C'est l'histoire d'un américain de 44 ans du nom de Terry Davis, qui parle avec Dieu en permanence et qui a suivi ses conseils pour mettre au point depuis 10 ans et à temps plein, TempleOS, un système d'exploitation entièrement nouveau.

Et maintenant son oeuvre est achevée.

Il s'agit d'après ses propres mots, du temple officiel de Dieu, comme le temple de Salomon, où les gens peuvent faire des offrandes et consulter les oracles. Et Dieu a de l'humour puisqu'il a demandé à Terry de faire un OS qui dispose d'une résolution unique de 640 x 480, en 16 couleurs. C'est important pour Dieu, car comme ça, les enfants peuvent facilement lui faire des dessins.

Selon son créateur diagnostiqué schizophrène par les médecins, TempleOS est conçu pour tourner sur une machine similaire à un Commodore 64... Une machine simple, sans réseau (pour éviter les malwares impurs), destinée au développement et à la communication avec Dieu... Mais ne vous y trompez pas, car TempleOS est 64 bits. Par contre, n'espérez pas le voir évoluer. Il s'agit d'un OS considéré comme parfait par son créateur et Dieu. Du coup, rien n'a été prévu pour l'avenir. Il est comme ça, et il le restera jusqu'à la fin des temps.

100 000 lignes de code maximum (actuellement il en est à 80 668), pas de bibliothèques tierces, un design ultra épuré, aucune protection niveau mémoire, ports, fonctions...etc., mais par contre, on y trouve tout un tas d'applications et de démos.

Pas de chiffrement, pas de mot de passe, pas de multimédia (le son et les images sont calculés en temps réel par l'OS et ne sont pas sous la forme de fichiers) et surtout, il est sous licence libre.

Je viens de le télécharger et l'installer et voici à quoi ça ressemble. J'ai l'impression que c'est basé sur DOS... J'avoue, je n'ai pas tout capté... Mais dimanche, j'irai à l'église pour qu'on m'explique comment ça fonctionne ;-)

Du coup, je vous ai fait une petite vidéo à l'arrache juste pour que vous voyiez à quoi ça ressemble. Je n’ai pas le temps de creuser plus malheureusement et ça m'a l'air assez chiant à prendre en main, donc je vous laisse aussi tester par vous même.

Vous pouvez télécharger TempleOS ici.

Source