Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Terrorisme, Etat d’Urgence, où sont les solutions ? Journaliste, Renseignement, Stratégiste, Hacker.

J’étais passé à côté pour cause de vacances de Noël, mais en ce jour dominical, je vous invite à regarder cette interview avec Hervé Brusini l’ancien rédacteur en chef du journal de 20h de France 2, Éric Filiol, ancien de la DGSE et Pierre Conesa ancien haut fonctionnaire au Ministère de la Défense.

Ils y parlent de l’état d’urgence, de Daesh, mais aussi de la position actuelle des services de renseignements, des hackers et des journalistes. Je pense que ça va vous intéresser.

Encore du très bon Thinkerview !

Caméra de surveillance exterieur -9% de réduction

Caméra couleur jour/nuit étanche intérieure/extérieure.
– Résolution 420 lignes. Objectif 3,6 mm
– 24 Leds infrarouges pour vision nocturne.
– Alimentation 12 Vcc fournie par le moniteur AIKO
– Connexion par 2 paires grâce à l’adaptateur 1092/300 fourni.


Réponses notables

  1. Rien d’utile ? Peut-être aussi que tu juges les gens sans écouter ce qu’ils ont a dire.

    Leur donner un background c’est beau, mais c’est à la limite de les caricaturer. De pervertir ce qu’ils disent d’intéressent. A bien des égards, ils remettent en question les deux côtés de la balance : ceux qui voit la société Occidentale pleine de dorures et ceux qui la voit sombre en avançant qu’elle est détruite par la théorie du complot et les intérêts personnelles.

    Le sujet est complexe parce qu’il met en exergue des causes à effets dont nous sommes spectateurs et parties prenantes. Nous ignorons encore beaucoup de chose et pourtant nous avançons des élucubrations sur la vérité vraie et les mauvaises prises de décisions. L’effet Flamby n’arrête pas de jour en jour et chacun amène son opinion. A la fin de l’interview, il est certain que chacun à son avis sur la question - c’est totalement normale. Pour autant les idées avancés comme la prise de risque des journalistes, les décisions prisent lors des évènements du 13 Nov ou la manière dont la censure est appliqué entre pays ou partisants idéologiques [les idées] me paraissent intéressente dans le débat. C’est aussi le débat d’une société, de notre société rappellons-le.

    Que Pierre Conesa n’évoque pas le DPI ne me gêne pas tant que ça et pour autant il n’a pas dit qu’il était pour - il remet d’ailleurs en question les pratiques utilisés pour l’analyse des informations récoltés.

    Par rapport à Hervé Brusini, je n’ai pas toujours été d’accord sur ce qu’il a avancé. Il est responsable de l’information qu’il transmet et y a réellement un blocage médiatique par rapport à ça, mais par rapport au rôle du journalisme dans les affaires je pense que ce n’est pas un abus de sa part de parler de difficulté. L’enquête est quand même un outil compliqué à maîtriser. D’une part parce qu’il faut connaître son sujet et d’autre part il n’est pas forcément compris de la meilleure façon. L’indépendance et comme tu le notes bien à la fin, et il le dit lui même, c’est important que l’information dépasse la censure intérieur et extérieur pour qu’elle affine le discours.

    Je ne suis pas d’accord personnellement sur la prise de décision de l’état d’urgence. Voter des lois liberticides sans prendre le temps de peser le pour et le contre ainsi qu’oublier de demander au peuple ce qu’il veut, est dangereux pour notre liberté, notre démocratie. C’est d’ailleurs ce qui revient lors du débat.

    Plutôt qu’une conclusion creuse, ce n’est pas de rester pacifique mais plutôt de prendre le temps de comprendre les mécanismes qui régissent notre société. Je suis offusqué et en même temps je comprends ce que dit Éric Filiol sur la jeunesse, nous ne sommes pas assez impliqué dans les décisions politiques. Et ça me semble le plus intéressent pour qu’à l’avenir, le système revalorise la démocratie. C’est même appuyé par Hervé Brusini, renseignez-vous sur internet. On est effectivement au coeur du problème, nous ne sommes pas pris au sérieux - on n’a pas aujourd’hui un droit de parole dans notre société … et pourtant nous l’avons sur un réseau alternatif : internet.

    Chacun peut l’interpréter à sa façon, il est vrai. Bonne année à tous. :slight_smile:

  2. Si la jeunesse n’est pas impliquée , c’est peut être aussi parce que ce sont toujours les mêmes qui restent accrochés au pouvoir , il y a maintenant presque deux générations d’écart entre la génération web ( celle justement qu’ils ne comprennent pas ou s’empressent de controler par peur de l’inconnu , mais surtout par ignorance/manque de connaissances dans le sujet ), pour ma part il serait bon de forcer le gouvernement à renouveler constamment ses membres et rajeunir un peu tout ça , et je parle pas de Pellerins et consorts qui s*ce les majors par peur de perdre leurs jobs , je parle de gens qui comprennent vraiment ce qui se passe sur internet et qui sait quels sont les vrais besoins pour une population nouvellement active qui n’arrive pas à prendre ses marques dans la societé.

Continuer la discussion sur Korben Communauté

5 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants