Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Comment faire hiberner un iMac ?

Si vous avez un iMac, vous avez sans doute remarqué que lorsque vous « suspendez l’activité » de votre ordinateur, celui-ci se met simplement en veille et non pas en hibernation comme pourrait le faire un MacBook ou un PC Windows.

Et le souci, c’est que si vous coupez le jus, et bien vous perdez tout ce que vous êtes en train de faire. Toutefois, la bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de configurer votre iMac pour qu’il se mette en véritable hibernation lorsque vous suspendez son activité.

Pour cela, ouvrez un terminal et entrez la commande :

sudo pmset -g

Vous devriez voir une série de paramètres. Repérez celui qui s’appelle « hibernatemode« . Logiquement, sa valeur devrait être à « 0 ». Cela signifie que si votre ordinateur est en veille, si le courant est coupé, la mémoire se vide et rien n’est conservé.

L’objectif c’est donc de changer ce paramètre pour avoir une mise en veille qui va permettre d’éteindre voire de débrancher la machine sans perte de données. Par défaut, Apple propose les 3 modes suivants :

 

  • hibernatemode 0 – Pas de sauvegarde de la mémoire. L’ordinateur se met en veille, mais conserve les données dans la RAM sous tension. S’il y a une coupure de courant durant la veille, la RAM se vide et vous perdez l’état actuel du système.
  • hibernatemode 3 – C’est ce qui est par défaut sur les ordinateurs portables type MacBook. La mise en veille stocke une copie de la mémoire sur le disque dur, mais la RAM reste tout de même sous tension. Ainsi la sortie de veille est immédiate, mais si vous débranchez le courant alors que l’ordinateur est en veille, une copie de la mémoire sera restaurée à partir du disque dur lors du prochain boot.
  • hibernatemode 25 – Avec ce mode, le système conserve une copie de la mémoire sur le disque dur et éteint complètement la machine. Vous serez alors obligé de redémarrer en appuyant sur le bouton à l’arrière de votre iMac pour le relancer et vous retrouverez votre macOS dans le même état que vous l’aviez laissé avant la mise en veille.

La meilleure option c’est donc à mon sens le mode « 3 », car cela permet d’avoir la rapidité de restauration, tout en assurant une copie de la mémoire en cas de coupure de jus durant la mise en veille. Après si vous voulez vraiment que votre machine s’éteigne complètement lors de la mise en veille, optez pour le mode « 25 ». Cela conviendra mieux à des personnes qui éteignent leur iMac tous les soirs.

Pour changer ce paramètre, entre la ligne de commande suivante dans un terminal (vous pouvez remplacer « 3 » par « 25 » ou « 0 »):

sudo pmset -a hibernatemode 3

Pour appliquer la modif, vous devrez redémarrer l’ordinateur.

Enfin, pour savoir combien de place prend l’image du système sur votre disque dur, il suffit d’entrer la commande suivante dans le terminal :

ls -lh /private/var/vm/sleepimage

Et voilà… Dommage qu’on ne puisse pas régler tout cela nativement dans les paramètres de macOS.

 


Démarrer la discussion sur Korben Communauté

Salaire des développeurs : France vs Royaume-Uni : rester ou s’expatrier à l’heure du Brexit ?

Londres reste la première destination en Europe pour les développeurs du monde entier, qui sont désormais près de 360 000 à travailler dans la capitale britannique. Pour autant, les centres technologiques rivaux connaissent une expansion rapide. Maintenant que le Brexit a enfin été annoncé, la France parie qu’elle peut renverser la Grande-Bretagne de son statut de plus grande nation technologique d’Europe. 

Londres est dans une bataille avec d’autres villes européennes pour attirer ces travailleurs hautement qualifiés, et les données suggèrent également que les rivaux européens augmentent leurs effectifs technologiques à un rythme plus rapide, bien qu’à partir d’une base plus faible. Le nombre de développeurs à Paris a augmenté de près de 60% dans le même temps.

Depuis son élection, le Président Macron a séduit les entrepreneurs technologiques avec une série d’initiatives sous la forme d’allégements fiscaux, de subventions et de crédits pour la recherche. En mars 2018, il a promis d’investir 1,5 milliard d’euros dans la recherche en intelligence artificielle jusqu’en 2022. Cela a permis à la France d’ouvrir de nouveaux centres de recherches afin de rester compétitif sur différents sujets. Par exemple, le secteur du jeu vidéo a récemment explosé en France avec la création de nouvelles sociétés (Voodoo et leur 200M$ / 173M€ levés en 2018) et le développement de ses institutions (Ubisoft) qui permettent au pays d’avoir les meilleurs studios de création de jeu au monde. 

Toutefois, les rémunérations françaises proposées aux développeurs sont peu attractives. La société talent.io spécialisée dans le recrutement de profils tech a réalisé une étude en comparant les salaires des développeurs français, allemands et britanniques – selon leurs expériences et le type de poste. Selon les différentes données, la France arrive en bas de chaque classement en étant surpassée à chaque fois par sa rivale britannique. Cependant, talent.io rappelle que le coût de la vie n’est pas compris dans ses données et peut avoir un impact significatif sur le niveau de vie. 

Parier sur la vieille dame ou sur la startup nation? Désormais sortie du Brexit, le Royaume-Uni a quelques cartes à jouer pour rester dans la course de l’innovation et séduire les développeurs.

En recherche de poste ou curieux de découvrir de nouvelles opportunités ? Il est temps de juger par vous-même votre valeur sur le marché. Dans un secteur qui n’a jamais autant évalué, talent.io examine chaque opportunité pour ne vous proposer que le meilleur en France et à l’étranger.

CV, lettre de motivation, candidature ? Rien de tout cela n’est nécessaire, les entreprises postulent directement à vous et l’inscription ne prend que 2 minutes. 

En savoir + sur votre prochain Job