Aller au contenu
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Bayonetta 3 ne manque pas de style

— Article rédigé par l’ami Remouk (DansTonChat) – Merci à lui —

Notre sorcière préférée est de retour ! Non je ne parle pas de l’apprentie Sabrina, mais de l’incroyable Bayonetta, qui revient dans un troisième jeu d’action toujours aussi fou et déjanté. Apparue en 2009 sur les consoles nextgen de l’époque, la licence est devenue une exclusivité Nintendo en 2014 avec la sortie de la première suite sur WiiU.

Il aura fallu attendre 8 ans, rien que ça, pour la retrouver sur Switch afin de dégommer les anges avec style et cheveux. Parce que voilà, si vous ne le saviez pas, Bayonetta est une sorcière qui utilise ses cheveux pour invoquer toutes sortes de choses, principalement des démons, mais aussi ses vêtements… C’est pour ça que parfois elle est à moitié à poil. 😅 Rien de choquant je vous rassure, mais ça peut être un peu gênant si quelqu’un vous regarde jouer par-dessus l’épaule (note : il existe une option pour rendre le jeu entièrement SFW 😇).

Ce n’est qu’un élément parmi d’autres qui caractérisent cette ambiance complètement barrée, baroque, over the top : le scénario, lui aussi, part dans toutes les directions. C’est vraiment fun, inattendu, appuyé par une mise en scène extrêmement généreuse. Des villes entières sont détruites, on se balade dans le multivers, on rencontre de nouveaux personnages, et aussi de nouveaux gameplays : l’expérience est extrêmement variée !

Contrairement aux apparences, l’action reste super lisible

On reste sur une base de beat’em all / hack’n’slash, avec des combos et un système de scoring poussé. Si le jeu est facile à prendre en main, maîtriser les subtilités et enchaîner les platines ne sera pas une mince affaire ! Il y a pas mal de coups, d’armes, de démons à débloquer, ce qui fait qu’on découvre toujours de nouvelles choses, on enchaîne les combats sans se lasser. Les phases d’explorations donnent envie de tout découvrir, y a plein de choses à trouver, bref, sur le contenu là aussi c’est très généreux.

Mon niveau préféré se déroule en plein Paris, ambiance post-apo : sous une lune rouge on tabasse un gros monstre sur le toit de l’arc de triomphe, puis on est poursuivi par une horde de flics zombifiés qui se mettent à danser façon Thriller, pour finir avec un hommage au Cinquième Élément (preuve de bon goût car il s’agit du meilleur film du monde, non ?)… Ce n’est qu’un petit aperçu de ce qui vous attend !

Viola, nouveau personnage jouable, propose un gameplay plus agressif

Encore une fois (et c’est pour ça que je vous en parle), il s’agit d’un titre que j’ai beaucoup apprécié. Tout est fun et débile, le contenu est gargantuesque, la durée de vie est conséquente, le gameplay est doté d’une profondeur saisissante. Si vous aimez les jeux d’action intenses et complets, je vous invite à y jeter un œil. Mais alors si vous aimez la baston, impossible de passer à côté !

Acheter Bayonetta 3 sur Nintendo Switch


Les articles du moment