Un outil qui est fort appréciable quand on est sous macOS, c'est le système de sauvegarde TimeMachine. Ça s'active en un clic et ensuite ça s'oublie et nos sauvegardes sont faites tout bien comme il faut.

C'est dans cet esprit qu'est né Cronopete, un clone de Time Machine pour Linux. Le nom de ce logiciel n'a rien à voir avec le meilleur temps que vous ferez pour échapper à une mauvaise odeur, mais plutôt avec anacronopete qui signifie "Qui vole à travers le temps" et qui est la machine à voyager dans le temps imaginé par Enrique Gaspard y Rimbaud dans sa nouvelle du même nom.

Fonctionnant sous Arch, Debian, Ubuntu et Fedora, Cronopete réalise des sauvegardes à intervalles réguliers de votre système et vous propose ensuite de vous y plonger comme on peut le faire avec TimeMachine. L'avantage de cet outil c'est sa simplicité. Il est parfaitement conçu pour les particuliers qui utilisent des environnements desktop.

Les packages pour Cronopete sont disponibles ici. Téléchargez et installez celui de votre choix avec la commande suivante :

dpkg -i cronopete-zesty_3.26.0-ubuntu1_amd64.deb

Lancez ensuite la commande suivante :

cronopete

Et vous verrez apparaitre la jolie interface :

Spécifiez l'emplacement d'un disque externe, choisissez les dossier ou fichiers à exclure (genre votre répertoire de MKV) puis cliquez sur le bouton d'activation du backup. Et voilà, c'est parti. Vous aurez des sauvegardes toutes les heures qui seront conservées pendant 24h, des sauvegardes journalières qui seront conservées pour 1 mois et des sauvegardes tous les semaines qui seront conservées jusqu'à ce que votre disque dur soit plein.

Ensuite, pour consulter vos backups, cliquez sur l'icône de Cronopete qui se trouve dans la barre de notification, et plongez-vous dans vos fichiers.

Cool non ?