Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Comment monter des partitions temporaires dans la RAM sous Linux ?

Tmpfs est un système de fichiers présent dans de nombreux Linux, dont Ubuntu qui permet de stocker de la donnée directement en RAM. C’est le successeur du bon vieux Ramdisk dont je vous ai déjà parlé mainte et mainte fois.

Un montage de répertoire sur tmpfs peut permettre dans certains cas d’accélérer l’accès aux fichiers ou de préserver le support de stockage. Si par exemple vous utilisez une carte SD pour votre Raspberry Pi et que vous ne voulez pas trop l’user, c’est parfait.

Ou si vous avez un vieux disque un peu essoufflé, un peu de RAM et que vous voulez que vos pages web s’affichent plus rapidement, c’est possible de bouger le stockage du cache navigateur dans tmpfs.

Pour utiliser tmpfs, vous devez d’abord savoir quels répertoires y déplacer. Sachez qu’à chaque reboot, votre RAM est vidée, donc que le contenu de ces répertoires sera aussi vidé.

Évitez donc d’y mettre autre chose que des fichiers temporaires ou du cache. Y déplacer des logs peut également être utile, mais attention aux délais légaux de conservation et surtout, en cas de crash complet suivi d’un reboot, vous aurez un peu de mal à comprendre ce qui s’est passé. Mais sur un Rpi pour bidouiller, c’est parfait.

Pour déplacer un dossier dans tmpfs, il faut éditer le fichier fstab :

sudo nano /etc/fstab

et y ajouter des lignes comme celles-ci :

tmpfs /tmp tmpfs defaults,size=300M 0 0

ou encore celle-ci :

tmpfs /var/tmp tmpfs defaults,size=300M 0 0

La taille ‘size’ de 300 Mb est peut être un peu juste selon vos usages ou voire trop large. À vous d’adapter en fonction de ce que vous faites sur votre système. C’est la taille max que vos fichiers temporaires occuperont dans votre RAM. Donc il faudra faire la balance entre la quantité de fichiers stockable et la préservation de la RAM pour un usage normal de votre ordinateur.

Une fois le fstab édité, sauvegardez et rebootez l’ordinateur.

Si vous voulez monter temporairement un répertoire en RAM pour soulager votre disque dur et accélérer une conversion / un traitement de vidéo ou toute autre activité gourmande en accès disque vous pouvez également utiliser la commande mount comme ceci :

mount -t tmpfs tmpfs /votre/répertoire/ -o size=1g

J’ai mis une taille de 1 Go, mais vous pouvez adapter aussi en fonction de la place dont vous avez besoin et dans la limite de quantité de RAM dont vous disposez.

Enfin, pour vérifier vos partitions montées dans tmpfs, tapez simplement la commande :

mount

Et voilà !

Créez votre compte gratuit Azure dès aujourd’hui

Qu’est-ce que j’obtiens ?
Avec votre compte gratuit Azure, vous bénéficiez de tous ces éléments et vous n’êtes facturé que si vous effectuez une mise à niveau.

  • 12 mois de services gratuits populaires
  • Crédit de 170 €, pour explorer Azure pendant 30 jours
  • Toujours gratuits: Plus de 25 services

Créez des applications évolutives et des fonctionnalités de mise en œuvre plus rapidement
Créez des charges de travail qui adaptent leur échelle en fonction de la demande. De plus, fournissez des logiciels plus rapidement et de façon fiable grâce à des solutions de DevOps de bout en bout.

Lancez-vous avec 12 mois de services gratuits


Les articles du moment