Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Yuzu, l’émulateur Nintendo Switch pour PC

Vous connaissez déjà Yuzu ?

Pour vous présenter rapidement le projet sachez qu’il s’agit d’un émulateur Switch pour PC, open source (sous licence GPLv2), programmé en C++ et disponible sur Windows et Linux. Il n’y a plus de version macOS depuis qu’Apple a choisi de ne plus supporter OpenGL (les vilains, snif).

Au passage l’équipe derrière le projet est celle qui propose déjà Citra, un émulateur nintendo 3DS sur PC.

Yuzu Nintendo Switch et PC

L’émulateur vous permet donc de jouer à certains jeux Nintendo Switch directement sur votre ordinateur sans avoir besoin de la console. Je dis bien « certains » car comme vous pouvez le voir sur cette page listant tous les jeux Switch testés, beaucoup ne sont pas encore totalement compatibles. Un grand nombre ne fonctionnera carrément pas du tout (les carrés rouges) ou ne démarrera même pas (carrés gris).

Mais (et c’est là que ça devient cool) l’équipe bosse dur et de nouveaux jeux sont rendus jouables régulièrement. Depuis son lancement début 2018 ce sont environ 90 jeux qui ont une compatibilité allant de « OK » à « Parfaite », c’est-à-dire qu’ils sont (au minimum) jouables du début à la fin, mais parfois avec quelques bugs graphiques ou audio.

Super Mario Maker sur Yuzu

Et ce mois de juillet est chargé avec justement de nouvelles vidéos apparues en ligne pour célébrer la dernière version du projet et surtout les nouveaux jeux supportés. Dont par exemple, les indémodables Super Smash Bros Ultimate, Super Mario Maker 2, Pokémon Let’s Go, Xenoblade Chronicles, Sonic Mania, Cat Quest, Puyo Puyo Tetris … de grands classiques qui risquent d’attirer du monde vers l’émulateur 😉

Emulez-les tous !

Par contre, n’imaginez pas que vous allez pouvoir l’installer sur le vieux PC de salon qui ne sert plus à rien depuis 8 ans, il vous faudra une configuration minimale assez costaud (8Go de RAM etc.). Toutes les infos, ainsi qu’un petit guide d’installation, sont ici.

Vous pouvez d’ailleurs supporter le projet sur Patreon, cela vous donnera accès en priorité aux dernières nouveautés et motivera sans doute encore plus les devs à accélérer les mises à jour.

Merci à Emrik pour l’info !

Source


Les articles du moment