Quantcast

Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

IPFS – Le web permanent

Actuellement, lorsque nous nous connectons à un site web, nous utilisons majoritairement le protocole HTTP afin d’aller chercher ce qui nous intéresse sur un serveur. Il existe cependant un autre protocole de diffusion baptisé IPFS (InterPlanetary File System) qui fonctionne sur un principe de peer to peer.

L’idée est ambitieuse et Kyle Drake, l’inventeur de IPFS, explique dans ses vidéos que son protocole permet d’éviter les points uniques de défaillance. Il s’agit d’un système de fichier versionné (Git) dont les blocs sont partagés en P2P (Kademlia + BitTorrent), ce qui rend le web vraiment décentralisé.

En gros, il applique le principe du téléchargement bittorrent à tout ce qui constitue le web. Si vous consultez une page web en IPFS, les images, les CSS, le HTML et les JavaScript seront récupérés bloc par bloc chez d’autres utilisateurs d’IPFS (ou CDN connectés en IPFS). Cela rendra le chargement de la page plus rapide et il sera impossible de la supprimer ou de la censurer si on n’en est pas le propriétaire.

IPFS est un projet open source qui est d’ores et déjà disponible en version alpha et des API pour tous les langages sont disponibles, ce qui vous permettra d’implémenter ce protocole dans vos projets.

Capture d'écran 2016-01-04 06.10.22

Voici une démo en vidéo de ce que ça peut donner en conditions réelles :

Si par exemple Mozilla s’emparait de cette techno, ça pourrait commencer à devenir passionnant !

Vous trouverez plus d’infos sur le site d’IPFS.


MacWay fête ses 30 ans et qui dit 30 ans dit JEU CONCOURS !

Le grand jeu anniversaire est disponible sur macway.com ! Tentez de remporter un MacBook Air jusqu’au 11 Octobre 2020 !
D’autres lots sont également mis en jeu, avec notamment une trottinette Force Moov , un casque Bose QuietComfort 35.
Bonne nouvelle : il n’y a pas de perdant, puisque chaque participant recevra un bon d’achat de 10€ !
Tirage au sort le 12 Octobre 2020.

En Savoir +



130 idées pour votre Raspberry Pi

Nous sommes nombreux à nous être procuré un petit ordinateur Raspberry Pi pour nous lancer dans des projets de ouf malade… C’est très cool, mais à part le classique Media Center, qu’avez-vous fait avec votre Raspberry Pi ?

Si vous séchez niveau idées, voici une petite sélection que j’ai rassemblée au cours des derniers mois. J’imagine qu’il y a encore beaucoup d’autres idées et de tutos, donc n’hésitez pas à partager les liens dans les commentaires, je les rajouterai à ma liste. Merci et merci à tous ceux qui m’ont envoyé des idées !

En attendant, j’espère que ceux-ci vous donneront de l’inspiration…

On peut donc en faire :

  1. Un module pour ouvrir sa porte de garage à la voix (grâce à SIRI)
  2. Une table basse de jeux d’arcade pour se la raconter quand on invite du monde à la maison.
  3. Une Beetbox pour faire de la musique avec des betteraves.
  4. Un robot Roomba.
  5. Un scanner antivirus avec ClamAV.
  6. Un netbook.
  7. Un système de surveillance vidéo communiquant via Telegram.
  8. Une pirateBox /-)
  9. Un mediacenter avec Kodi.
  10. Un mediacenter avec Plex.
  11. Un mediacenter avec Emby.
  12. Un système de mesure de la qualité de l’air.
  13. Un serveur de streaming avec OpenMediaVault.
  14. Un serveur domotique GPIO.
  15. Un serveur SqueezeBox (Logitech Media Server)
  16. Une alarme pour votre domicile.
  17. Un lecteur d’audiobooks.
  18. Un appareil photo pour prendre le ciel étoilé.
  19. Un serveur Owncloud.
  20. Un jukebox LEGO.
  21. Un outil de surveillance réseau (network monitoring) Il y a également ce projet.
  22. Un char d’assaut.
  23. Un bot Twitter ou encore celui-ci pour poster des photos.
  24. Un connecteur OBD-II (pour la voiture)
  25. Un bloqueur de publicité pour la télévision.
  26. Un serveur BitTorrent.
  27. Un serveur FTP classique.
  28. Un serveur FTP qui fonctionne à l’énergie solaire.
  29. Une borne d’arcade MAME.
  30. Un transmetteur FM.
  31. Un NAS.
  32. Un ECG (Électrocardiogramme) portable.
  33. Un serveur Git
  34. Un serveur de mail.
  35. Un ordinateur portable.
  36. Un outil de surveillance du trafic réseau.
  37. Un cadre photos numérique.
  38. Une Time Machine.
  39. Une box domotique avec Jeedom ou avec OpenHAB.
  40. Un module pour piloter ses guirlandes de Noël.
  41. Un serveur web. (ou un « blog« … enfin, un serveur LAMP quoi)
  42. Des lunettes Raspberry Pi.
  43. Un distributeur de tickets.
  44. Une serre connectée.
  45. Un routeur pour bloquer les pubs.
  46. Un système embarqué pour lire des plaques d’immatriculation.
  47. Une console de rétro gaming.
  48. Des animations en time-lapse.
  49. De quoi streamer de la musique chez vous comme Sonos. (Y’a ça aussi)
  50. Une machine à conseils.
  51. Un ordinateur pour apprendre aux enfants à développer des jeux vidéos [PDF].
  52. Un ordinateur de bord pour la voiture.
  53. Un boite à outils pour faire du pentest (avec Pwnie Express que j’adore)
  54. Un système de contrôle à distance de votre PC Windows.
  55. Un détecteur de mouvement avec capture de photos.
  56. Un serveur Minecraft.
  57. Un système d’affichage dynamique pour diffuser de l’information ou de la publicité.
  58. De quoi streamer des jeux PC.
  59. Un super ordinateur.
  60. Un studio pour faire du Stop Motion.
  61. Du LightPainting (Allez voir, c’est magnifique)
  62. Un thermostat pour gérer vos température.
  63. Une station météo ici ou là.
  64. Un photomaton ou aussi ce projet de Photo Booth.
  65. Une PlayStation.
  66. Un jeu de Quizz avec possibilité d’ajouter des télécommandes.
  67. Une GameBoy.
  68. Un miroir connecté.
  69. Un intercom comme en 1986
  70. Un outil de suivi de votre entrainement physique quotidien.
  71. Une voiture télécommandée.
  72. Un indicateur visuel pour savoir si vous êtes toujours connecté au net.
  73. Un mineur de Bitcoins.
  74. Un serveur DLNA.
  75. Un serveur Asterisk (pour la VoIP).
  76. Un agenda Google à accrocher sur le mur.
  77. Un distributeur de croquettes.
  78. Un jeu pour chat avec un laser.
  79. Un robot.
  80. Un système pour faire de l’astro-photographie.
  81. Un robot chien.
  82. Un robot chat ou un autre robot chat.
  83. Un cluster de serveurs avec OctaPi.
  84. Un serveur VPN.
  85. Un routeur VPN de voyage.
  86. Un module DSLR qui se connecte à un appareil photo reflex et qui permet de transférer les images via le Wifi ou de contrôler le déclenchement à distance.
  87. Un module de prise de photo en haute atmosphère avec un ballon sonde.
  88. Un lecteur RFID.
  89. Un Chromecast.
  90. Une automatisation de votre chemin de fer en modèle réduit (train).
  91. Une passerelle LoRaWan.
  92. Un tracker GPS.
  93. Un serveur VPN à domicile.
  94. Un serveur de webcam.
  95. Faire de la musique en la codant.
  96. Une lampe réveil.
  97. Un ordinateur de bureau.
  98. Un quadcopter pour survoler le jardin des voisins.
  99. Une machine à café pilotable et programmable à distance.
  100. Un relai TOR.
  101. Un traceur (pen plotter) pour dessiner.
  102. Un live stream sur YouTube.
  103. Piloter un téléscope.
  104. Une machine à cocktail.
  105. Du détournement de Kindle pour l’utiliser comme un écran.
  106. Un baladeur capable de lire du MOD, S3M, IT ou encore XM.
  107. Une Super Nintendo.
  108. Des enceintes AirPlay.
  109. Un avertisseur d’emails reçus et il y a aussi ce projet.
  110. Un Raspberry Pi… overclocké.
  111. Un flipper.
  112. Une radio pour écouter la BBC avec le décalage horaire.
  113. Un spectacle pyrotechnique.
  114. Un robot pilotable à distance.
  115. Connecter une imprimante sur le réseau.
  116. Un serveur de synchro pour Firefox.
  117. Un assistant vocal Google Home.
  118. Piloter des ampoules Philips Hue en synchro avec Kodi
  119. Faire du suivi de température.
  120. Une radio pirate.
  121. Un sismographe.
  122. Un détecteur steampunk de radiations et compteur Geiger.
  123. Un routeur OpenWRT pour votre réseau.
  124. Un switch niveau 3 pour votre réseau.
  125. Un walkman lecteur de disquettes.
  126. Un répéteur wifi pour augmenter la portée de votre réseau.
  127. Un piège avec des rayons laser.
  128. Alimenter le Raspberry Pi avec l’énergie solaire.
  129. Un thérémine pour faire de la musique avec votre corps.
  130. Un wikipedia offline.

Et si vous cherchez un moyen rapide et pas cher de faire un boitier de protection pour vos Raspberry Pi, pensez aux LEGO.

Bon, je pourrai continuer comme ça toute la journée, mais va bien falloir que je m’arrête. Je pense que vous avez déjà de quoi faire pour vous lancer dans de nouveaux projets avec votre Raspberry Pi !

Amusez-vous bien !

Article mis à jour le 21 septembre 2020.
Publication d’origine le 16 janvier 2013.


MacWay fête ses 30 ans et qui dit 30 ans dit JEU CONCOURS !

Le grand jeu anniversaire est disponible sur macway.com ! Tentez de remporter un MacBook Air jusqu’au 11 Octobre 2020 !
D’autres lots sont également mis en jeu, avec notamment une trottinette Force Moov , un casque Bose QuietComfort 35.
Bonne nouvelle : il n’y a pas de perdant, puisque chaque participant recevra un bon d’achat de 10€ !
Tirage au sort le 12 Octobre 2020.

En Savoir +


Réponses notables

  1. Salut, pour moi TOR c’est quand tu prend ta voiture pour aller faire tes courses, tu passe par N villes avant d’arriver à ton hypermarché. IPFS, c’est qu’au lieu d’aller faire tes courses dans un seul hypermarché, tu vas acheter ta viande dans l’un, tes légumes dans un autre…etc…

    On pourrait donc peut-être même combiner Tor et IPFS

    Après je n’ai pas la prétention d’être un expert sur le sujet, mais c’est comme ça, que je l’ai compris.

  2. Encore un qui a pompé le concept de Freenet. Tant mieux, ça prouve que c’est un bon concept.

  3. En effet, vu comme ca !
    Merci :smile:

  4. L’un est open source. :smile:

    Par contre tu dit une conneuh riz @Korben : la censure est toujours possible dans le cas d’IPFS par le blocage des ndd.

  5. Globalement, pour avoir tester IPFS (et travaillé un peu avec dans le cadre d’un projet), je trouve que c’est pas toujours très stable, le projet est jeune encore je suis d’accord.

    Sinon il faut préciser que par défaut, les fichiers sont pas destinés à être conservé sur le réseau, j’entends par là que si on balance notre fichier et qu’on ne fait rien de plus, il va disparaître, il faut “pin” (épingler pour ceux qui ne parlent anglais :wink: ) le fichier pour qu’il soit conservé.

    De plus pour qu’un fichier soit supprimé, il faut attendre que le délai de sauvegarde d’un fichier non pin soit passé, et s’il est pin on peut seulement demander à ne plus pin le fichier et attendre que le système le supprime. Donc impossible de supprimer “rapidement” un fichier (le délai est de 30 min de mémoire).

    Dans le même temps, il faut prendre en compte qu’on ne peut pas mettre en ligne plus d’un site avec une seule url permanente, j’entends par là qu’un site qui se veut un minimum mis à jour doit avoir une page d’accueil qui va être modifié au fil du temps, or dans IPFS les fichiers sont immuables, donc on ne peut pas les mettre à jour, il faut donc passer par le système de nommage associé à IPFS (IPNS ou InterPlanetary Naming System pour les intimes :wink: ) et ce système permet d’associé à un nom de nœud IPFS un fichier (par exemple un index.html), mais un seul et unique par nœud.

    Mais sinon je trouve le système assez intéressant, j’attends de voir comment ça va évoluer mais pour l’instant c’est plutôt l’implémentation en Node.JS qui m’avait l’air d’avancer plutôt que l’amélioration de l’implémentation en Go (la version officielle actuelle).

    En tout cas même si je suis pas un expert IPFS, si vous avez des questions, je peux peut-être vous répondre pour avoir un peu “joué” avec la bête ^^

  6. Avatar for Symen Symen says:

    Sympa! C’est intéressant de savoir ce que ça donne un peu plus concrètement. :smile:

    Bon heureusement ce “fichier” peut également être un répertoire. Par exemple j’ai plusieurs “sous-sites” sur mon nom ipns:
    http://ipfs.io/ipns/ipfs.symen.tk (ce qui revient au même que http://ipfs.io/ipns/QmNq3wAiNGW46qaXzuBVtSsnBQpFT3NLQWtLYG1TysHno8)
    Après j’admets que ça peut poser des problèmes, par exemple il suffit qu’un seul fichier enfant soit régulièrement mis à jour pour que toutes les noeuds parents (dont la racine) doivent être mis à jour également.

Continuer la discussion sur Korben Communauté

8 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants