Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Télécharger VirtualBox 4.0

Bonne nouvelle pour les utilisateurs de VirtualBox ! La nouvelle version 4.0 du logiciel de virtualisation open source vient de sortir. Dispo sous Mac, Windows et Linux, cette release arrive avec son lot de nouveautés.

Un relooking de l’interface graphique,

mais aussi une réorganisation du package VirtualBox avec un package de base sur lequel vous pouvez rajouter des packs d’extension. Cela signifie que des développeurs tiers vont pouvoir proposer leurs propres modules pour Virtualbox. Oracle a d’ailleus mis à dispo son propre pack qui permet de gérer l’USB, chose qui n’était pas possible avec l’OSE (Open Source Edition) mais qui maintenant l’est si vous rajoutez ce pack. Vous trouverez le SDK pour développer vos propres modules Virtualbox ici.

Le support de l’OVF (Open Virtualization Format) a été amélioré ainsi que la gestion du CPU et de la bande passante des entrés sorties (IO) consommée par le système. Cette bande passante est bridable via une option qui permet d’après ce que j’ai compris (mais pas encore testé) d’éviter de trop faire ramer l’OS hôte.

Les VM peuvent maintenant supporter plus de 2 Gb de RAM sur les systèmes 32 bits et un nouveaux chipset virtuel est supporté (Intel ICH9 avec 3 bus PCI + 1 PCI Express et la carte son Intel HD Audio). Virtualbox sait aussi gérer la lecture / écriture sur les images disques (iSCSI, VMDK, VHD et Parallels) de manière asynchrone, ainsi que le redimensionnement des disques virtuels (surement en ligne de commande car je n’ai rien vu de tel dans l’interface). Il est aussi beaucoup plus simple avec cette version de déplacer les machines virtuelles (ou de les supprimer) sans devoir jouer avec des fichiers de conf XML.

Au niveau des outils « Guest », les écrans virtuels X.Org sont maintenant gérés pour Linux et Solaris.

Télécharger Virtualbox 4.0 ici

[Source et photo]


Comment découper une carte SIM sans la bousiller

vec certains téléphone, ça devient une vraie galère au niveau des cartes SIM. Entre la SIM classique (MiniSIM), la MicroSIM et la NanoSIM, difficile de s’y retrouver et surtout de passer d’une plus grande à une plus petite sans devoir attendre que les opérateurs veuillent bien se donner la peine de vous l’envoyer…

Lire la suite


6 outils pour cloner un disque dur sous Windows et Linux

Cloner c’est facile… Bon, ok, cloner un bébé, c’est déjà plus complexe mais un disque dur, c’est l’enfance de l’art… Alors bien sûr le logiciel le plus connu pour ça, est Ghost de Symantec mais au prix de 999,99 euros HT (j’déconne, je ne connais pas le prix en vrai), c’est déjà plus rentable de se mettre à cloner son petit frère artisanalement dans le garage…

Lire la suite