Aller au contenu
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Quand un jeu décède, lâchement tué par son DRM

Dans la série « Les DRM sont l’une des pires inventions de l’Humanité« , je vais vous conter la dernière blagounette qui est arrivée dans le secteur du jeu vidéo.

Si vous êtes gamer, vous connaissez sans doute le jeu Tron: Evolution sorti en février 2011. Peut-être, même l’avez-vous acheté ?

Et j’imagine que depuis 9 ans, vous l’avez délaissé et êtes passé à autre chose. Mais pourquoi ne pas y rejouer pour retrouver un peu de nostalgie ?

Et bien vous ne pourrez pas ! Cheh !

C’est qu’ont découvert des joueurs qui en voulant réinstaller ce jeu, ont eu la désagréable surprise de tomber sur une popup leur annonçant que leur numéro de série avait expiré.

Et peu importe que la version du jeu soit une version Steam ou une version vendue en boite, le message est sans équivoque.

Après prise de renseignements, l’explication est pourtant toute simple.

L’éditeur du jeu qui n’est autre que Disney n’a pas prolongé son abonnement au système d’activation proposé par la société SecuROM. Ces derniers ont donc coupé le service d’activation qu’ils louaient à Disney sous la forme d’un abonnement. Hé oui, toi pas payer, toi pas de service.

Sauf qu’évidemment, ça retombe sur tous les acheteurs du jeu.

La balle est donc dans le camp de Disney. Que vont-ils faire ? Reprolonger leur abonnement SecuROM ? Sortir le jeu sans DRM ? Ignorer les joueurs ?

Bon, apparemment, ils bossent sur un patch mais on ne sait rien de plus.

On verra bien, mais en tout cas c’est un bon rappel sur ce qu’est vraiment un DRM. Un DRM c’est tout simplement un « kill switch » que l’éditeur d’un contenu place sur une oeuvre que vous payez. Et grâce à ce kill switch, il peut vous en retirer l’accès à tout moment, mais aussi, pourquoi pas, vous faire repasser à la caisse s’il en a envie.

Même si on l’oublie, on ne sait jamais quand ce kill switch sera activé. Toutefois il est bien là et un jour, comme dans le cas de Tron: Evolution, il se déclenchera au grand détriment des acheteurs.

En ce qui me concerne, j’essaye toujours de prendre des choses sans DRM, mais quand je ne peux pas, je fais sauter le verrou numérique. Parce qu’on ne sait jamais d’abord et ensuite parce que j’ai un fort esprit de liberté ;-).

À vous de voir maintenant, mais si vous aimez jouer intellectuellement, demandez-vous toujours comment retirer un DRM lorsque vous en voyez passer un ! (Et passez-moi l’info, je ferai des tutos ;-)))


Bitdefender Total Security 120 jours pour vous faire un avis

Bloque les menaces Des millions d’utilisateurs utilisent les solutions de sécurité Bitdefender dans le monde. Bitdefender s’appuie sur une intelligence artificielle avancée ainsi que sur d’autres technologies révolutionnaires afin d’anticiper, de détecter et de bloquer instantanément les menaces mêmes les plus récentes, avant qu’elles ne puissent vous causer le moindre préjudice.

Sans ralentir vos appareils. Découvrez le potentiel complet de votre appareil numérique. Bitdefender utilise un minimum de ressources, tandis que nos outils d’optimisation peuvent améliorer le temps de démarrage et les performances globales de votre ordinateur.

Essayez Bitdefender gratuitement – 120 jours au lieu de 30 !

Partenaire

Les articles du moment