Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Comment mettre les bonnes permissions à WordPress pour pouvoir faire les mises à jour ?

Les permissions de WordPress, ce n’est pas toujours simple à gérer quand on n’y connait pas grand-chose en Linux. Mais rassurez-vous, je vais vous aider à mettre tout ça au carré.

En effet, il se peut qu’en cas de mise à jour via l’interface WordPress, vous rencontriez le souci suivant :

La mise à jour ne peut pas être installée parce que nous n’allons pas pouvoir copier certains fichiers. Ce problème est généralement dû à des incohérences dans les permissions de fichiers.

Échec de l’installation

La mise à jour de WordPress ne peut pas se faire, car votre serveur web n’a pas d’accès en écriture pour copier les fichiers contenus dans le zip récupéré sur le site officiel de WordPress. Évidemment pour contourner le problème, il suffit d’ouvrir une session SSH sur son serveur et de copier manuellement les fichiers en écrasant les anciens.

Mais si vous voulez faire ça proprement en passant par l’interface de WordPress, voici comment faire. Ouvrez une session sur votre serveur et entrez les lignes de commande suivante.

Première étape, déterminer quel utilisateur du système fait tourner votre serveur web.

ps -ef | grep apache2 | grep -v `whoami` | grep -v root | head -n1 | awk ‘{print $1}’

Vous pouvez aussi remplacer « apache2 » par « httpd » ou « nginx » si votre serveur web porte ce nom.

Si vous êtes sous Ubuntu, ce sera probablement www-data.

Placez vous ensuite dans le dossier racine de votre WordPress, là où se trouve votre fichier wp-config.php et entrez la commande suivante, qui va donner la propriété à www-data de tout ce qui est contenu dans ce répertoire WordPress. (Pensez bien à remplacer www-data:www-data par le user et le groupe qui fait tourner votre process de serveur web. Sur certaines installations, ça peut être apache:apache)

sudo chown www-data:www-data -R *

Ensuite, toujours dans le même répertoire, lancez cette commande qui va rechercher tous les sous-répertoires de votre WordPress et leur donner les permissions 755.

find . -type d -exec chmod 755 {} ;

Même chose avec cette commande qui va donner les permissions 644 à tous les fichiers contenus dans votre installation de WordPress.

find . -type f -exec chmod 644 {} ;

Et voilà. Logiquement, toute votre installation WordPress sera aux bonnes permissions pour faire la mise à jour via l’interface web d’administration.

Toutefois, si vous tombez sur un écran qui vous demande de renseigner vos informations FTP pour pouvoir faire la mise à jour, même après cette modif…

… ouvrez votre fichier wp-conf.php et ajoutez à la fin du fichier la ligne suivante :

 define(‘FS_METHOD’,’direct’);

Normalement, tout devrait rentrer dans l’ordre.


Travis Touch – Traducteur Électronique Intelligent avec 105 langues

Traductions faciles & Hotspot Internet

105 Langues

Travis Touch est le traducteur intelligent par excellence qui tient dans la paume de votre main. Créez des liens significatifs avec les personnes que vous rencontrez. Que ce soit pour vos loisirs ou les affaires, Travis Touch permet un monde sans barrières linguistiques, traduisant à partir de 105 langues, plus que n’importe quel autre appareil.

Travis Touch écoute ce que vous dites, le traduit dans la langue sélectionnée et lit la traduction en temps réel par son haut-parleur. Votre interlocuteur peut alors s’exprimer dans sa propre langue et Travis traduira pour vous.

En Savoir +



Réponses notables

  1. Poil says:

    Euh du coup tu chown par le process qui exécute le code, tu rends donc toute ton arbo accessible en écriture en cas de faille. C’est mal, terriblement mal.

    chown compte_de_deploiement.www-data monarbowordpress
    find wp-content -type d | xargs chgrp 2770
    find wp-content -type f | xargs chgrp 660

    (et encore c’est trop large à mon goût)

    Et après tu MAJ en ligne de commande avec ton compte de déploiement POINT !

  2. Clair que c’est juste horrible !
    Tu pourrais faire un article sur wp-cli, un utilitaire qui permet de gerer tout son WP en ligne de commande. Il permet de mettre à jour le core les plugins, de gerer leur activation/désactivation et biennnn d’autres feature hypracool.

    Ca permet de faire les maj avec un user non privilégié mais qui n’est pas le user qui fait tourner le serveur web et/ou php.

  3. Bof, pour moi les meilleurs droits sur wordpress c’est read-only pour tout le monde avec un script (shell) qui, si besoin de mise à jour débloque tout en read-write le temps de la mise à jour et remet tout en read-only ensuite.

Continuer la discussion sur Korben Communauté

3 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants

Installer le shell Bash (Linux) sous Windows 10

L’année dernière, ça ne vous a pas échappé, Bash a fait son apparition sous Windows 10. C’est pour moi, la meilleure chose qui soit arrivée à Windows depuis un moment, car ça permet de lancer des outils Linux et de développer ses propres scripts Shell directement sous Windows. Le pied !

Mais même si c’est parfaitement fonctionnel, il faut quand même…

Lire la suite


Plus de 60 idées pour votre Raspberry Pi

Nous sommes nombreux à nous être procuré un petit ordinateur Raspberry Pi pour nous lancer dans des projets de ouf malade… C’est très cool, mais à part le classique Media Center XBMC, qu’avez-vous fait avec votre Raspberry Pi ?

Si vous séchez niveau idées, voici une petite sélection…

Lire la suite


Une astuce pour rendre Windows 10 plus rapide

Si vous trouvez que Windows 10 est un peu lent, que vos applications ne se lancent pas très vite, que vos compilations prennent du temps, voici une petite astuce débusquée par Brominou pour accélérer le bouzin.

Cliquez dans la zone de recherche de la barre Windows et tapez le mot clé « Performances ». Puis cliquez sur « Régler l’apparence et les performances de Windows » …

Lire la suite


Changer d’adresse IP rapidement

Une petite astuce pour ceux qui ne connaissent pas. Comment changer d’adresse IP à la volée.
Il suffit d’en demander une nouvelle à son provider si celui-ci accepte les IP dynamiques. Pour vérifier que vos manipulation ont eu l’effet escompté, vérifiez quelle est votre adresse IP….

Lire la suite