Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Open365.io – LibreOffice accessible depuis votre navigateur

Si vous voulez faire de la bureautique (tableur, traitement de texte…etc) directement depuis votre navigateur, sans avoir à utiliser les outils de Google ou ceux de Microsoft Office, voici une alternative qui devrait vous plaire.

Cela s’appelle Open365 (bonjour la confusion au niveau du nom avec Office365) et c’est une suite bureautique mise au point par la team EyeOS, basée entièrement sur LibreOffice Online, que vous pouvez utiliser directement depuis votre navigateur en vous inscrivant ici.

Screenshot 2016-04-26 08.37.23

Screenshot 2016-04-26 08.45.15

Screenshot 2016-04-26 08.45.46

Writer, Calc et Impress sont là. J’ai aussi joué avec l’outil Mail basé sur KDE (qui fait aussi gestionnaire de contacts, outil de ToDo, prise de notes et calendrier) qui est hiddeux mais fonctionne plutôt bien. On peut donc recevoir et envoyer des emails directement depuis cette suite. En effet, le login que vous avez créé (LOGIN@open365.io) est aussi une boite mail fonctionnelle.

Screenshot 2016-04-26 09.05.26

Un des trucs intéressant de cette suite en ligne, c’est le Hub (avec 20 Gb de stockage) qui permet de centraliser tous les documents créés sur Open365 et l’intégration de Seafile, un clone libre de Dropbox. Cela permet à Open365 de proposer des clients pour synchroniser vos documents Open365 sur votre ordinateur ou votre téléphone.

Screenshot 2016-04-26 08.36.33Screenshot 2016-04-26 08.38.10

Enfin, pour ceux qui aiment bien héberger leurs propres trucs, sachez qu’Open365 est libre et sera bientôt proposé en téléchargement afin que vous puissiez l’installer sur votre propre serveur.

De quoi rester maitre de ses données tout en étant libre avec ses outils !

Source


Réponses notables

  1. Question bête (pas taper) : pourquoi installer un client si on peut tout manipuler via le navigateur ? C’est pour la synchro entre les fichiers locaux et dans leur “drive” ? Je trouve le site assez minimaliste dans les explications

  2. @PiHomeServer: Effectivement, je viens de voir ça après mon inscription. Ca semble être des clients pour la synchro des données entre les différents appareils (desktop, laptop, smartphone, …).

    Bon, sinon j’ai testé et même si c’est un beau proof of concept niveau technologique, ça rame monstrueusement chez moi, sous FireFox comme sous Chromium (sur la dernière Linux Mint en date). Par exemple entre le moment où je clique sur un menu et celui où il s’affiche j’ai quasiment une seconde de délai. Pire: un scrolling via la roulette de la souris donne un bon lag d’une demi seconde minimum.

    Je ne sais pas si c’est la lourdeur de la solution où s’il y aurait une quelconque raison dûe à une probable charge de leur serveur (mais pour le scrolling j’ai de gros doutes), mais en l’état pour moi c’est très joli sur le papier mais inutilisable en pratique dans ma vie de tous les jours. Dommage.

  3. bonjour Korben et les korbenautes
    Quelqu’un a-t-il des nouvelles de open365.io ? ça a l’air mort dommage !
    @+

Continuer la discussion sur Korben Communauté

6 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants

Salaire des développeurs : France vs Royaume-Uni : rester ou s’expatrier à l’heure du Brexit ?

Londres reste la première destination en Europe pour les développeurs du monde entier, qui sont désormais près de 360 000 à travailler dans la capitale britannique. Pour autant, les centres technologiques rivaux connaissent une expansion rapide. Maintenant que le Brexit a enfin été annoncé, la France parie qu’elle peut renverser la Grande-Bretagne de son statut de plus grande nation technologique d’Europe. 

Londres est dans une bataille avec d’autres villes européennes pour attirer ces travailleurs hautement qualifiés, et les données suggèrent également que les rivaux européens augmentent leurs effectifs technologiques à un rythme plus rapide, bien qu’à partir d’une base plus faible. Le nombre de développeurs à Paris a augmenté de près de 60% dans le même temps.

Depuis son élection, le Président Macron a séduit les entrepreneurs technologiques avec une série d’initiatives sous la forme d’allégements fiscaux, de subventions et de crédits pour la recherche. En mars 2018, il a promis d’investir 1,5 milliard d’euros dans la recherche en intelligence artificielle jusqu’en 2022. Cela a permis à la France d’ouvrir de nouveaux centres de recherches afin de rester compétitif sur différents sujets. Par exemple, le secteur du jeu vidéo a récemment explosé en France avec la création de nouvelles sociétés (Voodoo et leur 200M$ / 173M€ levés en 2018) et le développement de ses institutions (Ubisoft) qui permettent au pays d’avoir les meilleurs studios de création de jeu au monde. 

Toutefois, les rémunérations françaises proposées aux développeurs sont peu attractives. La société talent.io spécialisée dans le recrutement de profils tech a réalisé une étude en comparant les salaires des développeurs français, allemands et britanniques – selon leurs expériences et le type de poste. Selon les différentes données, la France arrive en bas de chaque classement en étant surpassée à chaque fois par sa rivale britannique. Cependant, talent.io rappelle que le coût de la vie n’est pas compris dans ses données et peut avoir un impact significatif sur le niveau de vie. 

Parier sur la vieille dame ou sur la startup nation? Désormais sortie du Brexit, le Royaume-Uni a quelques cartes à jouer pour rester dans la course de l’innovation et séduire les développeurs.

En recherche de poste ou curieux de découvrir de nouvelles opportunités ? Il est temps de juger par vous-même votre valeur sur le marché. Dans un secteur qui n’a jamais autant évalué, talent.io examine chaque opportunité pour ne vous proposer que le meilleur en France et à l’étranger.

CV, lettre de motivation, candidature ? Rien de tout cela n’est nécessaire, les entreprises postulent directement à vous et l’inscription ne prend que 2 minutes. 

En savoir + sur votre prochain Job