Aller au contenu
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Machines à voter, machines à truquer

Les machines à voter c’est l’avenir ! Surtout, car ça permet de truquer une élection beaucoup facilement qu’en cachant des bulletins de vote dans ses chaussettes .

Tenez par exemple, aux États-Unis pour l’élection de Trump, certaines machines utilisées lors de l’élection de Tump, sont des machines à voter de type Sequoia AVC Edge. Elles sont présentes dans 13 états américains. Et c’est intéressant, car les chercheurs en sécurité de Cylance se sont penchés sur celle-là.

En quelques étapes simples et sans droits particuliers, ils ont été capables de rediriger n’importe quel vote d’un candidat à un autre (genre, vous votez pour Hillary et ça incrémente le score de Trump), de changer le nom des candidats et, simplement en insérant dans la machine une mémoire flash PCMCIA, ils ont pu mettre à jour les données relatives au vote, grâce à un fichier spécialement forgé pour l’occasion et contenant de fausses données de vote.

Easy peasy quoi.

Voici la vidéo qui montre tout ça :

Bref, rien de bien rassurant une fois encore, sur la machine à voter électronique. D’ailleurs, des questions commencent à se poser sur la dernière élection…

Je suis à fond pour les nouvelles technos et le vote électronique, pourquoi pas, mais avant d’avoir confiance en ce machin, il va falloir que les mecs qui les fabrique aient quelques notions de sécurité et qu’ils imaginent un système plus complexe à détourner.

Une réflexion à reprendre depuis le début, un peu comme ce qu’a fait Kaspersky avec son OS finalement.

Source


Les articles du moment