Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Votre IP est-elle bien cachée ?

Êtes vous bien planqué ou pas derrière votre proxy, votre VPN ou votre réseau Tor / Freenet / i2P ?

Difficile à dire surtout depuis que Daniel Roesler a découvert une faiblesse dans le protocole WebRTC qui permet grâce à un peu d’astuce et de JavaScript, de récupérer l’adresse IP locale et publique de l’internaute.

Alors, comment être certain que vous êtes bien caché derrière votre VPN ? C’est simple…

  • 1/ Vous allez sur WhatIsMyIp et vous notez votre adresse IP publique
  • 2/ Vous activez votre VPN et vous retournez sur WhatIsMyIp. Vous devriez voir alors l’adresse IP derrière laquelle vous êtes caché.
  • 3/ Vous vous rendez sur cette page qui exploite la faiblesse WebRTC et qui vous donnera votre adresse publique et locale telle qu’elle est diffusée en direct par le navigateur via WebRTC.

Si votre adresse publique est identique à celle retournée sur la page de proof of concept sur le bug WebRTC, vous êtes totalement exposé lorsque vous surfez comme cela.

Si au contraire, l’IP remontée par la page WebRTC est la même que celle de votre VPN, vous êtes plutôt tranquille. Ce genre de faiblesse pourrait permettre de continuer à traquer les internautes, peu importe les moyens de filtrage ou de contournement mis en place.

Pour se protéger de ce problème, il n’existe pas 36 000 solutions. Soit vous mettez en place un vrai VPN comme je vous l’ai déjà expliqué ici. Soit vous désactivez ou bloquez l’usage du WebRTC sur votre navigateur.

Attention, aucune extension comme Ghostery ou bloqueurs de pub n’est efficace contre cette faiblesse.

Pour Firefox, vous pouvez au choix installer cette extension qui désactive WebRTC, soit vous rendre dans about:config et chercher l’option « media.peerconnection.enabled » pour la passer à « False ».

Sous Chrome seule l’installation de l’extension ScriptSafe vous préservera de ce problème de fuite.

Bref, gaffe à vous !

source

 



Installer le shell Bash (Linux) sous Windows 10

L’année dernière, ça ne vous a pas échappé, Bash a fait son apparition sous Windows 10. C’est pour moi, la meilleure chose qui soit arrivée à Windows depuis un moment, car ça permet de lancer des outils Linux et de développer ses propres scripts Shell directement sous Windows. Le pied !

Mais même si c’est parfaitement fonctionnel, il faut quand même…

Lire la suite


Plus de 60 idées pour votre Raspberry Pi

Nous sommes nombreux à nous être procuré un petit ordinateur Raspberry Pi pour nous lancer dans des projets de ouf malade… C’est très cool, mais à part le classique Media Center XBMC, qu’avez-vous fait avec votre Raspberry Pi ?

Si vous séchez niveau idées, voici une petite sélection…

Lire la suite


Une astuce pour rendre Windows 10 plus rapide

Si vous trouvez que Windows 10 est un peu lent, que vos applications ne se lancent pas très vite, que vos compilations prennent du temps, voici une petite astuce débusquée par Brominou pour accélérer le bouzin.

Cliquez dans la zone de recherche de la barre Windows et tapez le mot clé « Performances ». Puis cliquez sur « Régler l’apparence et les performances de Windows » …

Lire la suite


Changer d’adresse IP rapidement

Une petite astuce pour ceux qui ne connaissent pas. Comment changer d’adresse IP à la volée.
Il suffit d’en demander une nouvelle à son provider si celui-ci accepte les IP dynamiques. Pour vérifier que vos manipulation ont eu l’effet escompté, vérifiez quelle est votre adresse IP….

Lire la suite