Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Tu aurais voulu découvrir cette astuce avant tout le monde ? Alors rejoins-moi sur Patreon !

Si vous aimez passer du temps sur Twitch, peut-être que vous venez me voir de temps en temps sur ma chaine. Peut-être aussi que parfois vous devez choisir entre l’un ou l’autre de vos streamers / streameuses.

Je comprends parfaitement qu’entre un Korben ou une Amouranth, le choix soit extrêmement difficile pour vous.

Mais pourquoi choisir quand on peut tous les avoir ?

Et comment ? Et bien grâce au site Twitch Theater qui permet de composer une mosaïque de chaînes Twitch pour pouvoir suivre plusieurs streams en même temps.

Ainsi vous pouvez suivre les vidéos, mais également les discussions, mettre en pause tous les streams, écouter l’audio d’une chaîne après l’autre ou de tout écouter en même temps, réorganiser l’emplacement des streams et faire tout ce que Twitch vous permet de faire nativement.

C’est top et c’est vraiment pour les gens qui ont du mal à choisir ou pour ceux qui veulent écouter des discussions chill d’un côté tout en matant un jeu vidéo de l’autre…

Bref, à vous de faire vos compositions, mais n’en regardez pas trop en même temps, vous deviendriez zinzin.

Merci à Laurent pour l’info.


Je me souviens qu’ensemble, nous avions déjà essayé de battre des records de vitesse en termes de frappe sur le clavier. Mais aujourd’hui je vous propose d’aller encore plus loin et surtout plus vite en vous mettant directement à la sténographie.

La sténographie (à ne pas confondre avec la stéganographie…) c’est l’art d’écrire aussi vite que la parole avec des signes. Parfois même plus vite que la parole puisqu’il est possible d’enchaîner 200 mots à la minute.

Un crayon et un papier suffisent, mais aujourd’hui, ça se passe avec un clavier et un ordinateur. Alors bien sûr la sténographie est de moins en moins utilisée, mais c’est toujours intéressant à regarder.

Vous pouvez voir ce que ça donne, sans rien installer en utilisant ce site / simulateur.

L’Open Steno Project a pour but de promouvoir et libérer des ressources liées à la sténographie avec comme outil central Plover, un logiciel libre qui vous permet d’écrire en sténo avec des claviers conçus pour ça ou un simple clavier d’ordinateur. Ainsi, il suffit d’appuyer sur plusieurs touches à la fois pour former directement des mots. C’est hyper rapide !

Ainsi Plover, compatible macOS, Windows et Linux permet à tous d’apprendre la sténo, mais également de l’utiliser dans son quotidien sans forcément être sténographe de métier. Imaginez le temps gagné à rédiger vos emails, vos documents, ou même vos tweets !

Alors évidemment, Clover est conçu pour l’anglais, mais il existe également un dictionnaire français qui vous permet d’utiliser l’application ou vous pouvez aussi créer le vôtre si ça vous branche.

Ensuite pour vous former, il y a ce site qui vous guidera étape par étape ou encore ce jeu vidéo pour apprendre la sténographie en s’amusant. D’autres ressources sont disponibles ici.

Amusez-vous bien !


Si vous êtes un utilisateur de Microsoft Excel ou de Google Sheet, peut-être avez-vous envie de plus de liberté et d’indépendance ? Peut-être avez-vous également envie de rester le seul propriétaire de vos données ?

Si oui, alors je pense que cette news va vous intéresser. Il s’agit d’un clone open source de Google Sheet qui peut s’installer sur n’importe quel serveur ou se lancer localement, pour finalement remplacer Excel dans votre quotidien.

Luckysheet dispose des mêmes fonctionnalités et du même look que le tableur de Google. Vous y trouverez tout ce qu’il faut pour mettre en forme votre texte et vos cellules, effectuer des opérations, créer des formules, fusionner des colonnes ou des lignes, rechercher et remplacer des valeurs, sélectionner ou étendre des cellules sans oublier des fonctionnalités plus avancées comme les fameux tableaux croisés dynamiques, l’insertion de graphiques ou de commentaires, des exports vers d’autres formats et même la possibilité de collaborer à plusieurs sur le même document.

Voyez, il n’a rien à envier aux classiques du genre. Le mieux pour vous faire un avis est évidemment de tester par vous-même. Je vous invite donc à jeter un œil à la démo.

L’outil est simple à installer sur n’importe quel serveur / ordinateur, car il suffit simplement d’avoir NodeJS et de lancer les commandes suivantes dans le répertoire contenant les sources :

npm install
npm install gulp -g

Ensuite, y’a plus qu’à lire les tutos en cas de besoin. Et si vous êtes développeur, vous serez heureux d’apprendre que Luckysheet dispose également d’un API ce qui vous permettra de l’interfacer rapidement avec vos propres projets.

L’ensemble de la documentation se trouve ici.


Avec l’essor du télétravail, les entreprises sont à la recherche de nouveaux moyens de communiquer et travailler ensemble, qui reproduisent les conditions que leurs salariés avaient quand ils étaient sur place.

On a beau dire ce qu’on veut, le télétravail c’est génial sur plein d’aspects. On travaille mieux, on est moins interrompu, on a des horaires plus souples, moins de stress…etc. Mais pour ce qui est des relations avec les collègues, parfois ça coince un peu quand on n’a pas la personne en face.

Il n’y a pas vraiment de solution universelle et il faut tester les choses. Certains ne jurent que par Zoom, d’autres par des fils de conversation Telegram et d’autres encore par des outils plus immersifs, plus gaming comme Work Adventure.

Pour vous la faire courte, Work Adventure est un espace de travail collaboratif pour les petites et moyennes équipes (de 2 à 100 personnes) qui se présente sous la forme d’un jeu vidéo 16 bits.

Ainsi, dans Work Adventure, vous pouvez vous déplacer dans votre bureau et parler à vos collègues grâce à une intégration de Jitsi plutôt bien foutue, qui se déclenche automatiquement lorsque vous vous déplacez à côté d’un collègue.

L’outil est proposé sous 2 formats : Le format hébergé gratuit avec les fonctionnalités de base puis payant si vous voulez plus d’options. Ça démarre à partir de 4 euros par personne.

Mais si vous êtes un ou une warrior (et vous l’êtes, j’en suis sûr !), Work Adventure est également disponible en open source qui est un équivalent de la version gratuite à condition que vous l’autohébergiez sur votre propre serveur.

Avec Work Adventure, vous pourrez concevoir votre propre map et mettre en place des salles de réunion, le tout limité à 15 participants max.

Je pense que ce genre de système a de l’avenir dans les sociétés et à terme il y a aura peut-être même des postes de gérant de « cyber workspace » qui se créeront et qui engloberont l’administration, la modération, la création des maps et l’animation de ce genre d’espaces virtuels.

En tout cas, Work Adventure est vraiment bluffant et je vous invite à tester la démo ici.


Si vous êtes scientifique, ingénieur ou encore data analyst, vous savez comme il est parfois compliqué d’éditer, d’analyser ou encore explorer des jeux de données complexes. Et je ne vous parle pas de leur visualisation.

Heureusement, pour cela il y a un langage de développement parfait et très utilisé par la communauté scientifique : Python.

Il y a d’ailleurs un bouquin chez ENI écrit par Amandine Velt (Ingénieure en bio-informatique) qui traite de l’analyse des données scientifiques avec Python avec une approche très pratique (NumPy, Pandas, Matplotlib, Seaborn…etc) que je vous invite à vous procurer si vous vous intéressez au sujet.

Il existe évidemment des outils pour vous aider, mais la plupart sont payants ou incomplets. C’est pourquoi aujourd’hui je vous propose de découvrir Spyder.

Spyder est un environnement scientifique écrit en Python qui est très puissant puisqu’il intègre de nombreuses fonctionnalités dédiées à l’analyse de données, qui peuvent être étendues à l’aide de plugins ou d’une API.

Spyder se compose donc d’un éditeur qui vous permet d’écrire votre code python, d’une console interactive pour débugger votre code ou sortir des graphiques directement depuis la ligne de commande.

Je n’oublie pas non plus la visionneuse de documentation qui permet de sortir de la doc en temps réel avec Sphinx, et cela pour n’importe quelle classe ou fonction utilisée dans l’éditeur ou la console.

Vous trouverez également dans Spyder, un explorateur de variable pour inspecter les variables, mais aussi les fonctions ou les objets présents dans votre code afin de pouvoir les modifier ou interagir avec.

Spyder propose également toute une série d’outils de développement pour organiser vos projets, analyser votre code, y effectuer des recherches, suivre son exécution lors du debug ou encore optimiser ses performances.

Pour tester l’outil, pas besoin de l’installer puisqu’une version de test 100% en ligne est disponible ici. Après si vous voulez l’installer sur votre ordinateur, vous pouvez passer par Anaconda ou prendre un des installeurs pour macOS ou Windows disponible ici. Rassurez-vous, ça fonctionne aussi sous Linux.

La page Github du projet est ici.


Mes gazouillis

6 Reasons to Switch From Google Chrome to Mozilla Firefox https://t.co/NKZ1vMDtuH #kbn
Donc là y’a ⁦@lifehacker⁩ qui nous explique normal que la nature c’est de la merde et que la pelouse en plastique c… https://t.co/0ryztWb10R