Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

La revanche des geeks

« Geek » est un magnifique mot valise dont les gens aiment se qualifier parce qu’un jour ils ont acheté un iPad à 800€, ou parce qu’il se souviennent vaguement avoir regardé Transformers quand ils étaient petit.

Du coup, aujourd’hui tout et n’importe quoi est « geek ». Pour moi un geek, c’est surtout un passionné… Un mec ou une nana qui vit et respire de sa passion. Manga, tech, comics, cinéma…etc.

Hier soir (samedi), Arte a diffusé un reportage baptisé la Revanche des geeks qui mets en avant (en tout cas dans son pitch) tous les stéréotypes du geek boutonneux frappé par les autres élèves et méprisé par les filles, qui finalement à l’heure d’Internet reprend le pouvoir :

Souvenez-vous : au collège, ils restaient entre eux, mal fagotés, l’oeil binoclard et le teint boutonneux. Premiers en sciences, ils se rétamaient en sport et en drague, jouaient à des jeux compliqués et riaient nerveusement à des private jokes. Ce documentaire dissèque les moeurs des geeks, traités aussi de nerds, et narre la contre-attaque de cette confrérie futée, passée en trente ans de souffre-douleur à maître du monde. Le réalisateur a rencontré ses membres, désormais fiers de l’être, dans la Silicon Valley américaine, en France et au Japon. Ils racontent une adolescence difficile, en butte aux moqueries voire aux brimades. En réaction à cette mise à l’index, les geeks se sont forgé un univers commun.

Je n’ai pas encore maté le reportage mais je me suis dit que ça vous intéresserait… Je vais le récupérer avec Jdownloader si je peux (ou un rip BT) pour le mater plus tard car il ne restera en ligne que 7 jours.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé…

 

Avec Fiverr, trouvez le freelance qui vous convient

Comme beaucoup je pense qu’au départ Fiverr a eu un peu l’image de la ferme à graphisme low cost, tous les services étant proposés à bas prix. Mais le marketplace a su se réinventer et propose désormais à des freelances aux talents multiples de s’exprimer selon une palette tarifaire beaucoup plus large (cela va de quelques euros à plusieurs milliers), que ce soit à la mission unique ou via une souscription régulière. La société est aussi entrée en bourse, a racheté plusieurs autres compagnies et a retravaillé son positionnement et son image auprès du public.

Quel que soit votre choix, lorsque vous trouvez une personne qui correspond bien à votre recherche, que vous aimez son travail et son état d’esprit, vous pouvez rester en contact pour qu’elle vous accompagne sur le (très) long terme. Et ça c’est plutôt appréciable lorsqu’on connait la difficulté de trouver la bonne personne avec qui bosser.

Hop découvrez Fiverr


Les articles du moment