Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Préservez votre anonymat sur un réseau en IPv6

Dans un réseau local fonctionnant en IPv6, les adresses IP générées de manière automatique (par exemple avec DHCPv6), sont construites à partir de l’adresse MAC de la carte réseau de la machine. Vous le comprenez, cela peut poser quelques problèmes d’anonymat car il est alors possible à partir de votre adresse IPv6, de déterminer la machine qui y correspond. (Et donc vous trouver ! #fear)

Il est toutefois possible de se générer une adresse IPv6 sur le réseau qui permette de protéger son anonymat. Voici les quelques commandes à connaitre :

Sous Windows 7, pour savoir si votre IPv6 est « anonymisée », tapez dans une invite de commande MSDOS :

netsh interface ipv6 show privacy

Pour activer le mode anonymisant IPv6, entrez la commande suivante :

netsh interface ipv6 set privacy state=enabled

Ensuite sous OSX (et FreeBSD):

sudo sysctl -w net.inet6.ip6.use_tempaddr=1 (pensez à relancer l’interface réseau avec un ifconfig en0 down suivi d’un ifconfig en0 up)

D’ailleurs, pour activer ce paramètre à chaque reboot, pensez à ajouter la ligne suivante dans le fichier /etc/sysctl.conf (créez le si il n’existe pas encore)

net.inet6.ip6.use_tempaddr=1

Enfin, sous Linux, mettez vous en root et entrez les commandes suivantes :

echo 1 > /proc/sys/net/ipv6/conf/all/use_tempaddr

echo 1 > /proc/sys/net/ipv6/conf/default/use_tempaddr

echo 1 > /proc/sys/net/ipv6/conf/eth0/use_tempaddr

Pour faire en sorte que ce paramètre soit actif à chaque boot, c’est presque comme pour MacOSX, il faut ajouter la ligne suivante au fichier /etc/sysctl.d/randomv6.conf (ou autre nom de votre choix)

net.ipv6.conf.all.use_tempaddr = 2
net.ipv6.conf.default.use_tempaddr = 2

[Source + Source + photo]


NordVPN ! [Bon plan] -68%

-68% 3,3€/mois durant 2 ans

Protection en un clic, fonctionnalité Kill Switch, masquage de votre adresse IP, prise en charge des partages de fichiers en p2p, protection contre les malwares et les pubs, streaming sans interruption, test de fuite DNS et même possibilité de coupler l’outil avec l’anonymat de The Onion Router … sont quelques-unes des autres options disponibles.

À noter que cet été l’outil a passé avec succès l’audit d’une société indépendante (PricewaterhouseCoopers) concernant leur politique de non-conservation de registre d’activité, validant que NordVPN ne conservait pas l’activité de ses utilisateurs sur le web.

De plus une licence NordVPN vous permet de protéger jusqu’à 6 appareils et cela, quelle que soit la plateforme sur laquelle ces derniers tournent (android où iOS, Windows, Linux ou macOS, android TV).

Profiter de la promo