Quantcast
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Générer de la cryptomonnaie à partir de son site web est-il une bonne idée ?

Cela ne vous aura pas échappé, le sujet du moment côté monétisation de sites web, c’est l’arrivée des JavaScript qui minent de la cryptomonnaie dans les pages web de nos sites préférés. The Pirate Bay a ouvert la voie grâce à Coin-Hive tout comme le site de la chaine Showtime (à son insu apparemment).

Le concept est relativement simple. Pour le webmaster, il suffit d’intégrer un petit bout de code JavaScript dans les pages de son site et quand un internaute s’y connecte, ce JavaScript participe à des calculs cryptographiques nécessaires à la production de cryptomonnaie. Cela évidemment implique de faire bosser le CPU des internautes qui passent sur le site.

Immédiatement, la réaction des médias Tech sur le sujet a été très épidermique et la plupart ont crié au scandale. En effet, dans le cas de The Pirate Bay, l’internaute n’est pas informé que son ordinateur est utilisé pour réaliser ce genre de calculs, et on peut comprendre que ça fasse grincer des dents car on a de prime à bord le sentiment de se faire voler un petit bout de son ordi (qu’on n’utilise probablement pas, d’ailleurs). En opposition à cela, les éditeurs de sites se défendent en expliquant que le minage de cryptomonnaie offre un nouveau business modèle, alternatif à la pub.

Pour financer la production d’un contenu proposé gratuitement aux internautes, la grande majorité des sites affichent des espaces publicitaires. Certains le font de manière mesurée, ciblée et non intrusive. Et d’autres, en mode sale, balancent des popups, des bannières pleins écrans impossibles à fermer, des trucs vidéos qui se déclenchent tout seuls et j’en passe.
Et évidemment ces emplacements publicitaires consomment aussi des ressources du côté de l’internaute… De l’espace disque (cache), du CPU et de la RAM à cause des JavaScript exécutés, sans compter les usages intempestifs de carte vidéo et de carte son. On pourrait penser que la mise en place d’un Adblocker permette de limiter cette consommation CPU, mais à quelques exceptions prêts c’est pire, car ces plugins bouffent encore plus de ressources que les scripts qu’ils sont censés bloquer. Donc oui la pub consomme du CPU + du temps de cerveau et conserve ce petit côté « irritant », car elle est visible de l’internaute.

Miner des cryptomonnaies via un script comme le fait The Pirate Bay est à mon sens moins problématique que d’afficher de la pub. Déjà ça ne bouffe pas de temps de cerveau, ça n’enlaidit pas le site, ça n’exige pas d’interaction avec l’internaute en lui demandant de cliquer sur des trucs et ça ne surprend pas son monde en jouant un fichier audio à plein tube… Alors ça m’a étonné de voir que les médias Tech qui vivent grâce à la publicité condamnent sans plus de forme cette techno. Dans le cas de The Pirate Bay, effectivement, c’est mal amené puisque l’internaute n’est pas informé et niveau dosage ils ont poussé le curseur et cela semble ralentir *un peu* la machine de l’internaute. Mais on est ici dans la même problématique du « Y’a trop de pub sur cette page« . C’est comme tout, il ne faut pas abuser.

Dans un monde idéal, je me dis que si c’était bien fait, avec avertissement clair pour l’internaute et une puissance de calcul raisonnable n’entrainant pas de ralentissement notable par l’internaute, cela pourrait permettre à un grand nombre de sites de se détacher enfin de la publicité souvent moche et consommatrice d’attention. De plus, cela permettrait à certaines rédactions de journalistes ou à certains blogueurs de gagner en indépendance sans se demander si ce qu’ils vont écrire va fâcher l’un de leurs gros annonceurs ;-).

À mon sens, si on doit choisir entre ça ou la pub, je trouve le mining moins pénalisant pour le webmaster et moins relou pour l’internaute. Au pire si vraiment c’est mal dosé et que la machine se met soudainement à ramer, il n’y a qu’à fermer l’onglet du site et on n’en parle plus. Mais je pense qu’il est possible d’arriver à un bon équilibre.

Donc, au risque de me faire flageller à coup de bits rageux par ceux qui n’auront lu que le titre et les 3 premières lignes de cet article, cette solution de monétisation mérite qu’on s’y intéresse même si elle doit encore être affinée et intégrée avec plus de transparence.

En ce qui me concerne, ce n’est pas encore au programme car je n’ai pas le temps de gérer ça pour le moment mais qui sait, peut-être qu’à l’avenir, cela pourrait venir remplacer une partie de mes sources de revenus.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?


MacWay fête ses 30 ans et qui dit 30 ans dit JEU CONCOURS !

Le grand jeu anniversaire est disponible sur macway.com ! Tentez de remporter un MacBook Air jusqu’au 11 Octobre 2020 !
D’autres lots sont également mis en jeu, avec notamment une trottinette Force Moov , un casque Bose QuietComfort 35.
Bonne nouvelle : il n’y a pas de perdant, puisque chaque participant recevra un bon d’achat de 10€ !
Tirage au sort le 12 Octobre 2020.

En Savoir +



130 idées pour votre Raspberry Pi

Nous sommes nombreux à nous être procuré un petit ordinateur Raspberry Pi pour nous lancer dans des projets de ouf malade… C’est très cool, mais à part le classique Media Center, qu’avez-vous fait avec votre Raspberry Pi ?

Si vous séchez niveau idées, voici une petite sélection que j’ai rassemblée au cours des derniers mois. J’imagine qu’il y a encore beaucoup d’autres idées et de tutos, donc n’hésitez pas à partager les liens dans les commentaires, je les rajouterai à ma liste. Merci et merci à tous ceux qui m’ont envoyé des idées !

En attendant, j’espère que ceux-ci vous donneront de l’inspiration…

On peut donc en faire :

  1. Un module pour ouvrir sa porte de garage à la voix (grâce à SIRI)
  2. Une table basse de jeux d’arcade pour se la raconter quand on invite du monde à la maison.
  3. Une Beetbox pour faire de la musique avec des betteraves.
  4. Un robot Roomba.
  5. Un scanner antivirus avec ClamAV.
  6. Un netbook.
  7. Un système de surveillance vidéo communiquant via Telegram.
  8. Une pirateBox /-)
  9. Un mediacenter avec Kodi.
  10. Un mediacenter avec Plex.
  11. Un mediacenter avec Emby.
  12. Un système de mesure de la qualité de l’air.
  13. Un serveur de streaming avec OpenMediaVault.
  14. Un serveur domotique GPIO.
  15. Un serveur SqueezeBox (Logitech Media Server)
  16. Une alarme pour votre domicile.
  17. Un lecteur d’audiobooks.
  18. Un appareil photo pour prendre le ciel étoilé.
  19. Un serveur Owncloud.
  20. Un jukebox LEGO.
  21. Un outil de surveillance réseau (network monitoring) Il y a également ce projet.
  22. Un char d’assaut.
  23. Un bot Twitter ou encore celui-ci pour poster des photos.
  24. Un connecteur OBD-II (pour la voiture)
  25. Un bloqueur de publicité pour la télévision.
  26. Un serveur BitTorrent.
  27. Un serveur FTP classique.
  28. Un serveur FTP qui fonctionne à l’énergie solaire.
  29. Une borne d’arcade MAME.
  30. Un transmetteur FM.
  31. Un NAS.
  32. Un ECG (Électrocardiogramme) portable.
  33. Un serveur Git
  34. Un serveur de mail.
  35. Un ordinateur portable.
  36. Un outil de surveillance du trafic réseau.
  37. Un cadre photos numérique.
  38. Une Time Machine.
  39. Une box domotique avec Jeedom ou avec OpenHAB.
  40. Un module pour piloter ses guirlandes de Noël.
  41. Un serveur web. (ou un « blog« … enfin, un serveur LAMP quoi)
  42. Des lunettes Raspberry Pi.
  43. Un distributeur de tickets.
  44. Une serre connectée.
  45. Un routeur pour bloquer les pubs.
  46. Un système embarqué pour lire des plaques d’immatriculation.
  47. Une console de rétro gaming.
  48. Des animations en time-lapse.
  49. De quoi streamer de la musique chez vous comme Sonos. (Y’a ça aussi)
  50. Une machine à conseils.
  51. Un ordinateur pour apprendre aux enfants à développer des jeux vidéos [PDF].
  52. Un ordinateur de bord pour la voiture.
  53. Un boite à outils pour faire du pentest (avec Pwnie Express que j’adore)
  54. Un système de contrôle à distance de votre PC Windows.
  55. Un détecteur de mouvement avec capture de photos.
  56. Un serveur Minecraft.
  57. Un système d’affichage dynamique pour diffuser de l’information ou de la publicité.
  58. De quoi streamer des jeux PC.
  59. Un super ordinateur.
  60. Un studio pour faire du Stop Motion.
  61. Du LightPainting (Allez voir, c’est magnifique)
  62. Un thermostat pour gérer vos température.
  63. Une station météo ici ou là.
  64. Un photomaton ou aussi ce projet de Photo Booth.
  65. Une PlayStation.
  66. Un jeu de Quizz avec possibilité d’ajouter des télécommandes.
  67. Une GameBoy.
  68. Un miroir connecté.
  69. Un intercom comme en 1986
  70. Un outil de suivi de votre entrainement physique quotidien.
  71. Une voiture télécommandée.
  72. Un indicateur visuel pour savoir si vous êtes toujours connecté au net.
  73. Un mineur de Bitcoins.
  74. Un serveur DLNA.
  75. Un serveur Asterisk (pour la VoIP).
  76. Un agenda Google à accrocher sur le mur.
  77. Un distributeur de croquettes.
  78. Un jeu pour chat avec un laser.
  79. Un robot.
  80. Un système pour faire de l’astro-photographie.
  81. Un robot chien.
  82. Un robot chat ou un autre robot chat.
  83. Un cluster de serveurs avec OctaPi.
  84. Un serveur VPN.
  85. Un routeur VPN de voyage.
  86. Un module DSLR qui se connecte à un appareil photo reflex et qui permet de transférer les images via le Wifi ou de contrôler le déclenchement à distance.
  87. Un module de prise de photo en haute atmosphère avec un ballon sonde.
  88. Un lecteur RFID.
  89. Un Chromecast.
  90. Une automatisation de votre chemin de fer en modèle réduit (train).
  91. Une passerelle LoRaWan.
  92. Un tracker GPS.
  93. Un serveur VPN à domicile.
  94. Un serveur de webcam.
  95. Faire de la musique en la codant.
  96. Une lampe réveil.
  97. Un ordinateur de bureau.
  98. Un quadcopter pour survoler le jardin des voisins.
  99. Une machine à café pilotable et programmable à distance.
  100. Un relai TOR.
  101. Un traceur (pen plotter) pour dessiner.
  102. Un live stream sur YouTube.
  103. Piloter un téléscope.
  104. Une machine à cocktail.
  105. Du détournement de Kindle pour l’utiliser comme un écran.
  106. Un baladeur capable de lire du MOD, S3M, IT ou encore XM.
  107. Une Super Nintendo.
  108. Des enceintes AirPlay.
  109. Un avertisseur d’emails reçus et il y a aussi ce projet.
  110. Un Raspberry Pi… overclocké.
  111. Un flipper.
  112. Une radio pour écouter la BBC avec le décalage horaire.
  113. Un spectacle pyrotechnique.
  114. Un robot pilotable à distance.
  115. Connecter une imprimante sur le réseau.
  116. Un serveur de synchro pour Firefox.
  117. Un assistant vocal Google Home.
  118. Piloter des ampoules Philips Hue en synchro avec Kodi
  119. Faire du suivi de température.
  120. Une radio pirate.
  121. Un sismographe.
  122. Un détecteur steampunk de radiations et compteur Geiger.
  123. Un routeur OpenWRT pour votre réseau.
  124. Un switch niveau 3 pour votre réseau.
  125. Un walkman lecteur de disquettes.
  126. Un répéteur wifi pour augmenter la portée de votre réseau.
  127. Un piège avec des rayons laser.
  128. Alimenter le Raspberry Pi avec l’énergie solaire.
  129. Un thérémine pour faire de la musique avec votre corps.
  130. Un wikipedia offline.

Et si vous cherchez un moyen rapide et pas cher de faire un boitier de protection pour vos Raspberry Pi, pensez aux LEGO.

Bon, je pourrai continuer comme ça toute la journée, mais va bien falloir que je m’arrête. Je pense que vous avez déjà de quoi faire pour vous lancer dans de nouveaux projets avec votre Raspberry Pi !

Amusez-vous bien !

Article mis à jour le 21 septembre 2020.
Publication d’origine le 16 janvier 2013.


MacWay fête ses 30 ans et qui dit 30 ans dit JEU CONCOURS !

Le grand jeu anniversaire est disponible sur macway.com ! Tentez de remporter un MacBook Air jusqu’au 11 Octobre 2020 !
D’autres lots sont également mis en jeu, avec notamment une trottinette Force Moov , un casque Bose QuietComfort 35.
Bonne nouvelle : il n’y a pas de perdant, puisque chaque participant recevra un bon d’achat de 10€ !
Tirage au sort le 12 Octobre 2020.

En Savoir +


Réponses notables

  1. Sur le principe, c’est pas faux, mais j’y vois deux problèmes…

    Le premier, c’est qu’en général, je reste peu de temps sur les sites que je visite, je les ferme régulièrement… Du coup, rentabilité plutôt faible. Est-ce que ça suffirait ?

    Autre problème : Outre les sites que je ferme rapidement, je garde toujours quelques onglets ouverts en permanence.
    Si plusieurs de ces sites minent, est-ce que ça ne va pas saturer mon PC ? Si 2, 3, 4, 5, 10 onglets essayent de miner, ca va commencer à être problématique :smiley:

  2. Avatar for Nicom Nicom says:

    Clair, si les visiteurs sont récompensés en token qui au final peuvent prendre de la valeur, ils vont se ruer su ce type de sites. Par contre, c’est surtout google qui va se faire de l’argent en indexant tout ces sites :slight_smile:
    Moi je suis pas trop pour le proof of work et le fait de miner en consommant inutilement du CPU (ou GPU), il faudrait voir le bilan énergétique de tout ça…

  3. Je ne suis pas convaincu…

    Point non abordé jusqu’à présent, on impose une “discrimination” entre les utilisateurs de PC puissants et ceux des petites puissances. Si j’ai un PC puissant, je mine plus qu’un petit, pourquoi devrais-je contribuer plus qu’un autre ? La pub met au moins sur un pied d’égalité dans le sens où quel que soit le PC on apporte autant au site (si bien sûr la pub est affichée…) ! Si j’ai investi dans un PC puissant c’est parce que j’en ai besoin, pas pour le faire tourner pour le bénéf d’un site !! Je laisse souvent les onglets ouverts et je débloque la pub pour les sites que j’aime / soutiens et qui n’abuse pas. Un coup de minage de cryptomonnaie et le site peut dire au revoir à ma visite (ou je me débrouillerais pour y aller le minimum de temps possible !)

    Quelques autres remarques en vrac :

    • Je ne pense pas que ça fonctionnera longtemps (au sens en étant rentable), car comme dit par Kilbane, si tout le monde se rue dessus les cryptomonnaies seront de plus en plus compliquées à miner et rapporteront moins.
    • Il y a déjà des extensions pour bloquer le javascript (utilisées notamment par Tor Browser, mais dispo sur Firefox en général par exemple). Je ne donne pas longtemps pour qu’après les addblocks il y ait les cryptoblocks.
    • Le blocage des pubs n’est pas forcément très énergivore ! Une redirection d’adresse vers le localhost est quasi transparente (voir la démarche ici) !
    • Le minage par javascript dans le navigateur est-il le moyen le plus optimal de miner ? N’est-ce pas une grande quantité de ressources mangées pour un résultat inférieur à des solutions dédiées ? Bonjour le côté écologique, c’est EDF qui va se frotter les mains en final…
  4. Merci beaucoup pour la redirection d’adresse, c’est genial ! J’ai essayé de bloquer certaines adresses mais quand je vais sur lesechos.fr je vois encore les pub par contre quand je clique dessus c’est bien bloqué. Est ce que j’ai loupé quelque chose ?

  5. Pour le site non : l’utilisateur paye l’électricité et le site récupère le bénéf (si je caricature) :wink:

    Pour l’utilisateur oui : il paye le surplus d’électricité pour visiter un site qui avant proposait juste de la pub…

Continuer la discussion sur Korben Communauté

17 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants