Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Google récompense ceux qui améliorent la sécurité des logiciels Open Source

Vous le savez surement, depuis un petit moment maintenant, Google offre une récompense à tous ceux qui débusquent des failles de sécurité sur ses services ou dans ses logiciels comme Chrome.

Mais depuis hier, la firme de Mountain View a décidé d’étendre son programme « Bug Bounty » afin de supporter la communauté de l’open source. Au lieu de récompenser uniquement ceux qui trouvent les failles, ils vont maintenant récompenser ceux qui prendront le temps d’améliorer la sécurité de certains logiciels open source tels que :

  • Les services OpenSSH, BIND, ISC DHCP
  • Les bibliothèques de traitement d’image libjpeg, libjpeg-turbo, libpng, giflib
  • Les softs Google open source Chromium et Blink
  • Et d’autres bibliothèques comme OpenSSL et zlib
  • Et évidemment, tout ce qui est critique en terme de sécurité et qui concerne les composants utilisés dans le noyau Linux (y compris KVM)

Ce n’est qu’un début et il y a fort à parier que cette liste de soft sera étendue à l’avenir.  D’ailleurs, Google évoque déjà Apache, Nginx, Sendmail, Postfix et autres GCC, binutils et OpenVPN…

Excellente initiative non ? Si l’argent peut motiver certains développeurs à sécuriser au mieux ces logiciels pour la communauté (et pour Google évidemment), je ne vois rien de mal là dedans.

Si vous souhaitez participer, vous devez proposer vos patches directement à ceux qui maintiennent les projets et lorsque vos patchs sont acceptés et mergés dans le projet, il vous suffit d’envoyer un email à security-patches@google.com. C’est Google qui décidera ensuite si votre patch a un impact positif sur la sécurité du logiciel (ou pas) et qui vous enverra un petit chèque allant de 500 à 3 133,7 $

+ d’infos ici  ! En tout cas, GG GooGle !


Batterie Anker PowerBank 13400 mAh

-25 % de réduction

Livré avec son câble d’alimentation USB-C, Housse de protection et Guide de démarrage rapide

Et compatible avec la Nintendo Switch, sa vitesse de charge va jusqu’à 80% plus vite que les batteries non certifiées par Nintendo

En Savoir +



Comment découper une carte SIM sans la bousiller

vec certains téléphone, ça devient une vraie galère au niveau des cartes SIM. Entre la SIM classique (MiniSIM), la MicroSIM et la NanoSIM, difficile de s’y retrouver et surtout de passer d’une plus grande à une plus petite sans devoir attendre que les opérateurs veuillent bien se donner la peine de vous l’envoyer…

Lire la suite


6 outils pour cloner un disque dur sous Windows et Linux

Cloner c’est facile… Bon, ok, cloner un bébé, c’est déjà plus complexe mais un disque dur, c’est l’enfance de l’art… Alors bien sûr le logiciel le plus connu pour ça, est Ghost de Symantec mais au prix de 999,99 euros HT (j’déconne, je ne connais pas le prix en vrai), c’est déjà plus rentable de se mettre à cloner son petit frère artisanalement dans le garage…

Lire la suite