Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Bitcoin – Jusqu’où ça va monter ? Quand est-ce que ça va baisser ? Le secret est dans cet article au titre aguicheur.

Ça tire dans tous les sens au sujet du Bitcoin depuis quelques jours, mais c’est normal puisque la cryptomonnaie vient de dépasser les 11 000 boules, faisant rager tous ceux qui regardent le train passer, et offrant un faux sentiment d’invincibilité à ceux qui y sont grimpés.

On a par exemple le prix Nobel Joseph Stiglitz qui est monté au créneau contre le Bitcoin, souhaitant même qu’on l’interdise. Pour lui, cette monnaie virtuelle rencontre du succès, car elle est utilisée en majorité pour financer des transactions illégales, et selon lui cela ne durera pas, et la bulle éclatera.

De l’autre côté, on a John McAfee, qui semble s’être brossé les dents et qui déclare sur Twitter qu’il mangera sa bite (je cite, hein…) si le Bitcoin n’atteint pas 1 million de dollars d’ici à 2020.

Alors évidemment, tout cela génère beaucoup de bruits et de conversations. Et je vais me permettre de rajouter ma modeste pierre à cet édifice de porridge, et vous donner mon avis sur tout cela.

Tout d’abord, pour répondre à Mr Stiglitz, oui le Bitcoin peut être utilisé pour des transactions illégales. Tout comme le dollar papier ou l’euro papier. Et même s’il est virtuel, le Bitcoin est selon moi, similaire à une monnaie physique puisqu’il peut être imprimé et échangé sans nécessiter l’approbation d’un organisme central.

Je le mets donc au même niveau que des pièces d’or ou des billets de 100 dollars/euros (si on oublie cette histoire évidemment), avec un petit bémol :  On peut suivre à la trace toutes les transactions Bitcoin. Il est donc parfaitement explicable que cette monnaie serve « aussi » à financer des choses illégales.

Ensuite, pour répondre à McAfee, je lui déconseille de manger sa bistouquette. On ne sait jamais quand ça peut servir ;-). Mais plus sérieusement, il me fait bien marrer avec ses prédictions magiques. Évidemment, le Bitcoin à 1 million de $, ça fait rêver et ça donne envie d’en acheter, mais avant il faut bien capter un petit truc (et c’est là que je la ramène avec mon sens de l’observation à toute épreuve ;-))).

Le Bitcoin, il y a, selon moi, 2 manières de l’envisager.

Premièrement, vous pouvez l’envisager comme une religion. C’est-à-dire que vous vous donnez corps et âme au Bitcoin, vous êtes à fond sur le concept de monnaie décentralisée, et comme John McAfee, vous croyez avec ferveur que cela réalisera un vieux rêve libertarien et qu’il vous rendra riche, sans chercher plus de preuve. Et je peux le comprendre, car jusqu’à présent, la montée en flèche du cours du Bitcoin donne sacrément raison aux croyants.

Ou comme pour toutes les religions, vous faites peut-être partie de ses détracteurs. Pour vous le Bitcoin est une bulle et elle va éclater et tout le monde va pleurer du sang. Vous avez peut-être raison aussi, mais dans ce cas, je ne comprends pas pourquoi cela vous énerve. Vous devriez au contraire être détendu et attendre le bon moment pour dire « Ahah, je vous l’avais bien dit« .

La seconde manière, et c’est la mienne, c’est de l’envisager comme quelque chose qui s’observe avec un certain lâché prise. Oui le Bitcoin peut monter jusqu’à 500 000, 1 million ou 500 millions de dollars. C’est tout à fait probable. Mais c’est aussi probable que demain, il se casse la gueule pour retomber jusqu’à zéro. Tout est envisageable, tout est possible. Il faut accepter cette incertitude pour justement pouvoir jouer sereinement avec.

Et la vérité, celle que vous devriez toujours garder en tête, c’est que personne, je dis bien personne, ni McAfe, ni Stiglitz, ni CryptoMachinGourouTrader, ni Dieu lui-même ne peut le savoir. Cela fait partie des grands mystères de la vie. Personne ne peut savoir ce que va devenir le Bitcoin et surtout, puisque c’est de ça qu’il s’agit quand on regarde les médias, jusqu’où va monter ou baisser sa valeur. Je le constate depuis que j’ai mis le doigt dedans… Une bonne nouvelle peut faire baisser un cours. Une mauvaise nouvelle peut le faire monter. Ou alors il ne se passe rien. Sans oublier que régulièrement, ça monte ou ça baisse et personne n’a d’explication. C’est comme ça, il faut l’accepter.

C’est pourquoi, si vous souhaitez en acheter, je vous recommande de mettre de l’argent que vous devrez considérer comme perdu à tout jamais. C’est très difficile de ne pas attraper la fièvre quand le cours monte ou de ne pas paniquer quand cela baisse, et ceux qui tireront leur épingle du jeu seront ceux qui resteront détachés de tout cela tout en restant suffisamment prudents. Personne ne peut lire dans l’avenir et la seule vérité c’est celle du cours actuel et c’est ce cours qui fait la loi.  Au mieux, si vous vous mettez à l’analyse fondamentale et/ou technique du cours du Bitcoin, vous pourrez dégager quelques probabilités, mais cela restera des probabilités et tout peut arriver.

Donc soyez très prudents, n’écoutez personne, moquez vous des oiseaux de bonne ET de mauvaise augure, gardez bien en tête que tout peut arriver, le pire comme le meilleur et surtout apprenez et amusez-vous car c’est tout ce que vous pouvez être certain d’avoir au final.



Surfshark : dévorez le Black Friday à pleines dents [bon plan]

— Article en partenariat avec Surfshark —

Aujourd’hui je vous partage un très bon plan à l’occasion du Black Friday qui arrive sous peu. En effet le fournisseur de VPN Surfshark s’est fendu d’une offre défiant pas mal de concurrents avec une réduction de 83% + 3 mois offerts. Vous payerez donc moins de 2.3€/mois durant 27 mois, TVA incluse, imbattable (ou pas loin) ! L’offre est temporaire donc pour sécuriser votre surf à moindres frais ne tardez pas !

Faisons un petit tour de l’outil pour les petits nouveaux qui ne connaissent pas encore Surfshark. Il s’agit tout simplement de l’un des VPN les plus solides du marché à l’heure actuelle. Pas forcément celui qui vient à l’esprit tout de suite, mais un outsider aux dents aiguisées qui commence à faire parler de lui en bien, et cela autant pour ses fonctionnalités que sa fiabilité.

Interface Surfshark

Le débit en download comme en upload est dans la moyenne des autres gros VPN du marché, ce qui vous permettra de streamer vos catalogues Netflix sans trop de soucis.

Surfshark possède actuellement autour des 3200 serveurs répartit dans 65 pays, chacun disposant de DNS privé et adapté au P2P. C’est moins que d’autres services établis depuis des années, mais la liste s’allonge plutôt vite (plus de 1000 ajouts rien que sur l’année en cours). À ce rythme il n’y aura plus de différence très bientôt.

Par défaut le protocole utilisé sera IKEv2/IPsec (que vous pouvez le modifier pour OpenVPN ou WireGuard si vous préférez). Niveau petit plus il propose également une fonctionnalité, nommée MultiHop, qui permet de se connecter via plusieurs pays afin d’augmenter la confidentialité et la sécurité. Il s’agit d’une option de double VPN, ce qui se ressentira forcément un peu sur la vitesse de connexion.

Surfshark IKEv2/IPsec

Je pourrai encore citer le bouton Kill Switch, le mode camouflage (qui brouille les pistes même pour votre FAI), le chiffrage des données via l’algorithme AES-256-GCM ou encore un système de liste blanche (split tunneling). Cette dernière est plutôt pratique pour les sites et applications qui ne supportent pas les connexions VPN (les applis bancaires par exemple), vous pourrez malgré tout vous y connecter sans avoir à couper/remettre en marche le VPN.

À ne pas négliger, l’interface assez minimaliste et très simple à prendre en main. Si vous n’êtes pas trop geek et/ou que c’est le premier outil du genre que vous utilisez, foncez ! C’est super simple.

Le MultiHop de Surfshark

Est-ce que je vous ai dit que l’offre vous permet en plus de connecter un nombre illimité d’appareils et sans limites de bandes passantes ? Que toutes les plateformes sont supportées (macOS, Linux, Windows, Android, iOS, FireTV, Apple TV, Chrome, Firefox, PlayStation …) ? Qu’il dispose d’un anti-pub/anti-tracker intégré ?

Niveau des paiements c’est plutôt complet aussi par rapport à certains concurrents. Vous pouvez régler via une CB classique (ou, mieux une carte Curve), PayPal, Amazon Pay, Google Pay ou encore les méthodes de paiements en ligne comme Sofort et Direct Debit. Petite cerise sur le gâteau, Surfshark accepte depuis quelques jours (fin novembre 2020) le paiement en crypto. Bitcoin, Ethereum, Ripple & co vous sont proposés via les services CoinGate et CoinPayments.

Bref pour profiter de l’offre Black Friday de Surfshark c’est par ici.

Encore merci à Surfshark de soutenir korben.info !


Réponses notables

  1. une autre façon de comprendre l’escroquerie monétaire est d’écrire : “Oui le $ --ainsi que toutes les autres monnaies fiduciaires imprimables à volonté-- descendra jusqu’à 500 000, 1 million ou 500 millions pour 1 BTC. C’est tout à fait certain”

  2. Je suis d’accord avec Temporaire . Et tant qu’il y aura du monde sur les marchés. La Tulipomania et les bulles reviendrons.
    Le principale est de disposer de l’énergie pas cher pour alimenter le tout (mine a charbon plus ou moins respectueuse d’environnement des poumons de nos futurs bébé , oui)
    De tout façon :


    On peux gagner de l’argent via earn & 21 pour les accros du numeriques.


    un carte pour se retrouver dans le bordel sans fin des forks :

    et perso on discute avec un peu tranquilement & on embauche sur Chia pour la communauté suis sur
    https://chia.network/
    Ciao Ciao

  3. Effectivement comme des vaches on regarde le train passer, certains vont à Dachau…

    A 11 000 boule le bitcoin j’ai même envie de dire qu’il y’a longtemps que le train est passé par ici. Faut même être totalement kamikaze pour en acheter à ce prix là !

    Ce midi j’avais une dalle d’enfer. Je me suis payé un bon resto traditionnel, il ne prenait de toute façon pas les bitcoins mais bien la VISA Card en €uro par contre. J’ai ensuite fait une bonne sieste sans stress à me demander ce que vaudra à mon reveil mon investissement en bitcoin (vu que je n’en ai pas). Pas besoin de m’occuper du cours donc puisque je m’en branle et pas besoin non plus de me faire chier à les refourguer à qui, comment ou à quelle commission. Vu que j’ai pas investi la dedans j’ai de l’argent qui me sert. Pas de temps à perdre non plus avec ça. Vendredi je pars en voyage avec un taux de change favorable LUI… la vie est courte!

    Après le Loto, Bitcoin ou la nouvelle machine à rêve des pauvres…
    (… et les mêmes qui viennent après te scander la valeur travail pfff)

    Donc bonne Chance avec vos bouquins et vos AltCtrlSupCoins ^^ lol

  4. Le bitcoin n’a aucune valeur, si ce n’est celle que vous leur donnez, vu que cela ne repose sur rien.

    Si les banques, que vous détestez autant ont des contrôles, des limitations, tout un système derrière c’est pour éviter que les gens perdent de l’argent inutilement en premier lieu. Calculer le risque et investir en fonction, ça vous parle ?

    Avec le bitcoin quand un gars se fait arnaquer, il n’a plus que les yeux pour pleurer, aucune sécurité, aucun garde fou, juste un belle page, garantissant la sécurité et affiché. Génial, l’avancement. C’est une révolution incroyable.

    Quand la majorité parle de transfère sans frais alors qu’il est généralement plus cher de vendre un bitcoin, que de retirer de l’argent sans frais, la de-nouveau c’est la révolution du fist ?

    Continuez de croire au miracle, la baffe fera mal. N’oubliez également pas, que vous êtes taxés sur les gains, sur le bitcoin ou sur n’importe quel système de trading sur le net et comme le bitcoin n’est pas anonyme ne croyez pas vous cacher derrière cela.

    Donc au final il y a deux solutions possibles, la première, admettons que le prix du bitcoin grimpe à 100’000, que tout le monde vend et gagne de l’argent, oui je sais, c’est risible, mais bon admettons. Vu que le gain perçu par l’état sera tellement grand, l’argent gagner profitera également aux contribuables qui n’ont pas participé à cette révolution. Win-Win?

    Deuxième solution, vous perdez tout, enfin ce n’est pas comme si c’était déjà arrivé il y a 10 ans avec cet investissement qui vous demandait 100, 500 euros et qui au final était un jeu d’avion.

    Ah, sinon, faut pas oublier que la chaîne n’est pas sécure et qu’il est possible de la manipuler… quoi c’est sur internet et c’est pas sécure ?

    Attaque >51% (déjà arrivé et va se reproduire…)

    Avec un article par jour minimum dans les journaux, que maintenant jour après jour des perdus, croyant, achètent des crypto-monnaies pensant pouvoir monter dans le train, ne croyez vous pas que c’est la seule raison qui fait monter le cours ?

    Ah et sinon, vous souhaitez faire de même, vous avez enfin compris que les crypto-monnaies c’est de la merde, alors, il vous suffit de vous rendre à cette adresse : https://build-a-co.in/ vous générez votre coin pourri, vous faites votre promotion, enjoy.

    Vous pouvez bien évidemment recommencer (deadcoins.com) autant de fois que vous le souhaitez si la campagne de pub n’a pas assez bien marché.

    @Nicom, Golem, Pivx ne sont pas des outils.

  5. Avatar for Efel Efel says:

    Ce qui me mine avec le Bitcoin, c’est la consommation d’électricité.

    32TWh juste pour le bitcoin https://digiconomist.net/bitcoin-energy-consumption

    La consommation d’un pays comme le Danemark ? 33TWh !

    Plus le cours du Bitcoin augmente plus il est intéressant d’utiliser de l’énergie pour miner.
    Plus le temps passe, plus il faut d’énergie pour miner.
    Bref, dans 2 ou 3 ans, ça risque de faire cher.

    Si on spécule sur cette idée, le Bitcoin ne fera qu’augmenter. OK.

    Mais j’imagine qu’un jour ou l’autre l’utilisation d’une blockchain utilisant un autre système que la preuve de travail supplantera le système du Bitcoin. Ou mieux (dans mes rêves), un vol de bitcoin ou un hack… qui ferait perdre confiance dans le Bitcoin.

    Bref, au plus vite la bulle Bitcoin explosera au mieux ce sera pour tous.

    Le rêve ? Une cryptomonnaie locale, économe en énergie, grand public, rapide et sure (j’aimerais pouvoir payer mon pain facilement et rapidement en crypto locale par exemple). Pas gagné.

  6. Je suis d’accord avec ton analyse. J’ai peur que cette montée du Bitcoin soit “artificielle”. Les cryptomonnaies dérangent.
    Le Bitcoin étant le plus populaire dans les médias, c’est celui qu’il faudra discréditer en premier aux yeux de l’opinion public. Donc, si je fais monter le cours du Bitcoin à grand coup de millions (facile pour un état avec sa planche à billet), que j’y ajoute quelques prédictions de “prophètes du numérique” (Kim dotcom, McAfee etc. Que des mecs dignes de confiance quoi) et que juste avant d’atteindre le sommet que tout le monde attend (le fameux million) je retire le plus gros paquet de millions que j’y ais injecté, je crée une belle et rapide descente et une très mauvaise image du Bitcoin qui ne manquera pas d’être relayée par les médias et les politiques. Et c’est eux qui diront : “Nous vous l’avions bien dit !” Suivit de :“Il faut interdire les cryptomonnaies !”.

  7. Ouaip pas mal !!!

    En même temps les crypto-monnaies se sont descrédibilisé d’elles mêmes avec tous ces blaireaux qui ne les utilisent que pour speculer … intéressé seul par l’appât du gain facile !

    A quand le KorbenCoin?

    Le principe de la blockchain est certainement bon et d’avenir, il sera repris et privatiser par les organismes financier actuelle et c’est d’autant plus rageant car tout ces blaireaux participent à la destruction d’un concept de monnaie décentraliser qui était pourtant pas si mal !

    Je ne sais pas pourquoi mais cette histoire de Bitcoin me fait penser à celle des Somaliens à qui on leur avait apporté des graines pour planter et qui au final les avaient directement bouffé !

Continuer la discussion sur Korben Communauté

12 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants