L’augmentation immédiate des plafonds de votre carte bancaire : Vous souhaitez retirer une somme d’argent importante ? Vous avez besoin d’une capacité de paiement supérieure ? Augmentez les plafonds de votre carte bancaire facilement et instantanément (Réservé aux clients de plus de 3 mois. Sous réserve d’éligibilité) ! Faire face à toutes ses dépenses en quelques clics, ça change la vie !

• La technologie NFC (paiement sans contact) : Payer d’un simple geste, c’est élégant ! Pratique pour les paiements inférieurs à 50 € et c’est surtout vous qui choisissez quand activer ou désactiver ce nouveau service.

• Payez dans des millions d’endroits avec votre smartphone grâce à Apple Pay, Samsung Pay et Google Pay

En savoir plus


Réponses notables

  1. Avatar for jpaul jpaul says:

    Ho, tellement déçu que tu n’aies pas mis dans ta liste https://fishshell.com/ . Du coup si tu connais pas, je t’invite à tester :slight_smile:

  2. Avatar for Korben Korben says:

    J’irai tester. Merci.

Continuer la discussion sur Korben Communauté

1 commentaires supplémentaires dans les réponse

Participants