Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Sécuriser facilement et gratuitement un site avec HTTPS

Vous connaissez sans doute tous, Let’s encrypt qui permet d’avoir un certificat SSL gratuit pour basculer son site en HTTPS. Mais connaissez-vous Certbot, un outil proposé par l’EFF (Electronic Frontier Foundation) qui permet d’obtenir en une ligne de commande son certificat et de configurer dans la foulée son serveur web ?

Je n’avais pas encore pris le temps de le tester et je me dis que c’est l’occasion aujourd’hui de vous en faire un petit tuto rapide. Vous allez voir, c’est rapide, sans douleur et de toute façon, vous devrez tous y passer.

Voici donc comment migrer un site web (sous WordPress dans mon exemple, mais ça fonctionne avec tout) de HTTP vers HTTPS.

Première étape : Installez CERTBOT sur votre serveur.

Je vais vous faire le tuto pour Ubuntu mais si vous avez une autre distrib, cliquez ici.

Téléchargez le script et installez le script :

sudo apt-get update
sudo apt-get install software-properties-common
sudo add-apt-repository universe
sudo add-apt-repository ppa:certbot/certbot
sudo apt-get update
sudo apt-get install certbot python-certbot-apache

Seconde étape : Générez les certificats.

Si comme moi, vous utilisez nginx, lancez la commande :

sudo certbot --nginx

Et si vous utilisez Apache :

sudo certbot --apache

Certbot va alors lister vos virtualhosts (les sites web présents sur votre serveur). Entrez les numéros de ceux que vous voulez migrer en HTTPS. Si c’est votre première fois, je vous invite à le faire site par site. Dans le cas d’un WordPress, pensez aussi à désactiver les plugins, car certains pourraient poser problème.

À partir de là, Certbot va générer les certificats Let’s Encrypt qui vont bien et modifier la conf Apache / Nginx pour que ce soit le HTTPS qui soit activé par défaut pour votre site. Certbot vous demandera d’ailleurs si vous voulez passer exclusivement en HTTPS (2/ Redirect) ou garder aussi une connexion HTTP (1/ No Redirect).

Je vous recommande de choisir l’option 2 pour éviter les contenus dupliqués. Certbot va encore prendre quelques secondes et voilà, la configuration est terminée. C’était facile non ? À vous de tester votre site en HTTPS maintenant. Il se peut que vous ayez un peu de « mixed content »… Pour le régler, vous devrez peut être corriger certains appels dans votre thème, parfois dans vos plugins, voire préciser votre URL en HTTPS dans votre fichier wp-config.php comme ceci :

define('WP_HOME','https://VOTRESITE.com');
define('WP_SITEURL','https://VOTRESITE.com');

Si malgré cela, vous remarquez que votre site reste accessible en HTTP aussi, éditez votre VirtualHost et décommentez la partie concernant les redirections 301 de HTTP vers HTTPS. Voici ce que j’ai comme exemple sous nginx :

Pour faire tester votre config SSL, vous pouvez aussi utiliser le service ssllabs dont j’ai déjà parlé, en utilisant cette URL :

https://www.ssllabs.com/ssltest/analyze.html?d=URLDEVOTRESITE.COM

3ème étape : Automatiser le renouvellement de vos certificats.

Attendez ne partez pas tout de suite, car vous devez savoir que votre certificat n’est valide que durant 90 jours. C’est comme ça. Mais pas de souci, avec Certbot, vous allez pouvoir le renouveler facilement via une simple commande.

On va d’abord tester un coup à blanc pour voir s’il n’y a pas de souci avec vos certificats et leurs éventuels renouvellements. Pour cela, entrez la commande suivante (pensez bien à préciser le chemin d’accès) :

sudo certbot renew --dry-run

La commande nécessaire au renouvellement automatique de vos certificats aura été installé automatiquement à l’un de ces emplacements :

  • /etc/crontab/
  • /etc/cron.*/*
  • systemctl list-timers

Et voilà cette fois c’est vraiment terminé. Vous pouvez oublier tout ça 🙂

Je rappelle quand même que Let’s Encrypt et Certbot sont gratuits, donc pensez à faire un don pour soutenir ces services.

A la recherche d’un DNS qui vous protège et respecte votre vie privée ?

Vie privée, contrôle parental, exceptions de filtrage…

NextDNS offre une grosse couche de sécurité qui vous permet de bloquer automatiquement la résolution de certains noms de domaine en fonction de listes fournies par différents acteurs. Vous pouvez par exemple bloquer les sites remontés par Google comme les sites fournissant des malwares ou proposant des pages de phishing. Tout ce qui est cryptojacking, c’est-à-dire les sites utilisant votre navigateur pour miner de la cryptomonnaie à votre insu, peut être également bloqué.

Le typosquatting vous connaissez ? Il s’agit de prendre un nom de domaine qui ressemble vraiment à un nom de domaine officiel et tromper les gens qui feraient des fautes de frappe ou en utilisant des caractères ASCII graphiquement proche de véritables lettres de l’alphabet. Et bien ici, même chose, NextDNS vous protège.

En Savoir + sur NextDNS

Vos cartes PlayStation Network en promo avec Eneba et Korben

— Article en partenariat avec Eneba —

Si vous possédez une PlayStation, voilà un bon plan qui pourrait vous plaire. Grâce à Eneba, vous allez pouvoir faire quelques économies. Histoire de bien commencer l’année avec la nouvelle PS5 que vous avez reçue lors des fêtes de fin d’année dernière (sinon ça marche aussi avec les PS3 et PS4). Eneba vous propose, notamment, des cartes PlayStation Network avec jusqu’à 16% de réduction par défaut (valeur 50€, mais certains vendeurs la propose dés 41.89€ soit 44.54€ avec les frais). A quoi vous pouvez ajouter le code KORBEN vous bénéficiez en de 3% supplémentaire donc 43.21€ TTC au final (à entrer lors de la validation de votre achat).

Il est tout beau ce code non ?

Eneba c’est quoi ?

Pour ceux qui ne connaissent pas encore, Eneba c’est une place de marché en ligne qui propose un tas de produits numériques liés en grande partie au jeu vidéo, le plus souvent avec des promotions assez intéressantes. Le site est rapide, assez complet, sécurisé et moins cher, pourquoi se priver ?

La boutique propose beaucoup de contenu pour les plateformes de jeux parmi les plus connues (Steam, GOG, Uplay, Origin, Epic Games, Nintendo Switch, Xbox & co), de nombreuses cartes cadeaux (Amazon, Blizzard, Google Play, Nintendo eShop, Netflix, Spotify & co) mais aussi des abonnements, des points de jeu ou encore des logiciels. Bref il y en a pour tous les profils.

Promotions sur les meilleurs jeux avec eneba.com !

Que faire avec ma Carte PlayStation Network (PSN50) ?

Le crédit d’achat des différentes cartes PSN (de 5€ et jusqu’à 100€) vous permettra d’accéder à tous les produits du PlayStation Network :

  • les jeux récents : NBA2K21, FIFA21, Spider-Man : Miles Morales , les nouveaux bundles Fortnite, etc.
  • les jeux en précommandes
  • les DLC
  • des films et séries (si vous avez déjà un abo PS+)

Et pour le cas ou vous vous poseriez la question, il n’y a pas d’anguille sous roche, oui les produits sont bien activés sur la plateforme officielle PSN. Eneba a d’ailleurs comme partenaires des boites solides comme Konami, Ci Games ou Team17 (Worms, Project-X …). La boutique en ligne vérifie de manière approfondie la fiabilité de chaque vendeur sur sa place de marché (état des stocks, légalité …) pas de risques d’arnaques. Ils sont de plus très bien notés sur Trustpilot.

Attention tout de même, pour bénéficier de l’offre votre compte devra être enregistré en France. Par contre le crédit sur la carte n’a pas de date d’expiration, vous en disposerez jusqu’à épuisement.

À qui s’adresse la carte cadeau PSN ?

À n’importe qui désirant faire quelques économies. Un petit pourcentage ici et là ça finit par compter, surtout chez les gros joueurs qui ont besoin parfois d’une ou plusieurs cartes chaque mois.

Mais c’est aussi un cadeau idéal à offrir si vous connaissez un joueur sur PlayStation, mais que vous ne savez pas ce qu’il aime ou ce qu’il possède déjà. Où dont l’anniversaire est dans plusieurs mois (vous achetez moins cher aujourd’hui tant que l’offre promo existe et vous gardez la carte jusqu’à la date)

A la recherche d’un DNS qui vous protège et respecte votre vie privée ?

Vie privée, contrôle parental, exceptions de filtrage…

NextDNS offre une grosse couche de sécurité qui vous permet de bloquer automatiquement la résolution de certains noms de domaine en fonction de listes fournies par différents acteurs. Vous pouvez par exemple bloquer les sites remontés par Google comme les sites fournissant des malwares ou proposant des pages de phishing. Tout ce qui est cryptojacking, c’est-à-dire les sites utilisant votre navigateur pour miner de la cryptomonnaie à votre insu, peut être également bloqué.

Le typosquatting vous connaissez ? Il s’agit de prendre un nom de domaine qui ressemble vraiment à un nom de domaine officiel et tromper les gens qui feraient des fautes de frappe ou en utilisant des caractères ASCII graphiquement proche de véritables lettres de l’alphabet. Et bien ici, même chose, NextDNS vous protège.

En Savoir + sur NextDNS

Les articles du moment