Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Subgraph – L’OS sécurisé qu’on devrait tous utiliser

Après 2 années de dur labeur, l’équipe de Subgraph, basée à Montréal, a enfin sorti une version alpha de son OS.

Subgraph est un système d’exploitation conçu pour communiquer et travailler en toute sécurité, dans l’anonymat, sans craindre d’être surveillé ou parasité par des sociétés privées ou des gouvernements. Subgraph implémente notamment sa propre version d’OpenPGP et un client mail de son cru pour communiquer en toute sécurité.

Financé en partie par l’Open Technology Fund, ce projet open source se veut libre de toute influence externe.

L’architecture de Subgraph est conçue pour être résistante aux Zero Day, aux keyloggers, aux buffer overflow et aux malwares grâce à un système de conteneurs qui isole les applications du système de fichiers et à son kernel Gr-Security.

Les applications se connectent ensuite au net, uniquement via le réseau TOR grâce à un proxy et un Firewall permet de gérer toutes les connexions sortantes et entrantes.

Enfin, le système de fichier est bien évidemment chiffré et la mémoire vive est vidée à chaque extinction de la machine pour éviter les attaques de type Cold Boot.

Voici un schéma qui montre les différentes couches de l’OS.

SubgraphOS-architecture

Je ne connais pas assez Subgraph OS et Tails pour vous décrire les différences, mais d’après ce que j’ai comme infos, Tails est une version de Debian customisée et équipée des bons logiciels pour permettre à son utilisateur d’être anonyme sur le net.

Subgraph OS a une philosophie un peu différente et reprends l’architecture même de l’OS depuis la base, proposant évidemment de l’anonymat, mais surtout une sécurité solide face aux attaques ciblées.

Ça va faire plaisir à Bernard tout ça.

Bref, à tester !



Réponses notables

  1. loicb says:

    Avec mon niveau “simple utilisateur” je me pose la question suivante: On exploite quoi comme logiciels avec? ça marche avec des programmes pour linux? Des logiciels spécifiquement compilé pour cet OS, disponible via un “store” intégré à l’os?

  2. Nibel says:

    Islamistes qui, rappelons-le, n’ont pas utilisé de moyens de communication chiffrés en ce qui concerne les attentats en France…

    Donc bon, si déjà utiliser une clé PGP c’est trop difficile pour eux, on a aucun soucis à se faire. Par contre si les responsables pouvaient arriver à surveiller les quelques personnes à risque plutôt que d’essayer d’interdire des méthodes de cryptages, p’têtre que chacun y gagnerait au change…

  3. GuB says:

    Qu’on devrait tous utiliser… Ça doit être une horreur ce truc.
    Rien que SELinux, qui est la base pour un OS renforcé, c’est une galère pas possible dès qu’on bidouille un peu. Combinez le mode bondage et discipline de ce genre de systèmes avec un Tor qui rame et qui est bloqué de partout et on se retrouve avec un truc limite inutilisable.
    Bien pour les communications sécurisées mais limité à ça.

Continuer la discussion sur Korben Communauté

4 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants

Vérifiez la sécurité de votre compte Gmail

Je ne recommande à personne d’utiliser une boite mail Gmail pour tout un tas de raisons liées à l’exploitation des données personnelles, au patriot act, en passant par la lecture automatisée des emails…etc.

Toutefois si vous avez encore un compte Gmail, qui plus est, ancien mais encore en activité, il serait peut-être bien de vérifier la qualité de sa sécurité. …

Lire la suite



Comment bloquer Red Shell, le spyware des gamers

Si vous suivez un peu l’actualité du jeu vidéo, vous n’avez surement pas manqué la polémique Red Shell. Cet outil mis sur le marché en 2017 par la société Innervate est très utilisé par les éditeurs de jeux pour mesurer la quantité de nouvelles installations de leurs jeux générés par une pub Facebook, YouTube ou Twitter.

Lire la suite



Mettre en place un backup de Github

C’est cool de faire confiance à des sites pour conserver nos données, mais il peut arriver à un moment que celles-ci disparaissent. Soit parce que vous ne respectez plus les CGU du site, soit parce que le site a subi une panne vraiment importante et que leur processus de sauvegarde a été négligé, soit parce que vous avez vous-même supprimé vos données par erreur tel un gros boulet (ça arrive souvent aussi, même aux meilleurs).

Lire la suite