Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Le VPN gratuit de Proton

Protonmail, vous connaissez forcement puisqu’il s’agit de la messagerie email chiffrée de bout en bout dont d’autres et moi-même vous parlons tout le temps. C’est un excellent service né au CERN en suisse qui depuis son démarrage officiel en 2015 assure la confidentialité de vos communications avec une bonne couche de chiffrement. Il est très utilisé par les lanceurs d’alerte et les journalistes qui veulent protéger leur vie privée et leurs sources.

Toutefois connaissez-vous ProtonVPN ?

Lancé en 2017 par la même équipe que ProtonMail, ce VPN affirme ne conserver aucun log de connexion et dispose de quelques killer features sous le capot vous permettant de préserver votre anonymat en ligne.

Tout d’abord ProtonVPN utilise des algorithmes de chiffrement de type PFS (Perfect Forward Secrecy) ce qui empêche le trafic réseau chiffré d’être capturé pour ensuite être déchiffré a posteriori, et cela même si par malheur la clé de chiffrement était compromise, car chaque session possède sa propre clé de chiffrement et chacune de ces clés est éphémère.

Comme ProtonVPN dispose de beaucoup de serveur de par le monde, on peut imaginer qu’un jour l’un de ces serveurs soit « espionné » par une puissance étrangère. Mais ProtonVPN a pensé à tout puisqu’ils routent en premier lieu tout votre trafic réseau via ses serveurs (Secure Core) situés dans des pays respectueux de la vie privée comme la Suisse, la Suède et l’Islande, ce qui permet de masquer votre véritable adresse IP.

Petite parenthèse, j’ai toujours trouvé ça triste que la France ne soit pas l’un de ces pays.

Enfin, cerise sur le gâteau, ProtonVPN peut fonctionner au travers de Tor, c’est à dire que vous aurez accès sans aucun problème aux sites en .onion.

Voilà, après pour le reste, c’est du VPN tout ce qu’il y a de plus classique. Mais ça va vous intéresser puisqu’il propose un accès gratuit, certes limité, mais qui pourra bien vous aider.

Ainsi avec l’offre à 0 $ vous pourrez surfer au travers de 17 serveurs répartis dans 3 pays, sur un seul appareil, et à une vitesse un poil réduite par rapport à ceux qui prennent le forfait payant.

Et comme dit l’autre : « Si c’est gratuit, c’est toi… » ah, non oubliez… Là si c’est gratuit c’est tout simplement parce que les abonnés payants sont suffisamment nombreux pour auto-financer les usages gratuits et que la team derrière protonmail / protonVPN a des valeurs et des convictions et pense qu’il est important que chacun puisse avoir accès à un VPN pour garantir sa vie privée sans condition.


Les articles du moment