Là où il y a de l'argent à se faire, il y a des criminels. Et ce n'est pas Kaspersky qui va me contredire puisqu'ils viennent de publier un rapport dans le lequel ils constatent l'augmentation du nombre d'ordinateurs infectés par des malwares dont la seule fonction est de miner de la cryptomonnaie.

Pour ceux qui dormaient au fond de la salle, miner des cryptomonnaies (comme le Bitcoin ou l'Ethereum), ça consiste à faire bosser des machines sur la résolution d'équations mathématiques de plus en plus complexes, générant ainsi de nouveaux fonds (et donc de l'argent puisque ça peut s'échanger ou se revendre sur des plateformes spécialisées). C'est parfaitement légal et les gens s'équipent d'ailleurs de plus en plus de machines puissantes avec de grosses cartes graphiques pour faire ça de chez eux.

Dans le cas d'un malware de minage, c'est le même principe, sauf que cela se fait à l’insu du propriétaire de la machine.

Depuis début 2017, Kaspersky a donc détecté plus de 1,65 million de machines infectées et l'année n'est pas finie. En 2016, c'était 1,8 million de machines infectées (ordinateurs personnels et serveurs confondus) par ce type de malware.

La conséquence pour les personnes ou les entreprises touchées, c'est une machine qui rame à mort et surtout une facture d'électricité en grosse augmentation. Eh oui, il faut bien que quelqu'un paye à un moment... Difficile de savoir combien rapporte ce business illégal, mais sur l'un des wallets (porte-monnaie électronique contenant de la cryptomonnaie), Kaspersky a trouvé plus de 200 000 $.

Les monnaies qui se minent le plus en ce moment sont le Zcash et le Monero. Miner du Bitcoin est devenu hyper difficile donc les cybercriminels se rabattent sur des cryptomonnaies alternatives (les fameux altcoins) et le Zcash et le Monero ont la particularité d'offrir plus d'anonymat que le Bitcoin, ce qui rend plus facile le blanchiment de cet argent virtuel.

En plus, les mecs n'ont pas besoin de trop se prendre la tête puisque d'autres cybercriminels leur vendent des générateurs de malwares comme celui-ci :

En tout cas, si vous avez remarqué une augmentation de votre facture d'électricité, ce n'est pas forcement à cause de votre nouveau compteur Linky ;-)

Source