Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Flightgear – Le flight simulator libre pour les nerds qui veulent vraiment apprendre à piloter

Tu aurais voulu découvrir cette astuce avant tout le monde ? Alors rejoins-moi sur Patreon !

Si vous faites partie des 3 ou 4 personnes en France à respecter le confinement, bonne nouvelle, voici de quoi vous occuper en attendant de pouvoir à nouveau partir en vacances.

Il s’agit d’un simulateur de vol baptisé FlightGear qui est sous licence libre et qui fonctionne sous Mac, Linux ou Windows. Développé par des bénévoles, Flightgear propose un environnement qui vous permettra au choix d’apprendre réellement le pilotage, mais également de passer des moments de plaisir en parcourant le monde.

Oui car c’est un vrai simulateur donc c’est hyper complexe à prendre en main et franchement, je n’y comprends rien, mais si vous aimez vous prendre la tête sur un manuel de pilotage, vous serez aux anges.

La communauté derrière FlightGear est hyper nerd sur le sujet des simulateurs de vols et trouve que les simulateurs commerciaux pour PC sont clairement chers ou mal fichus. C’est pourquoi cet outil réalisé par des passionnés est un outil chacun peut contribuer avec ses idées et ses améliorations et offrir tout cela gracieusement à la communauté.

Cette simulation rassemble plus de 20 000 aéroports, des conditions de lumière et de météos réalistes, un relief du terrain basé sur de vrais relevés satellites, sans oublier les modèles d’avions déjà présents (un Wright Flyer de 1903, Boeing 747, un Airbus A320, quelques avions militaires et des avions de tourisme. Évidemment, vous pouvez créer / importe votre propre avion si vous le souhaitez.

Niveau qualité des graphismes, on est loin de la dernière version de Flight Simulator, mais la bonne nouvelle c’est que ça peut fonctionner sur une machine normale, sans avoir à investir dans une bête de course. Évidemment, tout est paramétrable et je vous invite à regarder cette vidéo pour enrichir ou alléger les graphismes et profiter du jeu au mieux.

Ah et cerise sur le gâteau, c’est multijoueurs !

À télécharger ici.


Les articles du moment