Quantcast
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Les Chefs qui souhaitent interdire les photos de bouffe

Ce matin, après une courte nuit, je tombe sur cet article de France Info qui relate l’exaspération de 2 chefs Français envers leurs clients qui se permettent de prendre des photos de leurs plats.

Leurs arguments ?

  • Ils vont bouffer froid
  • Ils ne profitent pas de l’instant présent
  • Ils spoilent le plat sur les réseaux sociaux

Et mon préféré : Ils m’enlèvent un peu de ma propriété intellectuelle.

Du coup, sans vraiment pouvoir l’interdire, ils placent des indications sur leurs cartes et des petits panneaux dans le resto pour signaler que la prise de photo est « interdite ».

chef

Mis à part pour l’argument de la propriété intellectuelle qui doit être ce qui les chatouille vraiment et qui à mon sens est un argument de merde, pour le reste, ils ont en apparence raison… Sauf qu’en réalité, prendre une photo de son plat prend à tout casser 10 sec. ce qui ne laisse pas le temps à la nourriture de refroidir. Qu’une fois la photo prise, les clients sont tout à fait capables de profiter de l’instant présent. Et concernant le partage sur les réseaux sociaux, je ne comprends pas pourquoi ils crachent sur de la pub gratuite.

Prendre une photo de bouffe, c’est vouloir se souvenir. Figer numériquement un bon moment et parfois le partager. « Morceau avalé n’a plus de goût » dit-on souvent, alors autant l’immortaliser !

Puis merde, les gens font bien ce qu’ils veulent. Déjà, ils payent donc techniquement, ce qu’ils vont manger leur appartient. Ils ont donc tout à fait le droit de le prendre en photo ou de venir avec leurs condiments et de rajouter du sel, du poivre ou de l’ail s’ils le souhaitent. Je comprends la haute estime de ces 2 chefs pour leurs plats et la qualité de leur travail, mais au final, ça reste de la bouffe et du service. Si le client est content, qui ça gêne qu’une photo soit prise ?

Trouver ça ridicule oui. Empêcher les gens de le faire en présentant des arguments foireux, non.

Reste la question de la propriété intellectuelle… Si quelqu’un veut leur voler une recette, je pense qu’il ferait mieux de faire le déplacement et de goûter directement le plat plutôt que de se contenter d’une photo mal cadrée prise par un inconnu. On sait tous apprécier la pratique, la recherche et le travail de ces chefs et justement, ne pas le partager avec ses amis serait vraiment dommage. On est dans l’ère de la communication et du partage et tout ceci me semble naturel au plus haut point.

Après libre à eux de mettre un DRM sur leur bouffe qui nous filera la chiasse si on publie une photo sur Instagram ^^

En conclusion, ces 2 chefs Français ont tout à fait le droit de se plaindre, tout autant que leurs clients ont le droit de prendre des photos. Chacun est libre de faire ce qu’il veut et tant mieux. Interdire fermement à coups de pieds dans le cul (si cela arrive vraiment un jour) la prise de photo de bons petits plats pour de sombres raisons de « propriété intellectuelle » ou « d’expérience utilisateur » sera vraiment dommageable pour le restaurateur, je pense.

L’important c’est le plaisir et la convivialité. Faudrait juste arrêter de péter plus haut que son cul, parfois 😉


On fête la rentrée avec NordVPN ! [Bon plan]

— Article sponsorisé par NordVPN —

Il n’y a pas que vos enfants qui méritent d’être protégés lors de cette rentrée scolaire 2020 un peu particulière, votre Internet se doit lui aussi d’avoir tout sous la main pour rester en bonne santé. Et pour l’occasion NordVPN vous offre une remise de 68% sur l’abonnement annuel de sa boite à outils VPN.

Je vous ai déjà parlé de ce VPN que vous connaissez déjà même si vous ne lisez pas mon blog régulièrement, il s’agit de l’un des plus robuste et connu du marché. Vous le trouverez souvent assez bien placé dans divers comparatifs car il propose un grand nombre de fonctionnalités assez pratique et qu’il est tout simplement le plus rapide du marché (plus de 5000 serveurs de par le monde). Rapidité encore renforcée récemment depuis qu’ils ont introduit le protocole NordLynx, basé sur Wireguard.

Et c’est une bonne nouvelle lorsqu’on sait que la vitesse est sans doute l’aspect le plus important pour beaucoup de monde, bein oui quoi … c’est rageant de débloquer le contenu Netflix d’autres pays pour ensuite avoir un visionnage qui rame.

Protection en un clic, fonctionnalité Kill Switch, masquage de votre adresse IP, prise en charge des partages de fichiers en p2p, protection contre les malwares et les pubs, streaming sans interruption, test de fuite DNS et même possibilité de coupler l’outil avec l’anonymat de The Onion Router … sont quelques-unes des autres options disponibles.

À noter que cet été l’outil a passé avec succès l’audit d’une société indépendante (PricewaterhouseCoopers) concernant leur politique de non-conservation de registre d’activité, validant que NordVPN ne conservait pas l’activité de ses utilisateurs sur le web.

NordVPN sur desktop ou mobile

De plus une licence NordVPN vous permet de protéger jusqu’à 6 appareils et cela, quelle que soit la plateforme sur laquelle ces derniers tournent (android où iOS, Windows, Linux ou macOS, android TV). Il propose également des extensions pour navigateurs (Chrome/Brave et Firefox). Au bureau, en déplacement ou à la maison, vous pourrez utiliser la même licence pour tout.

Pour ne payer votre solution VPN que 3.3€/mois durant 2 ans, c’est par ici. Et n’oubliez pas qu’il y a 30 jours de garantie satisfait ou remboursé pour tester et voir si ça vous convient, zéro risque ! Et s’il y avait le moindre soucis le service dispose d’un service client disponible 24/24 et 7J/7 en français.

D’ailleurs NordVPN m’a communiqué que d’ici la fin septembre, c’est l’ensemble de leurs applications qui seront entièrement disponibles dans la langue de notre cher Molière.

Merci à notre sponsor NordVPN de continuer à faire confiance à korben.info !