Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

LeWeb 2011 – Mon petit compte rendu

En début de semaine dernière, je suis sorti de ma tanière auvergnate direction LeWeb 2011, la grande messe des entrepreneurs du web à Paris. Comme tous les ans, j’étais très impatient d’y aller, car c’est une occasion unique de rencontrer une grosse partie des gens avec qui je discute online toute l’année, voir les copains et aussi faire la connaissance de nouvelles personnes. Bref, vous l’aurez compris, c’est ma grosse récré d’avant Noyel.

Pour être honnête avec vous, je ne me suis pas posé au premier rang de la plénière pour suivre les confs… j’ai plutôt fureté de stand en stand et de salle en salle afin de découvrir de nouvelles sociétés, de nouveaux projets et surtout de nouvelles têtes 😉

C’est ce que je vais essayer de vous retranscrire dans cet article récap sur LeWeb.

À peine sorti du train, j’avais rencard le midi avec Lisa La Poste, alias Patrice que j’ai eu le plaisir de rencontrer virtuellement la première fois dans l’un de nos podcasts Remixjobs. On a bien sympathisé, c’est un mec adorable qui petit à petit arrive à bien redorer le blason de La Poste (Et franchement, il est parti de loin :-)).

En fin d’aprem, pour une fois, je suis arrivé suffisamment tôt pour assister à la visite backstage qui avait lieu la veille du lancement des confs… J’ai ainsi pu découvrir la grue personnelle de Loic, et serrer la louche à mes amis blogueurs français, canadiens et d’ailleurs venus spécialement pour l’occasion !

Et quand je dis visite des backstages, c’est vraiment de toutes les coulisses, y compris la chambre de Loic remplie de ses peluches préférées 🙂

Le soir même, pas de soirée-grosse-péniche comme tous les ans, mais une petite sauterie chez Renault. C’était beaucoup moins fun que la péniche. C’est là que j’ai pu rencontrer Yoram de Buzzcard qui m’a proposé et expliqué son système de carte de visite d’un nouveau genre. En gros, avec cette carte de visite du futur, plus de date de péremption. Que vous changiez de job, de n° de téléphone ou de sexe, elles seront toujours à jour, même si vous les avez distribués il y a 2 ans. L’astuce se situe sur la carte où vous trouverez (entre autres) votre nom et un QR Code qui vous renverra vers une vCard en ligne toujours à jour et modifiable selon vos humeurs et votre activité du moment. Original !

Je ne suis pas resté longtemps sur les Champs Élysée, car après, j’ai rejoint mon pote JcFrog qui m’a présenté Michel, le papa de l’extension Firefox Video Download Helper que vous connaissez tous. L’histoire de Michel est passionnante.

Le coquin 😉

Parti d’une simple extension toute bête, il en a fait un hit qui se classe en permanence dans le top 10 mondial des extensions Firefox. Grâce à cela, il a pu monter sa boite et se lance maintenant dans de nouveaux projets et de nouvelles extensions très sympathiques (mais j’ai signé un accord vocal de confidentialité 😉 donc je ne vous en dirai pas plus)

On s’est fait un pur resto de Canard que je vous recommande si vous passez par le 9e arrondissement. C’était tellement terrible que le lendemain soir, on a remis le couvert chez eux, avec d’autres copains à savoir Éric et Pierre Olivier.


Michel, Pierre Olivier, Eric, moi et Jérôme

Oui, LaBouffe à LeWeb, c’est important pour tenir !

Je vous recommande les tartelettes au Mont Blanc totalement régressives

En terme de conf, je n’ai pas vu grand-chose… Enfin, Karl Lagarfeld par hasard qui apparemment maitrise très mal la technologie, à tel point qu’il utilise 1 iPod par playlist, qu’il rachète un iPad à chaque fois qu’il en a rempli un de croquis et qu’il ne sait pas gérer ses listes de contacts sur son iPhone, du coup, il en a 4 dans une valisette qu’il utilise pour chaque cercle d’amis. Un n° pour les proches, un n° pour le boulot, un n° pour les connaissances et un n° pour les boulets. Y’avait plus simple, mais bon, c’est son truc. Il a eu quelques galères aussi avec son iPad en live et, je vais être méchant, j’avais plutôt l’impression d’assister à une initiation à la technologie par Loic, dans une maison de retraite qu’à une preuve de la branchitude de Karl (désolé mec).

L’autre conf à laquelle j’ai assisté, c’est celle de Éric Schmidt, chairman chez Google qui a fait un bon speech sur Android surpassant selon lui (et de loin) l’iPhone en terme de marché, a parlé de politique, de concurrence / compétition et de la stratégie d’acquisition des startups par Google. C’était sympa de le voir « en vrai » mais bon, faut que je me fasse une raison, sur ces 2 confs en tout cas, on n’était pas chez TED. Je suis mal tombé, je pense, et j’aurai du mieux sélectionner les gens que j’avais envie de voir. Pas très important au final, car elles ont toutes été filmées et on les retrouve toutes sur le net. Je vais pouvoir me programmer une séance de rattrapage.

Non, la vraie valeur à LeWeb pour moi, c’est que pendant 2 jours (enfin, 2 et demi), j’ai eu la chance de rencontrer (dans le désordre) :

Les petits gars de Loquest, qui proposent un site de Questions Réponses un peu à la Yahoo! Answers, mais totalement local. En gros, si vous habitez Clermont-Ferrand et que vous cherchez un bon coiffeur / resto / bar à stripteaseuses, vous posez la question sur leur site et d’autres personnes habitant la même ville que vous, viendront vous répondre. On a descendu un paquet de hachis parmentier au canard (oui, LaBouffe, toujours) et on s’est bien marré ! Je leur souhaite que ça décolle.

Les montpellierains de Neiio qui ont mis au point un CRM social assez innovant, les copains de Good Barber qui ont développé mes applis Android et Windows Phone 7 et qui permettent à tout le monde de faire de même, Goomeo qui permet à n’importe quel organisateur d’événement de proposer une application iPhone plutôt sympathique pour les participants à l’événement en question.

J’ai revus mes copains de Textmaster qui proposent un service plutôt génial de rédaction / traduction / relecture par des pro, pour vos projet. Je vous en reparlerai bientôt, car je vais tester leur service plus en profondeur. Ils étaient accompagnés des sociétés Mailjet, Muxi et Pressking pour l’opération Million Credits Baby.

J’ai eu le grand plaisir de rencontrer les gens de MediaHeroes qui proposent un outil permettant aux blogueurs de faire leur veille et de la partager sur leur blog et sur les médias sociaux très facilement. L’idée est intéressante, et j’ai beaucoup discuté avec eux pour leur expliquer mes besoins réels et ce qu’il faudrait faire pour adapter leur service à un mec comme moi (moi, moi et encore moi ;-))) ). Ils sont très sympas et j’espère un de ces 4, pouvoir leur rendre visite au Maroc !

Je passé sur le stand d’Evernote, qui avait envoyé from USA, 2 product manager français. La discussion était enrichissante… je leur ai expliqué mon usage d’Evernote qui me sert à écrire mes articles quand je suis déconnecté, mais qui manque à mon sens de 2 fonctionnalités qui n’en font pas un outil pratique pour les gens qui écrivent sur le net. En effet, lorsque j’écris un article dans Evernote, le copier-coller ensuite dans WordPress, c’est la misère. Il n’y a malheureusement pas de vue code HTML ou d’export HTML possible. Donc je suis en général obligé de me retaper tout le formatage. Autre manque dans Evernote (mais c’est mon avis bien sûr), le fait que lorsqu’on y met une photo, elle ne soit pas hébergée automatique sur Skitch (ou un service propre à Evernote).

Lorsque j’écris un article dans Evernote et que je mets des photos, je suis obligé ensuite, en repassant tout ça dans WordPress, de reprendre mes photos d’origine. Les mettre dans Evernote ne m’aura servi à rien. Si j’avais cette fonction d’export HTML et d’image automatiquement uploadée en ligne, ça deviendrait pour moi un véritable outil de blogging secondaire. Bref, je leur ai expliqué tout ça. Je pense que ça les a intéressés donc si un jour, ça débarque dans une release d’Evernote, vous pourrez dire merci à bibi 😉 (et à tous les mecs qui comme moi, leur ont réclamé ces fonctionnalités).

Bref, très cool Evernote…

J’ai eu le plaisir de rencontrer Samantha Villenave, une artiste qui a une démarche très intéressante avec Google+ et qui est aussi la femme d’un lecteur de Korben.info, Cédric, que je salue au passage ! J’espère un jour pouvoir vous rendre visite 😉

J’ai vraiment croisé la route de pas mal de monde durant ce LeWeb 2011, donc il ne faudra pas m’en vouloir si j’en ai oublié en route.

Charles de Kweeper m’a fait peur 😉 C’est un mec super énergique, CEO d’une boite qui propose depuis de années un outil de veille très bien foutu, aussi bien pour les sociétés que les particuliers. Charles m’a abordé avec le feu qui l’anime pour me demander pourquoi, nous les blogueurs (bordel de merde), nous ne mettions pas plus en avant les vraies innovations françaises du web (bordel de merde). Pourquoi, nous les blogueurs français, nous suivions comme des petits toutous les waouh des Techcrunch et Mashable lorsqu’une boite US sort un truc innovant, sans nous rendre compte qu’une startup française proposait la même chose depuis des années et en mieux.

Pourquoi ? Je n’en sais rien… Bon, moi parler des startups, ce n’est pas non plus ma passion, mais Charles a raison. Il y a tellement de logiciels, services web, idées innovantes qui naissent en France, que c’est juste pas bien de la part de gens comme moi, qui ont un peu de visibilité de ne pas leur donner un coup de pouce. Pas simple comme problème, mais vrai. Je pense qu’il y a un préjugé sur les projets français, un peu comme il en existe un sur le cinéma français. C’est français, alors c’est forcement nul.

Et bien sûr, cela n’est pas toujours vrai. Je lui ai expliqué que de temps en temps, quand une boite française me plait, je mets le paquet pour les aider, un peu comme je l’ai fait récemment avec MyWittyGames et que malheureusement, je n’étais pas toujours informé ou bien conscient que telle ou telle société apportait telle ou telle innovation qui pouvait avoir un réel impact international. Effectivement, il n’y a aucune règle divine qui nous impose une success-story pour les produits US et pas pour les produits FR.

C’est un vrai problème et j’ai promis à Charles que je serai plus vigilant. Lui en échange s’est engagé à me faire remonter les « trucs » innovants qu’il remarquera à l’avenir. J’étais ravi de le rencontrer en tout cas, car c’est un mec brillant et discuter avec lui a été très enrichissant.

Les stagiaires du Père Noël

J’ai eu le plaisir aussi de rencontrer toute la team derrière data.gouv.fr. C’était plutôt amusant, car la veille, je les avais trollé avec une faille XSS sur leur site. Charles d’Etalab qui s’occupe de ce projet l’a pris avec beaucoup d’humour et m’a même remercier d’avoir fait remonter l’info car ça leur a permis de corriger le problème très rapidement.

Etalab, qui rend des comptes au premier ministre, est d’après ce que j’ai compris, une sorte de startup gouvernementale dont les employés bossent comme des acharnés sur l’open data. Leur travail est salutaire, car grâce à eux, les Français ont enfin accès à des données publiques qui devaient leur revenir depuis longtemps. C’est chose faite avec Data.gouv.fr où vous pourrez retrouver des choses comme :

Passionnant ! Mais la donnée est brute et pour des gens « normaux », c’est juste imbittable… Du coup, Etalab n’était pas venu seul. Ils étaient accompagnés de Marion, chargée de mission internet au Ministère de la Ville (oui, j’ai découvert) et de Paul-Andréa, responsable web au conseil général du Loir et cher. Sur tout LeWeb, ces 2 là étaient les plus dynamiques ! Il m’ont montré et expliqué l’intérêt et les possibilités de l’open data et surtout m’ont fait une démo de Pilote41, l’un des seuls portails en France à transformer cette donnée brute (open data) en donnée ingérable par le commun des mortels.

Pilote41 reprend uniquement les données concernant le Loir et cher et à pour vocation de servir de modèle aux autres régions / villes / départements qui seraient tentées par l’aventure. C’est vraiment très intéressant, car effectivement, le problème avec ces données brutes, c’est que pour en tirer quelque chose, il nous faut des gens et des outils capables de nous pré-macher l’information. C’est ce qu’ont fait par exemple les médias avec lesquels s’est associé Wikileaks lorsqu’ils ont publié leurs câbles diplomatiques.

Moi, Paul-Andréa, Charles et Marion pris en photo par
des petits malins bien contents de me griller sur le stand de data.gouv.fr 😉

C’est ce que fait Pilote41. Et le discours de Marion et Paul-Andréa était le suivant : Les données sont là, sur data.gouv.fr… A vous, les développeurs, entrepreneurs, hackers, journalistes…etc de les utiliser, d’inventer de nouveaux outils, de créer des mashups…etc.

En effet, c’est ce qui manque maintenant… Et je vous jure, ce qui s’y cache en terme de données, c’est de l’or en barre. Par exemple, associer des Google Maps sur un site de vente de maison et d’apart avec de l’open data sur la fiscalité locale, je doute que ça ait été déjà fait. Maintenant, les données sont là, alors y’a plus qu’à !

Le 2e soir, Deezer organisait une soirée avec les Ting Tings. Champagne, bon rock et jolies cuisses… que demander de plus 🙂

Lors de cette soirée, j’ai eu le plaisir de rencontrer Deborah qui gère les Startup Weekend au niveau européen. Gros taf mais initiative passionnante ! J’espère pouvoir assister un jour à l’un de ces week-ends pleins d’énergie pour les entrepreneurs du web. J’ai aussi croisé l’ex-président de Facebook, Arash qui avait créé le buzz à l’époque et qui maintenant bosse au éditions du Cherche-Midi. Un mec super cool ! J’lui ai dit que s’il voulait écrire et publier ma biographie, j’étais open 🙂

J’ai aussi eu le bonheur de me faire de nouvelles amies chez Orange. 3 nanas très sympas, que je fais bosser en astreinte le week-end lorsque je sors un truc qui claque un peu (désolé les filles :-D). C’était plutôt marrant et vu que j’assume tout, je suis resté super à l’aise 😉

Petite parenthèse, chaque soir, j’ai pu expérimenter le service Uber, dont je suis absolument fan ! Ne pas vous en parler serait un crime. Uber, c’est une application iPhone et Android qui permet simplement en se géolocalisant à Paris, de commander en un seul clic, une voiture avec chauffeur.

Non, pas un taxi, mais une belle berline bien classe avec un mec sympa au volant, qui vous emmène où vous voulez. Pas besoin de galérer avec de l’argent liquide ou de lui filer votre carte bleue, tout est débité directement via l’application. Bon, c’est un service haut de gamme, donc ça coute, je crois 20% plus cher qu’un taxi, mais pour emmener votre conquête au resto, ou pour impressionner des clients, ça vaut vraiment le coup. J’suis fan d’Uber et c’était vraiment pour moi, la meilleure et la plus utile des applications Solomo (Social Local Mobile) que j’ai pu voir durant ces 3 jours.

iPhone Screenshot 1

mis à part ça, le lendemain, j’ai rencontré Teddy de Webtik qui a monté un système de stats sociales un peu comme Klout mais qui se base uniquement sur les remerciement que vous donnez ou que vous laissez sur la toile. Ça s’appelle Twanx, ça a l’air de rien comme ça, mais c’est une vraie réflexion sur ce qui compte vraiment au niveau des interactions entre les gens sur le net. De plus Teddy est un gars charmant avec qui j’ai pas mal discuté puisqu’il me suit sur la toile depuis le début… Même un peu avant que je commence à bloguer. Un truc de fou ! Il me connait sur le bout des doigts, c’est presque flippant 🙂 Je lui souhaite cartonner avec Twanx et de faire la nique à Klout ! 😉

Et pour terminer, je vais vous parler de ces terroristes du PAF que sont Jérôme Keinborg et Patrick Beja avec qui nous avons couvert LeWeb durant les 2 jours dans une espèce d’Appload-Nowatch-Mag plutôt délirant et détendu. J’ai donc trainé un peu avec eux et Patrick a même fait la vedette devant les caméras avec le célèbre Leo Laporte et moi j’ai fait ma groupie au premier rang (oui, c’est le patron, faut le vénérer, c’est comme ça, sinon… fouet !!)

Pour en revenir au Nowatch mag, comme c’est du beau et du grand podcast qui roxxe son Karl Lagarfeld, je vous les mets ici pour que vous puissiez prolonger le plaisir LeWeb, un peu comme un bon Lion après une traversée dans le désert.

Pour terminer, j’étais aussi très heureux de croiser des collègues blogueurs comme Yohann, Fred, Lamia, Benoit, Philippe, Christophe, Jean Marie, et le grand Richard, toujours de bonne humeur ainsi que tous les copains de Paris, du sud et de l’est avec qui je me suis bien éclaté !

D’avance toutes mes excuses à ceux dont je n’ai pas cité les projets… J’ai dépilé en fonction des cartes de visite récoltées et comme j’ai une très mauvaise mémoire, il est probable que j’ai zappé un paquet de choses.

Encore merci à Géraldine et Loic pour ce bon moment. LOrganisation était impeccable, LaBouffe au poil, LesNespresso m’ont permis de ne pas m’endormir dans un coin sombre et LeWeb reste encore cette année un grand moment de bonheur dans mon petit cœur tout mou.

Vivement l’année prochaine !

Merci à Alexandre et Fred pour les photos.


INTEL NUC Kit NUC5PGYH

i7, 16Go, 2To + 256SSD, NVIDIA® GeForce® GTX 1080 Ti avec l’écran OMEN 25 pouces

Ordinateur PC Intel NUC Kit NUC5PGYH inkl. Intel Pentium N3700 Processeur Intel Pentium N3700 (1.6 GHz) Intel HD Graphics 32 Go

Une solution graphique intégrée permet d’obtenir une qualité visuelle exceptionnelle, des performances graphiques supérieures et des options d’affichage flexibles sans carte graphique séparée.

En Savoir +