Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Découpez simplement vos vidéos avec VidCutter

Si vous avez besoin de découper des vidéos ou « clipper » certaines parties, vous n’avez pas forcément besoin d’une machine de guerre. C’est pourquoi VidCutter pourrait vous intéresser.

Tout d’abord le logiciel de Pete Alexandrou est open source (sous-licence GNU GPL) et dispo aussi bien sur Linux, que Mac OS et Windows.

Mais il est aussi très simple à prendre en main, car son interface utilisateur est plutôt sobre et intuitive (basée sur Qt5). Il vous suffit d’importer votre vidéo, via un simple glissé-déposé, et de faire défiler les images jusqu’à sélectionner la partie que vous voulez extraire. Un bouton « Start clip » pour la première image et un bouton « End clip » pour la dernière, on ne peut pas faire plus simple ! La prévisualisation en temps réel vous permettra de voir votre clip et d’affiner image par image sa précision si besoin. En mode coupé-décalé.

Interface VidCutter

Et si vous voulez combiner plusieurs sections les unes à la suite des autres (à partir d’une source unique ou de plusieurs), c’est possible. Vous pouvez même enregistrer votre projet pour continuer à préparer vos clips plus tard.

Un autre de ses points forts est sa rapidité d’exécution. Il fait tout le travail en quelques secondes là ou d’autres logiciels du genre prennent plusieurs minutes. C’est possible, car il ne réencode pas l’extrait sélectionné, mais va utiliser les images de référence de la vidéo. Au final le logiciel ne modifie rien des vidéos sources, que ce soit leur format, leur résolution ou leur débit. En dehors de la durée, les fichiers exportés seront identiques à ceux d’origine.

VidCutter details des pistes

Reposant sur le logiciel libre FFmpeg vous pourrez ouvrir des vidéos enregistrées dans presque tous les formats populaires (MP4, AVI, MOV, …). L’application peut également afficher des informations utiles sur les flux vidéo et audio du fichier (MediaInfo).

VidCutter sera top pour les débutants, mais il ne faut pas s’attendre à beaucoup plus, ce n’est pas avec lui que vous pourrez ajouter des effets de folie ou faire des montages pros.

Allez, coupez !

[Source]


Raspberry Pi 4 Modèle B Version 2GO

Cette nouvelle version du Raspberry Pi : Le Raspberry Pi Modèle 4 offre 3 fois plus de performance que l’ancienne génération.

★ Il est équipé d’un SoC Broadcom BCM2711B0 avec ARM Cortex-A72 4 coeurs cadencés à 1.5 GHz.

Et parce qu’il n’y a pas que les gamers qui ont besoin de puissance, l’ordinateur OMEN servira au mieux tous les développeurs, notamment ceux qui bossent sur la VR avec une expérience de réalité virtuelle fluide et transparente, pour un code de sortie propre et efficace.

En Savoir +



Réponses notables

  1. Impressionant, j’ai pas compris le rapport avec le montage pour debutant, il y a avant tout un besoin primaire pour decouper de la HD, et notamment ses enregistrements freebox (retirer les pubs), ce qui n’est pas si simple. J’avais trouvé Smartcutter un impressionant shareware simple rapide et efficace pour du TS, fonctionnant avec les multi sous titrages et l’audio (la freebox quoi). Mais il existe aussi le qualitatif commercial Tmpgenc smart rendering dans le milieu fermé des coupeurs sans perte.

Continuer la discussion sur Korben Communauté

1 commentaires supplémentaires dans les réponse

Participants