Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

En avril l’année dernière, j’ai publié en auto-édition un livre traitant du sujet de l’addiction au téléphone portable. En effet, j’étais au moment de la rédaction de ce livre, soumis à beaucoup de stress et mon smartphone était l’un des vecteurs. Hyper connexion, perturbation du sommeil, source d’imprévus permanents et donc de stress. L’enfer.

J’ai donc expérimenté plein d’astuces et de techniques pour progressivement me détacher du smartphone, sans forcément l’abandonner, mais plutôt dans un objectif de pacifier ma relation avec celui-ci.

Et comme ce fut un succès, plutôt que de vous en faire un n-ième tuto, je me suis dit qu’un livre grand public pourrait aider beaucoup plus de gens dans mon cas, qui se rendent compte que quelque chose déconne avec le rapport qu’ils ont avec leur téléphone et les réseaux sociaux et que quelque part, cela les bouffe.

Dans ce livre, je décortique les effets négatifs que peuvent avoir les smartphones et les réseaux sociaux sur notre mental, j’explique certains phénomènes neurologiques qui génèrent entre autres de l’addiction, et fidèle à moi-même, j’y explique plusieurs techniques et astuces pour réussir à reprendre des habitudes plus saines avec son smartphone.

Durant 8 mois, mon livre s’est donc vendu en auto-édition et ça a été un vrai succès, donc j’étais déjà super content. Et à la fin de l’année 2019, l’éditeur GERESO m’a approché et m’a proposé de le sortir chez eux. Une nouvelle version donc, beaucoup plus jolie, illustrée et en couleur que vous pouvez maintenant retrouver vraiment chez tous vos libraires (ou commander).

Évidemment, ce livre est dispo chez Amazon, Fnac and co mais aussi sur Place des Libraires pour ceux qui veulent l’acheter dans une vraie librairie. Et il est toujours dispo en version numérique aussi un peu partout.

C’était un rêve pour moi de sortir un livre, et cela depuis que je suis gosse. Et de le voir sur les présentoirs dans les librairies, ça me fait un petit quelque chose.

Un « achievement » de plus dans ma vie ! Yeah !

Merci à tous ceux qui l’ont acheté, qui vont l’acheter ou qui vont l’offrir autour d’eux ! J’espère sincèrement que cela vous aidera.

Et bonne lecture à tous !


Logitech et sa gamme MX pour les devs

en partenariat avec Logitech

Lorsqu’on en vient à parler de matériel informatique, on pense souvent aux gamers ou à la bureautique, un peu moins souvent aux développeurs et autres codeurs que l’on intègre par défaut aux autres catégories. C’est en partie pour cela que Logitech a développé la gamme MX, un combo clavier et souris qui vont rendre de nombreux services à ceux qui ont l’habitude de martyriser ces types de périphériques.

Le clavier MX Keys

De par son côté compact, le clavier permet d’avoir une frappe rapide et fluide, ce qui limite les distances à couvrir pour vos doigts (pas de grand écart facial pouce-auriculaire à prévoir, sauf si vous avez vraiment de petites mains). Le design concave des touches permet de ne pas rater sa frappe et la finition mate évite à votre doigt de glisser. Les touches sont très réactives et prennent même en compte votre bien être auditif avec une réduction du bruit lors de la frappe.

ça va trop vite ça va trop vite ça va trop viiite…

Même s’il est plutôt petit le MX Keys n’est pas moins stable qu’un clavier plus grand. Tous les acharnés du code savent qu’un clavier qui bouge est une horreur, Logitech a donc pensé à maintenir l’ensemble à l’aide d’une plaque métallique qui sert de poids de fixation.

Clavier MX Keys de Logitech pour les codeurs

Mais là où le clavier tire encore un peu plus son épingle du jeu, c’est dans son rétroéclairage intelligent. Non seulement le clavier ne s’éclaire que lorsque vos mains approchent de sa surface, mais en plus il prend en compte l’éclairage ambiant de votre pièce. Donc plus il fera noir et plus vos touches seront éclairées, ce qui apporte un plus grand confort de travail et permet les économies d’énergies.

L’autonomie devrait être de minimum 10 jours, mais durera jusqu’à 5 mois sans le rétroéclairage (recharge via USB-C). Les touches ont été conçues pour absorber des millions de frappes.

La souris MX Master 3

Le gros avantage de cette souris pour les codeurs repose dans la technologie MagSpeed, qui permet le défilement électromagnétique de la roulette en acier. Du coup cette dernière est plus précise, mais aussi 90% plus rapide pour faire défiler de nombreuses lignes de codes (1000 lignes à la seconde).

De plus vous pouvez configurer chaque bouton de la souris selon votre usage personnel et selon l’application en cours d’utilisation (raccourcis, fonctionnalités spécifiques …). Elle dispose aussi des commandes gestuelles et d’un suivi précis (4000 ppp) sur toutes les surfaces même le verre.

Souris Mx Master 3 de Logitech pour codeurs

Comme pour le clavier MX Keys ci dessus Logitech a fait un effort sur le bruit, la MX Master 3 est ultra silencieuse, et sa forme ergonomique épouse parfaitement votre main. Une seconde roulette se trouve à côté du pouce pour faire défiler une page horizontalement (pratique pour les longues lignes de code ou de texte).

Niveau de l’autonomie une recharge complète devrait vous tenir plus de 2 mois (70 jours) et si vous tombez malgré tout en rade une seule minute de charge vous permet de repartir pour 3 heures. De quoi rendre votre pause pipi rentable.


Le clavier comme la souris sont compatibles avec la technologie Flow de Logitech. Et grâce à leurs portées de 10 mètres et les touches Easy-Switch, vous pouvez les utiliser sur 3 dispositifs différents (par exemple pour taper du texte ou déplacer des fichiers de votre ordinateur vers une tablette et/ou un téléphone sans changer de périphérique).

Ces outils trouvent leur intérêt au carrefour entre personnalisation, praticité et simplicité. Mais ils ne sont que ça, des outils, et vous pouvez aller encore plus loin en termes de productivité si vous adoptez de bonnes habitudes. Parce qu’en temps que développeur ou codeur beaucoup ont la liberté de travailler à l’heure qui leur convient, et les dérapages peuvent être facile (« Non Monsieur, si je bosse un dimanche à 4h du mat ce n’est pas pour respecter ma deadline de lundi 9h, c’est parce que je suis un esprit libre !« ).

Dans votre planning, pensez à regrouper vos tâches similaires aux heures les plus productives et à créer des todo-lists réalistes. Parce qu’à force de vouloir être productifs beaucoup ont tendance à trop vouloir en faire et donc à déborder. Vous pourriez peut-être aussi éviter d’avoir recourt à des services de communications collaboratifs , dans certains cas ils sont bien moins efficaces que ce que l’on nous vend (un exemple avec Slack).

Lorsque vous écrivez du code, pensez à le faire de manière intelligible, structurée et facile à tester. Non seulement cela vous permettra de travailler/tester sur des petites portions de code chaque jour, mais aussi de pouvoir effectuer des modifications futures plus facilement et de mieux vous y retrouver.

Enfin, pensez simplement à éviter les classiques sources de distractions qu’il est toujours bon de rappeler : environnement bruyant, notifications sur votre smartphone, regarder constamment ses emails …

Avoir une bonne hygiène de vie est indispensable, non seulement pour maintenir un certain rythme sur le long terme, mais aussi pour être plus créatif et plus motivé. Faire du sport, bien manger et boire beaucoup d’eau, bien dormir (et assez), avoir une vie sociale et des relations saines, acquérir de nouvelles connaissances, méditer, lire, etc … sont des choses qui peuvent facilement « s’oublier » une fois pris dans le tourbillon de la vie du travail (surtout si l’on aime ce dernier), mais qui apportent un réel plus si elles font partie de votre quotidien 😄.

Allez bande de geekos il est temps de mettre votre plan de bataille en route, une nouvelle année se profile à l’horizon !

ASCIICKER (jeu de mot : Ass Kicker) est un jeu en cours de développement qui je pense va vous intéresser pour son originalité.

ASCIICKER a en effet la particularité d’être totalement en ASCII, c’est-à-dire en caractères textuels. Pas de graphisme donc, mais simplement du texte mis en couleur. Et le plus fort là-dedans, c’est que c’est un jeu en 3D et que les décors sont animés.

Regardez-moi ça :

Fort, très fort.

Son développeur, Gumix, partage sur son compte Twitter les avancées du jeu chaque vidéo me scotche.

Maintenant si ça vous dit de tester, munissez-vous de votre meilleure machine et de votre meilleur navigateur et connectez-vous à cette URL.

Le youtubeur BlueDrake a mis en ligne un test du jeu qui vous donnera un meilleur aperçu du gameplay.


Voici un documentaire de Game Spectrum qui, si vous le regardez, peut avoir un effet différent sur vous en fonction de votre capacité d’empathie.

L’un des effets possibles est de générer en vous des interrogations et du recul sur la façon dont sont orientés certains jeux et sur le traitement que ces derniers réservent aux femmes ou aux minorités, quelles qu’elles soient.

L’autre effet possible c’est de générer en vous une colère et un rejet de cette vidéo, de son auteur, des gens qui y sont interviewés, et possiblement une condamnation sans aucune forme de cet article, voire de ma personne. Cette colère que vous ressentez, sachez-le, c’est de la peur. Cela vous paralyse et vous empêche de réfléchir correctement, mais surtout cela vous empêche de vous mettre à la place des autres. De ceux qui ne sont pas vous.

Car, c’est vrai, il est difficile de s’interroger, d’évoluer et d’essayer de se mettre dans les baskets de l’autre. Ce n’est pas quelque chose de facile, car ça peut remuer beaucoup de choses à l’intérieur et il faut une sacrée dose de courage. Mais en bon gamer que vous êtes, je suis certain que vous ne manquez pas de courage !

C’est à vous de voir si vous préférez le confort de cette peur qui n’est pas vraiment la vôtre, mais qui est liée au formatage que nous, nos parents, notre entourage et ceux avant nous ont subi de la part de la société dans laquelle nous évoluons tous. Ou si, héroïquement, en bon joueur que vous êtes, vous décidez de passer outre cet agacement pour comprendre l’autre, comprendre pourquoi ça vous énerve et faire enfin la paix avec tout ça afin d’évoluer.

Ce serait vraiment un défi intéressant à relever, vous ne pensez pas ?

Bravo et merci à Game Spectrum pour ce documentaire important.


À découvrir

Salut les amis, comment ça va ? Après quelques semaines de pause durant les fêtes nous revenons déjà avec l’ami Rémi pour un premier épisode Webosaures estampillé 2020 !

Histoire de ne pas nous claquer un muscle (nous sommes toujours en phase digestion intense) on démarre avec une émission culture générale. Et oui la cultivation culturation le cultivage culture ça nous connait, c’est pour cette raison que nous avons opté pour le nom « Culturosaures« . D’ailleurs si vous vous souvenez, fin novembre nous avions publié un premier épisode différent, mais à l’époque nous n’avions pas de nom spécifique. C’est donc chose faite à présent et ça vous permettra de mieux identifier les épisodes classiques de ceux plutôt consacrés à nos sources d’inspirations et à ce qui nous a fait vibrer culturellement.

Cette fois nous vous partageons à nouveau nos belles trouvailles films, livres, sorties, séries, musique, jeux vidéo … Bien évidement nous parlons du dernier Star Wars (difficile de passer à côté) et des formidables séries The Witcher et Dark, mais aussi du film Knives Out, de la bande dessinée Martin Eden, le jeu Super Bomberman R sur Switch ou encore Winnie l’Ourson. On s’est même fait jeter par YouTube pendant quelques instants, merci le robot copyright. #Pirate4Life

Et si vous restez jusqu’à la fin je vous lâche une petite exclu en fin de vidéo 🙂

Pour aller plus loin (on en parle dans la vidéo) :

Nous suivre sur nos réseaux : InstagramTwitterFacebook

À la semaine prochaine !


Les émojis c’est rigolo. Ça permet de faire passer des émotions ou de mots en gagnant pas mal de caractères 🍦.

Autre truc rigolo, c’est ce qu’on connait sous le nom de Punycode. Il s’agit d’un encodage spécial utilisé pour convertir des caractères unicodes en ASCII. Le Punycode est notamment utilisé pour encoder les noms de domaines internationalisés (IDN).

Par exemple, si je veux réserver le nom de domaine korben.info, et bien c’est assez simple, car les caractères qui composent le nom de domaines sont dispos dans la table ASCII.

Mais si je veux réserver le mot en russe корбен.info, c’est pas le même délire. Et pourtant, корбен.info est potentiellement réservable et répondra grâce à son équivalent en PunyCode qui est xn--90ainocm.

Cela signifie que xn--90ainocm.info et корбен.info sont identiques et interprétés de la même façon par les navigateurs. D’ailleurs, si je tape xn--90ainocm.info dans ma barre d’URL, ce sera automatiquement converti en корбен.info (ce qui est l’équivalent de korben.info au passage).

Ça c’est pour la théorie chiante. Maintenant dans la pratique, il peut être intéressant d’utiliser le PunyCode pour résoudre des URLs composées d’émojis.

Si par exemple, vous éditez votre fichier /etc/hosts et que vous y ajoutez la ligne suivante :

127.0.0.1     xn--9q8h

Et bien vos serveurs locaux (sur 127.0.0.1) répondront sur l’URL suivante : http://xn--9q8h/ ce qui s’affichera dans votre navigateur comme http://👻

URL « petit fantôme » qui pointe sur votre localhost pour en faire un localGhost. Amusant non ? On doit la blague à Ryan Freebern.

Évidemment, si les fantômes, ce n’est pas votre truc, vous pouvez utiliser d’autres émojis dont vous trouverez les Punycodes ici. Je suis assez friand de l’émoji « caca » pour le serveur de preprod 😉


Mes gazouillis

Un blog dédié aux réseaux ! Enjoy ! https://t.co/KGJeTkfmVU #kbn
Qui est Robert Kirkman, "l'idiot" qui a créé "The Walking Dead", dont le dernier tome sort aujourd'hui en France.… https://t.co/SMzFer28el