Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Imprimer sa bouffe sera bientôt possible

Ce week-end, j’ai mangé une mygale et un cricket.

Oui pour de vrai.

Il parait que les insectes sont l’avenir de la bouffe pour l’Homme. Possible, mais va falloir bosser les recettes et la présentation

Quoi qu’il en soit, une autre piste alimentaire est en train d’être explorée et financée par la NASA qui a filé 125 000 $ à la société « Systems & Materials Research Corporation » afin de mettre au point une imprimante 3D capable d’imprimer de la bouffe.

Oui, on aborde là un sujet hautement plus sensible que d’imprimer des armes. La NASA pense d’abord à ses astronautes qui en ont marre de sucer des pompotes au soja en poudre à 400 kilomètres au-dessus de nos têtes… Mais la société qui a conçu ce prototype met en avant le fait qu’il sera possible de nourrir la population mondiale grâce à ce genre d’appareil.

Les cartouches ne contiendront pas d’encre, mais de la poudre (sucres, protéines..Etc.), de l’eau et des huiles. Ces éléments de base se conserveraient sans problème, évitant ainsi le gâchis et surtout, chaque impression serait calculée pour apporter les calories nécessaires à chacun pour tenir la journée.

Un rêve pour certains, un cauchemar pour les amateurs de bonne chère. En même temps, d’après les spécialistes, lorsque nous aurons dépassé 12 milliards d’êtres humains sur Terre, le système de production alimentaire actuel ne sera plus suffisant. Il faudra alors se tourner vers d’autres solutions.

Alors, à votre avis, quel sera le premier aliment « imprimé » par cette société ?

La pizza bien évidemment ! C’est plat, ça peut donc s’imprimer par couche sans avoir à mélanger les composants. Le premier prototype d’imprimante à pizza devrait voir le jour dans les semaines à venir, mais on ne sait pas encore quel goût cela aura.

Honnêtement, je suis mitigé par cette annonce. D’un côté, imprimer de la bouffe, ça va permettre de télécharger ses recettes sur The Pirate Bay, de suivre un régime adapté pour perdre du poids et d’envoyer des gus dans l’espace pour des voyages qui dureront plusieurs dizaines d’années.

D’un autre côté, tout risque d’avoir le même arrière-goût… Ça ne sera surement pas très bon. Et les premières versions seront limitées, donnant un aspect (et un goût ?) dégueu à la bouffe. Mais peut-être que dans 30 ans, ce genre d’imprimante sera capable d’imprimer un boeuf bourguignon aussi bon que celui de nos mamans. J’y crois moyen, mais sait-on jamais.

En tout cas, je suis prêt à gouter à cette pizza synthétique !


Découvrez kDrive Le Cloud sécurisé pour PME et particuliers

Vos données sont chiffrées et kDrive est exclusivement développé et hébergé en Suisse – pas de Cloud Act avec nous

kDrive dispose de sa propre suite bureautique complète (kSuite) qui est totalement compatible avec les outils les plus répandus : Office 365 (Word, Excel, PowerPoint), Libre Office, Open Office, Google Docs, les fichiers PDF ou HTML … Et comme vous pouvez aussi y migrer vos documents Dropbox, Google Drive et OneDrive, il est possible de tout centraliser et travailler en temps réel avec votre équipe au sein d’un seul et même écosystème unifié … et éventuellement économiser le prix de certaines licences au passage. Une alternative aux GAFAM c’est toujours bon à prendre.

Outil de révision, chat intégré, protection et chiffrage de vos données (vous pourrez bientôt chiffrer via votre propre clé privée), sauvegardes (sur 3 supports physiques différents), numérisation de documents, moteur de recherche … sont aussi de la partie

Testez kDrive