Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Bodyguard – Le service qui vous protège des trous d’cul du net (ils se reconnaitront ^^)

Qu’on soit quelqu’un avec beaucoup de followers à ses trousses ou une personne lambda s’exprimant sur les réseaux sociaux, on aurait tous besoin d’un cyber garde du corps.

Car même si je crois (encore) que la plupart des gens sont bienveillants, voire passent leur chemin quand quelque chose ne leur plait pas, il existe une petite partie des internautes qui attaquent en meute (ça leur donne du courage, derrière leur écran) et qui sont capables d’écrire les pires horreurs à quelqu’un lorsqu’ils lisent ou entendent quelque chose qui ne leur plait pas, qui les heurte ou qu’ils ne comprennent pas.

Les exemples anciens ou récents sont nombreux : Insultes, menaces de mort, de viol, ou attaques répétées en mode harcèlement ciblé comme ce que pratiquait la fameuse Ligue du LOL et ses fans.

Hier encore, la militante féministe Caroline De Haas déclarait mettre en pause son compte Twitter, car elle subit du harcèlement ciblé depuis des mois, voire des années. C’est déjà un miracle qu’elle ait tenu jusque là, et je lui envoie tout mon soutien. Personne ne mérite ça.

Évidemment, il faudrait expliquer aux harceleurs pourquoi c’est mal d’harceler, mais en général, ces personnes manquent d’empathie. Ne pouvant se mettre à la place des autres, ils sont persuadés d’avoir raison et ne se remettent que trop rarement en cause. Rajoutez à cela l’effet de meute qui les incite à déposer leur cerveau et vous obtenez un cocktail explosif.

Comme je l’écrivais dans un tweet l’année dernière :

« C’est le manque d’empathie qui engendre de la bêtise qui elle-même engendre de la peur et cette peur engendre ensuite de la haine et de la violence.« 

Oui #JeSuisYoda avant tout.

Bref, si je vous parle de ça, c’est parce que Théo réagissait à l’un de mes messages hier pour me parler d’un service qui s’appelle Bodyguard qui permet de vous protéger des commentaires violents, haineux, racistes…etc à votre encontre sur Twitter, Instagram, YouTube, Twitch et Mixer.

Ce service s’installe via une application pour smartphone (Android, iOS) et une fois connectée à vos comptes, va grâce à son moteur d’analyse, retirer les commentaires insultants, mais aussi bloquer ou masquer les comptes des affreux méchants à la maturité émotionnelle d’un enfant de 6 mois (comme dirait Blanche pour ceux qui connaissent).

Et cela peut même fonctionner si vous faites du live Twitch ou YouTube.

Cerise sur le gâteau, il est même possible; si vous le désirez, de bloquer les messages de pub (spams) et autres messages inutiles au contenu ultra pauvre.

De quoi protéger fortement votre santé mentale si vous oeuvrez sur YouTube, Instagram ou Twitter.

Chaque message supprimé est analysé ensuite par un humain et restauré en cas de faux positif. Et vous pouvez, vous-même en restaurer. Mais globalement, ça fonctionne super bien !

Bravo à l’équipe de Bodyguard. Je pense sincèrement que cette application sauve des vocations, voire des vies. Honnêtement, envoyez cet article ou un lien vers l’application à tous ceux que vous suivez et dont vous êtes fans et qui ramassent cher. Vous leur rendrez service !

Et attention à ne pas confondre le concept de Bulle de filtrage avec celui de modération des commentaires haineux. Durant plusieurs années, je l’ai cru, et j’absorbais cette haine sans la bloquer. Mais la haine des autres n’est pas de l’information, et vous en couper ne vous rendra pas plus pauvre intellectuellement. Au contraire, cela vous protégera.

Bref, Bodyguard est gratuit et c’est un excellent service que je vous invite à utiliser si vous subissez aussi du harcèlement ou de la haine à plus ou moins grande dose.

Et fuck les rageux ! 👊


Réponses notables

  1. kerlu says:

    Mais comment ces gens se financent-ils (d’autant qu’il y a des gens qui revérifient derrière) ?

  2. C’est drôle, comme donner son avis contraire est maintenant de toute façon vu comme du harcèlement. Ce n’est pas parce que certain partagent le même avis, et que cela le devient l’effet de masse, forcement du harcèlement, c’est juste que les gens partagent le même avis et donc la personne ciblée, qui milite, ou autre sur internet va bien évidemment « recevoir » une sorte d’harcèlement mais ce n’en est pas un. Il serait grand temps que ces personnes sortent de leur bulle à bisounours et s’ouvre un peu à la discussion.

    Je citerai par exemple, mais la plupart des mêmes groupes s’y retrouve, ces végétaliens, qui à force de raconter de la merde, beaucoup de gens leur on répondu sur leur connaissance de la nature, ou autre, qui c’est toujours montré ridicule et que l’on reconnaissait bien le profil type d’un gars qui vit en immeuble et qui ce n’est jamais occupé d’une vache. Eux aussi on crier au harcèlement, mais quand on prend position, et que l’on veut donner son avis, il faut surtout savoir écouter aussi ceux des autres et accepter d’avoir tord. (Antivaccin, homéopathie, féministe, ovni, etc.)

    Bref, vive la nouvelle censure d’internet, ou on te protège, on verrouilles les commentaires, supprime les avis négatifs sur glassdoor, pour cacher la merde, parce que l’on accepte pas les avis des autres.

    Bien évidemment je ne soutiens pas le vrai harcelement, par contre la tendance est de ne plus accepter de critique aucune sous couvert du harcelement, parce que m’voyez, vous pouvez passer votre chemin, non, non merci, je ne veux pas de ce monde là, c’est à vous d’accepter la critique, quelle vous plaises ou pas, vous êtes plus des enfants de 5 ans.

  3. skepty says:

    C’est bien mais pas forcément une solution satisfaisante/perenne. Faire lire aux autres ce qu’on ne veut pas voir soi-même ça doit aussi avoir des effets sur eux et comme ce seront sûrement des jobs pour des personnes peu qualifiées, je trouve ça un peu limite. La pauvreté s’accompagne encore et toujours de pénibilité au travail. Facebook a menti (ment encore sûrement d’ailleurs) sur leur process automatique de filtrage de contenu inapproprié jusqu’au jour où il a commencé à être poursuivi par les employés qui filtraient des horreurs innommables manuellement et qui en avaient développer tout un tas de troubles psychologiques. La fameuse économie de marché du digital, de nouveaux emplois nous promettons, des solutions à nos problèmes… Des emplois encore plus pénibles et des problèmes créés artificiellement par une régression organisée des mœurs. Belle avenir, bientôt tous armés (sûrement une des propositions phares de la prochaine élection présidentielle) + un garde du corps pour tous. Quelle réussite politique! La ferme des millions de veaux… euh je veux dire consommateurs. J’arrête là mon emportement révolutionnaire avant la prochaine rechute.

  4. C’est drôle comme tu sais lire l’article visiblement…

    Ce service […] va […] retirer les commentaires insultants, mais aussi bloquer ou masquer les comptes des affreux méchants à la maturité émotionnelle d’un enfant de 6 mois.

    Voilà. La formulation est bien sûr tournée de manière ironique, comme Korben sait si bien le faire. Mais il n’est pas dit que le masquage/la suppression des messages dont il est question les fasse assimiler à du harcèlement, mais ça peut être effectivement perçu comme tel par les personnes ciblées.

    Est-ce que ça rend un grand service à Internet d’avoir de tels commentaires en ligne… ça doit sûrement bien permettre à chacun d’exprimer « son avis contraire » de dire « c nul » « are you gay ? » « sa marche pus fdp » « c’est de la merde ta vidéo » sans AUCUN argumentaire.
    Je ne suis pas une personne publique, je ne publie rien de « portée » sur Internet, mais je comprends tout à fait la démarche de Korben.

    Et c’est curieux comme tous les commentaires en réaction à cet article, semble venir de rageux qui vont perdre de la visibilité à débiter leurs saloperies sur Internet…

  5. C’est quoi le rapport avec l’article, tes exemples se passent sur Internet…? :thinking:

  6. Korben says:

    Va falloir apprendre à lire. Je dis ceci dans l’article :

    Les « c nul » de la capture écran en font partie. Ce n’est effectivement pas du harcèlement. C’est fou de débattre sur ce que je confond ou pas alors qu’en réalité vous interprétez mal mes mots car vous avez mal lu mon article.

    Bref…

    Et je ne sais pas pourquoi cet article vous énerve autant ? Est ce parce que vous vous sentez menacé par cette application ? :joy:

Continuer la discussion sur Korben Communauté

9 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants