Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Le directeur de la NSA se fait chahuter lors de la Black Hat

Keith Alexander, le directeur de la NSA ne manque pas de coucougnette

Lors de la célèbre conférence Black Hat qui se tient en ce moment même à Las Vegas, il est monté sur scène pour faire son traditionnel speech sur les bienfaits de la NSA, le rôle des hackers américains, et l’importance d’une collaboration et d’une relation de confiance entre les États-Unis et ses hackers.

L’année dernière, il était à la Defcon et il a tenu le même discours… Sa conf ne m’a pas laissé un souvenir mémorable. C’était surtout des conneries de propagande… Bref…

Hier, il blablate donc pendant 30 minutes lorsque Jon McCoy, un expert en sécurité, cri dans la salle : « Freedom ! » (Liberté !)

Keith Alexander lui répond alors : « Exactement ! Nous travaillons pour la liberté. » (Et paf applaudissements !)

Jon Mc Coy cri de nouveau un magnifique « Bullshit ! » (Conneries !). « Bien joué ! » répond Keith et les applaudissements retentissent à nouveau dans la salle. Keith Alexander essaye alors d’orienter la discussion en répondant à Mc Coy que ce que ce dernier essaye probablement de dire, c’est qu’il faut discuter des outils, expliquer les subtilités de cette surveillance…etc.

Mais Mc Coy répond : « Non, je dis juste que je ne vous crois pas. » Et un autre hacker, d’ajouter : « Vous avez menti au Congrès. Pourquoi les gens croiraient que vous n’êtes pas en train de leur mentir en ce moment même. »

Le directeur de la NSA, légèrement déstabilisé par cette confrontation en public rétorque qu’il n’a pas menti au congrès et qu’il est important selon lui que les hackers et lui-même aient une conversation sans mensonge et sans détour dans les limites du secret défense bien sûr. D’après lui, les gens croient ce qu’ils lisent dans la presse, sans rechercher les faits.

Et quels sont les faits d’après Alexander Keith ? Et bien que le Congrès a parfaitement validé le programme de surveillance de la NSA et que la cour qui gère les demandes FISA doit valider les cas où ce sont des citoyens américains qui sont mis sous surveillance. D’après Keith, cette cour fait un travail très sérieux et respecte la loi et la constitution américaine. Fait amusant, le directeur adjoint de la NSA était entendu cette même semaine pour l’histoire des enregistrements téléphoniques des Américains.

Hier, Snowden a même révélé l’existence d’un outil baptisé XKeyScore qui permet d’explorer les millions d’emails et d’historiques internet collectés en temps réel par la NSA. Et personne ne peut croire une seconde que dans ces millions d’emails, il n’y en a pas qui aient été reçus et envoyés par des Américains.

Le directeur de la NSA a ensuite déballé toute la propagande et les violons en expliquant que c’était la guerre et que cette surveillance généralisée permettait de sauver des soldats sur le front irakien ou afghan grâce à de précieux renseignements collectés.

Honnêtement, je ne sais pas pour vous, mais je doute que mes emails aident à sauver la vie des soldats américains. Les aider à dépanner leur ordi, à la limite…

Évidemment, suite à ce discours qu’il jure vrai (sur la tête de ses 15 petits-enfants…), la salle a applaudi à tout rompre. Le public était apparemment largement en faveur du directeur de la NSA… Comme quoi, le discours patriote fonctionne encore plutôt bien aux États-Unis malgré les abus révélés et malgré un public de hackers qu’on pourrait penser plus critiques sur ces points-là.

Dans une dernière tentative, Mc Coy cri à nouveau pour dire « Lisez la Constitution ! »

Et Keith répond : « Je l’ai lu et vous devriez en faire de même » . Et reapplaudissement ! À croire que la NSA avait embauché des chauffeurs de salle 😉

Après la conf, le journaliste de Forbes est parti interviewer Mc Coy qui lui a expliqué que tout le monde a parfaitement conscience que le discours du directeur de la NSA sur la guerre et les sacrifices à faire pour garder cette liberté est  téléphoné, similaire à ce qu’on peut voir sur Fox News.

D’après Mc Coy, tout le monde pense comme lui, mais personne n’ose l’ouvrir en public. Chacun croit qu’il est le seul à avoir cette opinion, et pourtant, toujours d’après lui, 98% des Américains ressentent un vrai malaise avec ce qui se passe en ce moment. Mais comme tout le monde se tait, il ne se passe rien et la NSA conserve les mains libres…


Travis Touch – Traducteur Électronique Intelligent avec 105 langues

Traductions faciles & Hotspot Internet

105 Langues

Travis Touch est le traducteur intelligent par excellence qui tient dans la paume de votre main. Créez des liens significatifs avec les personnes que vous rencontrez. Que ce soit pour vos loisirs ou les affaires, Travis Touch permet un monde sans barrières linguistiques, traduisant à partir de 105 langues, plus que n’importe quel autre appareil.

Travis Touch écoute ce que vous dites, le traduit dans la langue sélectionnée et lit la traduction en temps réel par son haut-parleur. Votre interlocuteur peut alors s’exprimer dans sa propre langue et Travis traduira pour vous.

En Savoir +



Comment découper une carte SIM sans la bousiller

vec certains téléphone, ça devient une vraie galère au niveau des cartes SIM. Entre la SIM classique (MiniSIM), la MicroSIM et la NanoSIM, difficile de s’y retrouver et surtout de passer d’une plus grande à une plus petite sans devoir attendre que les opérateurs veuillent bien se donner la peine de vous l’envoyer…

Lire la suite


6 outils pour cloner un disque dur sous Windows et Linux

Cloner c’est facile… Bon, ok, cloner un bébé, c’est déjà plus complexe mais un disque dur, c’est l’enfance de l’art… Alors bien sûr le logiciel le plus connu pour ça, est Ghost de Symantec mais au prix de 999,99 euros HT (j’déconne, je ne connais pas le prix en vrai), c’est déjà plus rentable de se mettre à cloner son petit frère artisanalement dans le garage…

Lire la suite