Entrez vos identifiants

x
OU
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Utilisateur wiki : vous n'aviez pas d'email ?

Korben - Site d'actualité geek et tech

Go Top


A propos des labs Hadopi…

A propos des labs Hadopi…

Aujourd'hui, je vais me livrer à un exercice délicat afin de vous en dire un peu plus sur les labs Hadopi, leur rôle et ce que je pense de tout ça.

Historiquement, les labs ont été créés pour 2 raisons.

  • La raison officielle, c'est de permettre à chacun de venir y mettre son grain de sel afin d'apporter ses idées, de donner son avis sur Hadopi et tout ce qui gravite autour (filtrage, streaming, la culture et compagnie) et surtout de permettre à l'Hadopi de monter en compétence.
  • L'autre raison, c'est aussi de faire taire les opposants à la loi en leur disant : "Si tu n'es pas d'accord, viens t'exprimer, viens nous expliquer, nous t'écouterons". Je reviendrai là-dessus plus tard.

L’objectif final étant (théoriquement) de faciliter la mise en œuvre de nouveaux services et modèles légaux autour des biens culturels numériques (musique, cinéma…). En clair : créer de la valeur pour les ayants-droit et répondre aux attentes des consommateurs que nous sommes.

Créé en mai 2011, il y a en tout 5 labs ayant pour thème :

  • Usages en ligne
  • Internet et sociétés
  • Économie numérique de la création
  • Réseaux et techniques
  • Propriété intellectuelle

Ces 5 labs sont dit indépendants et pilotés par 6 experts qui sont :

  • Christophe Alleaume
  • Paul Mathias
  • Cécile Méadel
  • Jean-Michel Planche
  • Nathalie Sonnac
  • Bruno Spiquel

L'Hadopi est venu en chercher certains, d'autres ont postulé et ont été retenus. À noter que tout travail mérite salaire et qu'ils perçoivent chacun une rémunération démarrant à 2000 € net par mois pour un job qui est loin d'être un temps plein. Enfin, je suppose puisque personne ne sait exactement le temps qu'ils passent chacun par mois à bosser pour l'Hadopi, ni les résultats attendus. Quant au reste des participants aux labs, ils sont soit des bénévoles, soit des contrats CDD. (Je ne sais pas s’il y a des CDI)

Alors qu'ont fait les labs en 2011 ? C'est une question qu'il est normal de se poser, et pour cela, j'ai été simplement voir le site qu'ils remplissent courageusement jour après jour sur leur site. J'ai fait super attention, mais s'il y a une correction à apporter, n'hésitez pas à m'en faire part.

En 8 mois, les labs ont donc "produit" :

  • 5 barcamp (sortes de soirées pyjamas ouvertes à tout le monde pour discuter d'un sujet précis)
  • 2 réunions (?? Ce chiffre m'étonne tellement que pense que tout n'a pas été noté sur le site)
  • 1 plan d'action par lab ("Que va-t-on faire cette année ?")
  • 3 documents de travail à destination d'Hadopi. (1 livre vert sur les techniques de filtrage, 1 document sur le livre numérique et 1 document sur les spécifications fonctionnelles des moyens de sécurisation). Je ne compte pas le document sur l'encadrement du streaming qui est presque vide.
  • 45 petites news sur le blog (très diverses... ça va de la news tech classique à l'annonce d'événement culturel..etc.)
  • 2 sondages

Et depuis l'arrivée de Tris, 7 synthèses plutôt intéressantes réalisées principalement à partir de discussions Twitter des internautes. (Bravo Tris !)

  • 1 synthèse des freins au développement de la VOD
  • 1 synthèse sur les plateformes de jeux vidéo
  • 1 synthèse sur la licence globale et la copie privée
  • 1 synthèse sur les paroles de chanson et l'offre légale
  • 1 synthèse sur l'auto-production
  • 1 synthèse sur les types de cadeaux des fêtes de fin d'années (afin de déterminer la part de produits culturels)
  • 1 synthèse sur la musique en ligne

À noter qu'ils ont aussi assisté à quelques conférences en rapport avec leur domaine.

J'ai lu la plupart des documents. Certaines choses sont l’œuvre délirante d'une seule personne qui se tape un bon délire philosophique, d'autres choses sont des comptes rendus assez courts de ce qui a été dit pendant les réunions/barcamp, et d'autres sont vraiment des documents de synthèse plutôt bons à destination de la Haute Autorité et de nos dirigeants afin qu'ils aient les billes pour ne pas partir dans tous les sens.

Les labs Hadopi se réunissent, font un picnic saucisson-vin-rouge, se font des twitpic, pondent un document de synthèse rempli d'évidences (en tout cas, pour les gens qui s'intéressent au sujet depuis quelque temps) et voilà.

En 8 mois, à minimum 10/12 personnes, ce n'est pas grand-chose, mais c'est déjà ça. Alors, oui, c'est intéressant. Oui, les gens qui travaillent dans les labs sont très compétents dans leur domaine, et oui, tout ce qui a été écrit sont des synthèses d'idées et de constats déjà formulées (y'a pas de mal à ça) par de nombreux "autres" depuis plusieurs années, et qu'il serait bon que les politiques et les ayants droit consultent.

Mais maintenant, la vraie question, c'est : Qui ça intéresse tout ça ?

Si leur avis avait été demandé avant la promulgation de la riposte graduée, je ne dis pas... Mais là, c'est un peu comme le Conseil National du Numérique. Ils sont là pour justifier un truc sur lequel ils n'ont aucune emprise. Le truc "amusant" avec certains de ces experts Labs tel que Bruno Spiquel ou Jean-Michel Planche, c'est qu'ils sont soi-disant anti Hadopi. C'est en tout cas comme cela qu'ils se définissent.

Sur le fond, nous avons (apparemment) tous les mêmes idées sur le filtrage d'Internet, sur l'Hadopi, sur les risques de censure et même sur notre dépendance dangereuse vis-à-vis de grosses sociétés comme Google ou Facebook qui ont la main mise sur nos données...etc.

Alors pourquoi se sont-ils lancés là dedans ?

  • Pour la thune ? Certains gagnent déjà bien leur vie et je ne pense pas qu'ils aient besoin de 2K€ supplémentaires par mois (M'enfin, c'est la crise pour tout le monde, ma bonne dame...).
  • Pour s'occuper ? Possible... Ça change des soirées salade de riz devant la Nouvelle Star avec bobonne et en attendant la retraite, ça permet de garder l'esprit vif en évitant d'acheter une méthode d'entrainement cérébral :-)

Mais pour moi, les vraies raisons sont les suivantes :

  1. Ils y croient. Oui, ils pensent qu'ils peuvent hacker l'Hadopi de l'intérieur. C'est-à-dire changer les choses et ainsi éviter la catastrophe. En mai dernier, à la création des labs, je me suis dit : "on va attendre, ils vont peut-être arriver à faire quelque chose de concret..." Mais lenteurs habituelles des administrations, ou découragement en cours de route, force est de constater qu'à part quelques beaux documents, il n'y a pas eu vraiment d'action en 8 mois. Je suis sûr qu'ils sont très écoutés en interne à Hadopi avec hochement de tête et tout et tout, mais qu'une fois sorti de ce cadre, plus personne n'écoute. Quand on demande aux experts des labs ce qu'ils font concrètement, on obtient des réponses sarcastiques du genre : "Tsss, on bosse très fort, on agit dans l'ombre, en interne, on est utile, si si, vraiment, on vous assure, on avance grâââââve ! ". Là-dessus, 2 possibilités. Soit c'est vrai, soit c'est du bullshit. Pour le moment, je n'ai rien vu en 8 mois, mais laissons-leur encore un peu de temps... (La vraie question, c'est jusqu'à quand ?)
  2. Ils vont nous sauver. Oui, nous pauvres internautes débiles, amateurs de vidéos de chat, de skyblogs... nous qui confions nos vies à Google et qui ne connaissons même pas par coeur la RFC 791 ni les subtilités du métier de presseur de CD. Les experts Hadopi sont là pour nous sauver nous et notre internet, investis d'une mission divine, car sans eux Hadopi, aujourd'hui, ce serait pire. Nous en serions déjà au DPI, et le filtrage serait déjà effectif et fait n'importe comment. Nous devons donc remercier ces gens éclairés pour notre salut, même si nous n'y comprenons rien parce qu'on est trop con.
  3. Ils sont sensibles. Sensibles à l'estime de ceux qui nous gouvernent, et aux petits mots doux. En effet, quoi de plus flatteur que le gouvernement qui vient vous voir en vous disant : "On sait qu'Hadopi c'est de la merde. La France a besoin de vous. Vous êtes les hommes et les femmes de la situation.". Mieux, on les écoute vraiment (sans bailler), leur avis compte (même si ça ne va pas chercher plus loin), ils en tapent 5 aux puissants, roulent des mécaniques et sont un maillon de la chaine présenté publiquement comme "important.". C'est totalement génial, hyper flatteur et je connais peu de monde qui résisterait à ce genre de charme façon persiffleur

Je sais, je suis à ranger dans la catégorie des vilains-méchants-terroristes-taliban-pédonazis qui ne veulent pas ouvrir les yeux et entrer dans le droit chemin pour construire un monde plus juste, mais, en ce qui me concerne, il y a plusieurs raisons qui à la fois m'énervent et me font éprouver de la peine (sincère) pour tous ces gens qui participent à ces labs.

Tout d'abord, comme je le disais, ce sont des gens intelligents et très compétents (enfin, pour ceux que je connais de réputation). Techniquement, ils en savent 10 000 fois plus que moi, ils ont beaucoup plus de bouteille, ils sont reconnus par leurs pairs, et pour certains, ils ont monté leur boite sur le net alors que je tétai encore ma mère...etc. Là-dessus, rien à dire.

Ils ne sont pas tous méchants, au contraire, certains sont même fort sympathiques. En plus, on fait le même job, à savoir twitter des conneries et bloguer toute la journée :-))). (A la différence près que je ne prends pas de cash pour m'impliquer et défendre une initiative politique). Et pourtant, j'ai le sentiment qu'ils se font manipuler.

Depuis 5 ans, j'ai pu le constater par moi-même, la méthode d'action des politiques pour faire accepter quelque chose dans pas mal de domaines est la suivante :

  1. On propose un truc absolument dégueulasse.
  2. Tout le monde gueule (les opposants).
  3. On stoppe tout et on leur tend une main en les mettant dans une espèce de placard où on leur fait croire qu'ils sont indépendants et que leur avis compte.
  4. La protestation se fait plus faible. (Normal, ils bossent...)
  5. Et on reprend notre truc dégueulasse, mais en arrondissant les angles pour que ça passe.

Par exemple, toutes ces bouffes organisées par Nicolas Sarkozy et Eric Besson avec des entrepreneurs et un paquet de blogueurs (slurp!) qui ont débouchées sur 2 choses : l'eG8 et du vent. Autre exemple, celui de la création du Conseil National du Numérique à qui le gouvernement est censé se référer pour les questions internet, et qui dans la réalité n'est pas questionné ni écouté...etc., etc.

Je ne comprends pas comment en se faisant rouler dans la farine 1 fois, 2 fois, 3 fois...etc., il est possible de re-signer pour un tour supplémentaire et avec le sourire s'il vous plait.

Pour moi, les labs, c'est pareil. Juste un bon moyen de faire croire que le peuple d'Internet est écouté, retourner (facilement) quelques opposants à Hadopi avec de la lèche, et faire taire ceux qui gueulent en leur disant : "Bah si tu as un avis, viens le donner, nous sommes ouverts".

Diriger la voix de ceux qui protestent, vers le néant, c'est ce qu'ils savent faire de mieux.
Je suis anti-filtrage, anti-censure et anti-mouchard purement et simplement. Pas de demi-mesure, pas de "oui, mais...". Les membres de l'Hadopi, eux sont pour un filtrage (qu'ils veulent intelligent, mesuré, maitrisé par l'internaute, mais un filtrage quand même).

Leurs arguments pro-filtrage restent encore et toujours les même :

  • Empêcher que nos enfants tombent sur du porno (ou pédo-porno)
  • Empêcher que nos enfants téléchargent illégalement
  • Empêcher que nos enfants tombent sur des sites peu fréquentables (nazi, terroristes...etc.)

Mes arguments anti-filtrage sont plutôt :

  • C'est contournable facilement, mais en faisant une loi, ce contournement pourra (bientôt?) être rendu illégal. (Interdiction de TOR ? des VPN ?)
  • Ce n'est pas ça qui sauvera les artistes et qui empêchera le partage illégal (et massif) de fichiers.
  • C'est un cheval de Troie qui permettra dans un second temps aux États d'imposer leurs lois liberticides et leur censure sur le net
  • C'est un risque immense pour nos libertés d'accès à l'information et d'expression. Qui surveillera les surveillants ? Qui raisonnera les censeurs ?

Le risque est trop grand pour que ça en vaille la peine. Et on ne peut pas attendre que les politiques le comprennent, ils sera déjà trop tard. Il faut leur dire "Non" maintenant et basta.

Alors, en écoutant les experts des labs, la raison pour laquelle ils participent à cette mascarade et qui revient sans cesse sur le tapis, c'est d'éviter que la haute autorité ne fasse n'importe quoi...

Ok, mais en attendant, ils bossent sur des spécifications techniques pour le compte de l'Hadopi et aident Hadopi à monter en compétence. Cette collaboration Hadopi / les Labs c'est un chemin tracé vers à la mise en place de l'infrastructure technique (filtrage, DPI...Etc), des process de blocage des sites, ainsi que le mouchard que veulent les politiques pour reprendre le contrôle du net. Tout le côté "sauvons les artistes" est du pur bullshit. Rien n'a été fait pour les artistes et pour les consommateurs. ça n'a rien changé pour la culture. (Amis artistes, amis lecteurs-consommateus de services musicaux et cinématrographiques, dites moi si Hadopi a changé quelque chose pour vous ? Un détail m'a peut-être échappé.)

Comme les experts des labs, je pense que le piratage c'est pas cool pour les artistes, mais pour moi, le seul moyen de le combattre, c'est que l'offre légale soit plus compétitive que l'offre illégale (grosso modo, hein... je me suis déjà étendu de manière plus détaillée sur le sujet et cela à plusieurs reprises).

Et au lieu de bosser sérieusement là dessus et d'aider les plateformes à sortir la tête de l'eau (à cause par exemple de la SACEM qui abuse largement) et en testant des choses pour voir si ça marche (genre la licence globale pour les internautes ou la licence légale audiovisuelle adaptée aux webradios et jukebox en ligne pour que les entrepreneurs ne payent plus des millions aux majors avant d’avoir engrangé le moindre euro de pub ou d’abonnement... je ne sais pas si ça peut marcher, mais comment saura-t-on si on n'essaye pas.), ils prennent le problème complétement à l'envers en fournissant à l'Hadopi toutes les billes techniques afin que celle-ci puisse mettre en place le filtrage et la censure, sans tomber sur les écueils techniques.
Quand on regarde ce qui s'est passé avec SOPA aux Etats Unis, c'est l'opposé de ce que nous faisons en France. Aux Etats-Unis, les sociétés et les gens ont protesté très très vivement contre SOPA. D’ailleurs, aux Etats-Unis, les sociétés soutenant SOPA de près ou de loin ont eu le droit à un boycott digne de ce nom.

Résultat : Rétropédalage de SOPA.

Et si on osait faire la même chose avec les sociétés qui soutiennent Hadopi, Loppsi...etc et celles des experts en tous genres qui bossent pour servir ces lois débiles et liberticides ?

Non, en France, on écoute les paroles mielleuses du gouvernement qui nous dit qu'on est beau et qu'il faut les aider pour un monde plus juste et comme on est con, on les aide à concevoir la censure de demain.

Ma vision est plus simple (simpliste même, disent certains pro-filtrage) : Si le gouvernement veut mettre en place un filtrage, une censure, qu'il se démerde. Nous notre rôle (français, internautes, sociétés), c'est purement et simplement de les combattre et de protester... Pas de les aider en leur donnant des billes comme le font les experts des Labs.

Participer à l'Hadopi est purement et simplement une trahison des valeurs que nous avons tous (labs et pas labs). Prendre son opposant par la main, et lui expliquer gentiment comment se défendre et faire correctement les choses, c'est juste une belle connerie. Ça ne se fait pas... Question de principe.

Après, je sais que c'est un débat sans fin et que seul le temps nous dira qui a eu raison... Continuons chacun dans nos rôles de troll et de détenteur de la vérité divine, et on verra bien si au final, l'Internet français s'en sort vivant.

Photo


Facebook Twitter Email Copier Url

141 Responses to “A propos des labs Hadopi…”

  1. Tirak dit :

    Article très instructif… Triste constat.

    « Et on reprend notre truc dégueulasse, mais en arrondissant les angles pour que ça passe. »
    Scénario vu et revu, qui a malheureusement marché bien trop souvent.

  2. Odr dit :

    Ok, mais que proposes-tu alors ?
    D’après toi : “le seul moyen de combattre le piratage, c’est que l’offre légale soit plus compétitive que l’offre illégale “.
    Mais on ne peut pas combattre le gratuit à moins que l’offre légale ne soit déjà gratuite (ou compris dans le prix de l’abonnement). Comprendre le piratage dans le prix de l’abonnement, c’est encore PLUS inciter au piratage.

    Par exemple, je loue actuellement des BR à 1,5 euro la location. Si c’était compris dans le prix de mon abo Internet, je ne paierai plus cette location et je n’achèterai plus de de DVD/BR. Je téléchargerai à chaque fois. C’est donc la mort des loueurs et vendeurs.

  3. Krumpfwylg dit :

    “Petit à petit l’oiseau fait son nid” c’est la technique du gouvernement pour faire passer les gros trucs dégueux… en les divisant en morceaux pas trop méchants qui passent sans trop de contestation mais qui, une fois réunis, deviennent un kraken administratif.
    Et n’oublions pas que le gouvernement actuel n’a cure de l’avis de la populace, on l’a bien vu durant les manifs contre la réforme des retraites.

  4. Slymo dit :

    @ Korben: t’en as une d’invit Free Mobile???? ;)

  5. Detunizedgravity dit :

    Juste un point de “détail”… Bien que ça me fasse intérieurement hurler, l’appel au boycott est interdit en France. Exactement pour les raisons décrites dans cet article, évidemment, mais c’est le cas. Donc, si je suis d’accord avec l’ensemble de ce qui est dit ici, je pense que les premières étapes sont de se battre pour rétablir le droit au boycott et pour obtenir un système de class action (que Naboléon nous avais d’ailleurs promis).

    Les politiques ont depuis longtemps baissé leur froc, et le nôtre, devant la finance et les grands groupes. Remontons le notre.

  6. Nilakantha dit :

    Merci beaucoup pour l’article ! Je ne savais pas que ça existait…. C’est vraiment des foutaises ! Je te rejoins complètement, on rend des gens stupides beaucoup plus puissant…. Bravo….

  7. Varkal dit :

    L’offre légale peut être meilleur que le gratuit en étant payante si elle raisonable.

    Je m’explique : On ne pirate par envie, si on pouvait se permettre de se le procurer légalement, ce serait 100 fois mieux. Si ton offre légale est payante mais raisonnable (c-a-d pas a 20€ le moindre DVD/CD ou a 70€ le moindre jeux), les gens se réorienteront vers du légal. Hormis quelques fieffés $*%ù£ç qui eux resteront bloqués sur le “Moi, pas vouloir débourser un centime, les artistes je les *BIP* de toutes façon”, la majorité des gens préféreraient de loin être dans la légalité, mais tout simplement pas les moyens de se procurer une offre culturelle descente avec ses finances.

    En plus de ce coté “fier d’être dans les clous”, reste le coté simplicité que te fournis une offre légal. En téléchargement, tu tombe souvent sur des fichiers de mauvaise qualité,vérolés, ou pas le bon fichier. Et il faut comprendre comment sa fonctionne que ce soit en P2P ou en direct download. Les gens ont par forcement envie de s’emmerder a comprendre comment sa fonctionne.

  8. Bob dit :

    Cet article ne sert à rien, merci de faire des proposition concrêtes au lieu de critiquer bêtement dans le vide…

  9. A Me dit :

    Pour moi, il ne faut pas télécharger illégalement, mais nous y sommes contraints, pour mon cas, je suis étudiant, et je n’ai vraiment pas les moyens de télécharger légalement au prix actuels. Je pense qu’il faut arrêter de nous prendre pour des grosses vaches à lait on paye déjà des taxes qui vont au grosses entreprises de production pleines de millions, et en plus on veux nous faire acheter le contenu à un prix aberrant. L’état semble avoir oublié que son rôle est principalement de protéger les citoyens en priorité et pas les grosses entreprises américaines pleines de millions. De plus vouloir filtrer le net n’est vraiment pas une bonne idée, car déjà c’est contraire aux droits de l’Homme, c’est la cour européenne des droits de l’Homme, et la répression extrême n’est jamais une solution. C’est à se demander si la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen à bien été inventée en France…

  10. Authueil dit :

    Tu commets une erreur méthodologique fondamentale en croyant que l’information publique est complète et permet d’avoir une idée juste de ce qui se passe…

    Et l’informel, et les discussions dans le couloir, qui font changer d’avis, qui permettent d’éviter une connerie ? Il faut être dans le machin pour analyser cela, et encore…

  11. benjimcb dit :

    Très belle article que tu nous propose.
    Je suis d’accord avec toi à 100%

  12. Default dit :

    Il y a même Pasqua chez Guignol classique…

  13. Varkal dit :

     C’est ton commentaire qui ne sert a rien.

    Néanmoins :

    “Et au lieu de bosser sérieusement là dessus et d’aider les
    plateformes à sortir la tête de l’eau (à cause par exemple de la SACEM
    qui abuse largement) et en testant des choses pour voir si ça marche
    (genre la licence globale pour les internautes ou la licence légale
    audiovisuelle adaptée aux webradios et jukebox en ligne pour que les
    entrepreneurs ne payent plus des millions aux majors avant d’avoir
    engrangé le moindre euro de pub ou d’abonnement… je ne sais pas si ça
    peut marcher, mais comment saura-t-on si on n’essaye pas.), ils prennent
    le problème complétement à l’envers en fournissant à l’Hadopi toutes
    les billes techniques afin que celle-ci puisse mettre en place le
    filtrage et la censure, sans tomber sur les écueils techniques.”

    Ça ressemble a un début de proposition de solution, non ?

  14. Antoine Diamant-Berger dit :

    Je fais partie de ces gens qui “collaborent”, mais c’est juste que je suis un peu moins cynique que toi. J’ai foi en l’espèce humaine (dans son ensemble, certains individus sont incurrables …).
    Pour autant, je partage ton analyse. Merci d’avoir pointé autant de défauts que je n’avais pas tous situés aussi précisement.

  15. Ludo dit :

    Question parce que le modeste internaute que je suis n’a pas tout suivi ou même compris. N’y avait-il pas une histoire comme quoi les mecs de, heuuu disons du conseil européens (désolé je ne sais pas qui exactement) bref les vrai mecs qui décident pour l’Europe, ils n’avaient pas dit que Hadopi, sa mise en place et tout ce qui en découle, était purement et simplement, illégal? Merci. :)

  16. Varkal dit :

     Oui, mais la structure de l’Union Européenne étant ce qu’elle est, il n’y pas de sanctions prévue pour celui qui ne respecte pas. Ce qui explique accessoirement, le merdier économique dans lequel on est actuellement, car la aussi, il n’y a jamais eu de sanctions de prévues pour un état qui ne répondait plus au critères de dettes et de déficit public.

  17. Dodutils dit :

    L’appel au boycott est interdit ? je ne pensais pas que le gouvernement avait pondu une loi contre ça.

  18. Varkal dit :

     http://www.liberation.fr/politiques/01012303092-il-est-desormais-interdit-de-boycotter

  19. Loïc dit :

    L’offre légale peut devenir plus intéressante que l’offre illégale non pas en terme de coût directe (un individus sensé ne payera pas pour avoir quelque chose qu’il peut avoir gratuitement) mais en terme de coût d’opportunité. 
    Un cout d’opportunité reprend l’ensemble des choses auquel on renonce pour obtenir quelque chose. (Exemple : le cout d’opportunité des études reprennent non seulement le coût des études, mais aussi  le temps passer à faire ces études, et le salaire qu’on n’a pas gagner pendant la durée des études.)
    Il suffit d’ajouter à l’offre légale quelque chose que l’offre illégale n’offrira pas. Depuis le temps que les compagnies se plaignent du piratage, elles auraient déjà trouvé des tas d’idées !

  20. Toinou dit :

    Je plussoie totalement. Je suis étudiant, et l’idée d’acheter en ligne un CD le même prix qu’en magasin ça me pousse à faire des choses “hadopiement” répréhensibles. 

    “Oh woot ! 15 pistes à télécharger pour 19.99 euros ? Je prends !!”
    Pas pour moi :x

  21. jigso dit :

    Qui a dit que faire de la musique/des films devait être rentable à l’excés ?
    D’aprés http://www.lemonde.fr/cinema/article/2012/01/08/intouchables-depasse-la-grande-vadrouille-au-box-office_1627204_3476.html le budget d’intouchables est de 9,6 millions d’euros, et en a rapporté près de 114 million au 1er Janvier. Plus de 100 millions de bénéf !
    ça rime à quoi de continuer à payer pour voir ce film ? ne serait-il pas temps que l’état acte le fait que l’enrichissement infini de certains dans un monde fini n’est pas viable sur le long terme pour la société ?
    Quand un film (ou une musique) atteint son seuil de rentabilité il devrait de facto tomber dans le domaine public, cad faire partie du bien commun : tous ceux qui ont participé à sa réalisation ont été payé pour leur travail, il n’y a pas lieu de les transformer en rentier, basta. Et une oeuvre de l’esprit est faite pour être diffusée au plus grand nombre, sinon c’est nier la création même de l’artiste. Du coup plus de “pirates”, plus de censure, plus de contrôle, on pourrait affecter d’énormes ressources aux infrastructure (fibre par ex_, le pouvoir d’achat s’en porterait d’autant mieux qu’on ne paierait plus de “rente culturelle”, etc.

    Ok, c’est peut-être too-much, mais c’est pas moi qu’a commencé, c’est les autres (extension des droits à 70 ans, DRMs, condamnation du p2p,…)

  22. Vautrin dit :

    Nous ne sommes probablement pas les seuls à subir des Hadopi-like. Qu’en est-il plus précisément au Etat-Uni et dans les autres pays ? Des tests probants de license globale ont ils déjà été réalisé dans le monde ?
    Je suis étonné qu’un Hadopi Shengen européen ne soit pas encore né.

    En résumé : on est en train de se faire mettre. D’autres s’en sortent ?

  23. Seb™ dit :

    Moi je remercie HADOPI, car après avoir reçu mon premier avertissement en Mai dernier, j’ai du prendre un VPN. A l’époque je ne comprenais pas trop ce que c’était, et j’étais bien incapable d’en installer un chez moi… 

    Mais ton wiki m’a aidé et grâce à un simple mail, j’ai pu “monter en compétences”, apprendre de nouvelles choses, passer au niveau supérieur en somme.

    Ha ben en fait, je remercie HADOPI, mais je dois aussi te remercier toi pour le wiki ^^

  24. fred2vienne dit :

    oui mais aux us ils ont une culture du boycott
    pas nous, jamais ca n’a marché ce truc

  25. AmoK dit :

    On propose un truc absolument dégueulasse.Tout le monde gueule (les opposants).On stoppe tout et on leur tend une main en les mettant dans une espèce de placard où on leur fait croire qu’ils sont indépendants et que leur avis compte.La protestation se fait plus faible. (Normal, ils bossent…)Et on reprend notre truc dégueulasse, mais en arrondissant les angles pour que ça passe
    –> c’est exactement l’UMP Flowchart de l’HumourDeDroite !

  26. Sevy dit :

    Pour la Suisse d’ou je suis, Le conseil Fédéral à décembre  rejeter une loi de type hadopi pour un peu près les mêmes raisons que les anti-hadopi mette en avant sur France. Pour le moment en Suisse il n’est pas possible de condamné quelqu’un qui télécharge un fichier car il ne peut pas savoir le contenu exacte du fichier sans l’avoir complètement téléchargé. Par contre la possession à long terme ou la diffusion de fichier non-libre de droit et punissable.korben C’est vrai que ce serai intéressent de faire un bilan des loi des autres pays sur ce point

  27. Odr dit :

    Oui, c’est un point de vue intéressant (si on se place du côté de celui qui ne participe pas au film, bien sûr). Après, il faut déterminer le juste salaire : certains films mûrissent pendant des années pour le scénario, le personnel n’enchaîne pas forcément film sur film et a des périodes de creux, certains films sont déficitaires…Et la plupart des grands succès ne sont pas français.

  28. Korben dit :

    Dans ce cas, je demande plus de transparence !
    Et pour les discussions qui font changer d’avis, je suis sûr que c’est le cas. Mais de l’autre côté, tout l’apport technique, les compétences, et le boulot pour aider cette autorité à progresser sur le filtrage, ça ne compense pas ces discussions de couloir.

  29. Odr dit :

    J’ai été étudiant aussi et alors ? Ca ne me poussait pas à voler les oeuvres des autres. C’est pas parce qu’on n’a peu de moyens qu’on doit se servir.

    Ex : bien que je bosse, j’ai pas les moyens de m’acheter pleins de jeux à 70 euros. Et bien je les achète d’occase à 5-10 euros !

    “Maman, quand je serai grand, je voudrais pas être étudiant !”

  30. sapho dit :

    bien parle !!!! et bien ecrit..

  31. Vlmath dit :

    On peut aussi voir Hadopi autrement : c’est une merveilleuse occasion pour le développement massif de moyens de communication cryptée facile pour tout le monde.

    Et je peux vous dire que je ne vais jamais arrêter d’utiliser des programmes d’encryption, ça c’est sûr ;)

  32. Flo dit :

    BRAVO a toi. Merci pour ton article qui lutte encore pour ouvrir les yeux de certains. je te rejoins à 100% dans ton analyse.

    Amis experts HADOLABS, grâce à vous, le filtrage aura raison de notre liberté d’expression. le regretterez-vous?

  33. SuperLoutre dit :

    C’est une idée mais il y a un grand risque que les gens n’achètent plus ces biens. Il y a pas mal de gens qui se diront “Bon, bah j’attends que les autres l’achètent, comme ça au bout d’un moment il deviendra gratuit et je pourrai l’acquérir”. Mais si tout le monde pense comme ça, bah on avancera pas très vite car tout le monde adoptera ce comportement de passager clandestin…

  34. klach dit :

    Que dire…
    Christophe Alleaume;Paul Mathias;Cécile Méadel;Jean-Michel Planche;Nathalie Sonnac;Bruno Spiquel vous avez signez avec les majors,pas avec les artistes.Les artistes de talent n’ont pas besoin de majors,de BR THX,de campagnes de pub…Ces artistes la ont juste besoin de leurs talents sur scène.

    Vous défendez la prise d’intérêt des majors sur ces artistes et vous conseillez un état de droit pour une amélioration technique de la censure…vous êtes des dignes descendant du gouvernement de vichy,je vous vomis.

  35. Lidys dit :

    Concernant les méthodes du gouvernement pour faire passer des trucs dégueulasses : voter une loi un jour de départ en vacances quand 1- y a pas plus de 3 péquenots pour aller voter la loi et 2- tout le monde part en vacances et donc personne n’est au courant.

    Je me souviens que c’était soit Dadvsi soit Hadopi qui avait été votée il me semble pendant les vacances d’été, avec très peu de gens à l’Assemblée à ce moment là.

  36. SuperLoutre dit :

    En voilà un commentaire intéressant, tu pourrais même le relire à haute voix et te demander si tu ne pourrais pas l’auto-appliquer.
    Cet article est loin d’être inutile, avant de le lire je ne savais même pas que ces labs existaient et que des gens étaient assez naïfs pour penser que c’est une bonne action de la part du gouvernement. Il veut simplement entrer dans les bonnes grâces du français lambda qui se dira “Ah, on me demande enfin de donner mon avis !”. Mais ça, il aurait fallu le faire avant, les labs ne sont qu’une violente hypocrisie. Après, ok on peut y croire, on peut espérer que ça pourra faire beaucoup quelques petites choses mais la bataille est loin d’être gagnée.

    De plus, critiquer est le premier pas vers la réaction, et comme l’a dit Varkal, cet article est loin d’être stérile…

  37. SuperLoutre dit :

    De la même manière que le téléchargement illégal, l’achat d’occasion ne représente pas un gain pour le producteur. L’argent va au particulier à qui tu a racheté le bien. Si tu achètes Assassin’s Creed d’occasion à un ami, Ubisoft ne gagne quand même pas d’argent !
    Les entreprises ne pestent pas contre le téléchargement illégal parce que ça leur fait perdre de l’argent (ils en ont déjà bien assez) mais parce que ça ne leur en fait pas gagner. D’ailleurs c’est pour ça que les entreprises (notamment dans les jeux vidéo) se tournent vers la dématérialisation du contenu; pour que les gens soient obligés d’acheter chez eux…

  38. SuperLoutre dit :

    En fait il me semble qu’il y a bien des sanctions prévues, mais on s’est vite rendu compte que les critères ne pourraient être respectés par tout le monde, même pas les “forts” de l’Union Européenne. Appliquer les sanctions reviendrait à foutre tout le monde à la rue :P

  39. Impatum dit :

    Quand cette loi sera passer! la France se rapprochera de plus en plus de la politique de la  chine qui censure tous les sites qui sont démocratique! 

    On est pas dans la merde!

  40. Clap ! Clap ! Clap ! Clap ! Clap !

  41. moi dit :

    Les actions des opposants étant quasiment inexistantes ( et oui.. vous avez déjà parlé d’hadopi, loppsi, filtrage, mouchard … ) aux personnes qui utilisent Internet dans votre entourage ( c’est à dire 99 % des gens que vous connaissez, si vous avez moins de 70 ans évidemment, et encore….), ils vous répondront qu’ils ne connaissent même pas tout ca, et tant qu’ils peuvent aller sur facebook, sur des sites porno, lire leur mails, ce n’est pas leur problème. Comment faire lorsque la quasi totalité de la population est ignorante sur ces lois, ou pire, qu’ils sont foutent totalement ? Combat perdu d’avances, j’ai moi même arrêté de sensibiliser mon entourage face aux risques de ces lois de merde. Mais bon, faut croire qu’il y a toujours d’éternel optimiste. Les gens sont cons, et ils le resteront.

  42. Tetris78 dit :

    Ma copie sur une facettes de la nature humaine,

    Au début à l’école je copiais sur mon voisin qui lui copiait des vinyles sur cassettes et des cassettes de cassettes, ensuite on copiait des vidéos VHS, ensuite on copiait des CD audio ou de programme, ensuite on copiait les DVD, alors ils ont mis des protections anti-copie sur les galettes et lancer une campagne de gros messages d’avertissements sur qui copie vol une voiture, aussitôt sur internet des petits programmes pour faire sauter les protections sont apparus, ensuite le peer to peer est arrivé suivi quelques années plus tard d’hadopi et des gens ont eu peur, puis le VPN c’est démocratisé ainsi que le téléchargement en direct.

    Bref je copie toujours !

  43. Clément A. dit :

    Oui mais… c’est renier le principe même du bénéfice. Si une société vend des stylos par exemple, elle doit les vendre jusqu’à ce qu’elle équilibre ses charges et son chiffre d’affaire, et quand c’est équilibré les stylos deviennent gratuits ???

    Certes, certains films se font un max de pognon, mais tu prends un mauvais exemple avec Intouchables car c’est assez exceptionnel comme situation pour un film.

    Et puis, où est le mal a se faire de l’argent ? Refuserais-tu une belle somme d’argent si un jour tu avais une idée qui rapporterait gros? Et il faut savoir que pour un film c’est très ponctuel, il n’y a pas vraiment (sauf exception) de rentabilité à long terme. Il y a des sociétés (ex: SNCF, EDF, Total, etc.) qui battent chaque année des records de bénéfices, sur des biens ou des services parfois essentiels pour vivre, et qui pour autant continuent d’augmenter leurs tarifs… ça c’est scandalisant.Crois tu vraiment que les gens continueront d’aller au cinéma si ils savent “qu’un jour” ce film sera gratuit car rentabilisé? tout le monde attendra sagement, plus personne n’ira voir le film tant qu’il sera payant, et au final c’est juste la mort du cinéma.

    Si il faut avoir peut d’Hadopi, ce n’est uniquement parce qu’ils sont actuellement pas très malins. L’ignorance peut faire faire des grosses bétises. Actuellement il y a énormément de solutions comme le streaming ou le directdownload (200€ pour 2 ans chez Megaupload à une époque…), sachant qu’on peut être a plusieurs personnes sur le même compte (discretement :D) … alors réunissez vos amis et achetez vous un compte mégaupload si vous voulez vraiment télécharger.Il y a bien longtemps que je n’achètent plus de jeux vidéos… 70€ pour un jeu c’est juste abusé… Les jeux vidéos n’étaient pas aussi cher à une époque, l’offre était pourtant moins large et les produits de meilleure qualité. D’un coté ça tombe bien, je n’ai plus le temps de jouer de toutes manières.Pour les films… on trouve du streaming  de bonne qualité vraiment trop facilement pour accepter de se faire voler 20€ pour un DVD. Et puis, même si je n’ai plus les chiffres en tête il me semble que le nombre de places de cinéma augmentent considérablement chaque année… donc la mort du cinéma, je n’y crois pas.Pour la musique, il existe des plateformes style deezer ou spotify qui font ça très bien pour quasiment rien. 5€ par mois pour avoir autant de chansons dans une qualité sonore très bonne et sans publicité… c’est plutot bien non ? Et puis maintenant avec les applis sur smartphone, vous pouvez sauvegarder vos playlist et les écouter en nomade, même sans connexion internet.

    Contester pour le plaisir de contester, c’est très Français mais c’est complètement inutile. Quoi qu’il en soit, ne soyez pas plus bête qu’hadopi et faites vos choix. Il est tout a fait normal de rémunérer les artites pour leur travail. Si ils font des gros bénéfices tant mieux pour eux. Il vaut mieux rémunérer grassement un chanteur plutot que sa maison de disque. Si le gouvernement n’était pas aussi “ami ami” avec les dirigeants de maisons de disque, et que le gouvernement prévoyait une réelle rémunération des artistes directement, peutêtre que l’opinion publique changerait également, et se soumettrai plus facilement.

  44. tonio dit :

    Le “merdier” économique actuel n’a rien à voir avec des éventuelles sanctions pour les plus endettés. Cette dette est produite “artificiellement” par des taux d’intérets très élevés. Et ceci a été mis en place légalement avec l’impossibilité  aux états d’emprunter auprès de leurs banques centrales à des taux réduits et l’obligation de passer par des banques privées. Cette interdiction est légale et inscrite dans les textes.
    En France, ce déficit est du aux réductions d’impots successives pour les plus fortunés (entreprises et personnes) et le paiement des interets représente plus de 40 milliards par an.

  45. H4wK dit :

    Nos gouvernements et nos administrations (oui, ceux de nos beaux modèles démocratiques) sont corrompus et se meurent de la cupidité de certains. L’homme est, comme certains auteurs l’ont très bien dit égoïste et rationnel, chacun roule pour lui même (sauf exceptions, bien sûr..).
    Les gens de promulguent pas de telles lois liberticides car celles-ci collent avec leur vision du monde, ils le font car d’autres, plus puissants, plus riches, le souhaitent, et il n’est tristement pas rare de voir ces “élites” prendre les devants faces aux lubies des géants politiques que sont les grands entreprises et les grands lobbys.
    Et tout ce que cela implique.. Acheter un CD, c’est donner les moyens à Universal ou une autre major d’aller acheter nos politiques quand ils en auront besoin pour défendre leurs intérêts, c’est un cercle vicieux, terriblement vicieux..

  46. Nat dit :

    « Quand je veux enterrer un problème, je crée une commission » (Clemenceau)

  47. Clément A. dit :

    Ne pas avoir les moyens ne justifie pas le vol. Je n’ai pas les moyens de m’acheter une Ferrari, est-ce que je dois en voler une si un jour j’en ai envie?

    Pas d’bras, pas d’chocolat… C’est la vie, c’est injuste mais c’est comme ça.

    Et puis bon.. les étudiant qui se disent “pauvres” et qui n’hésitent pas à se miner la tronche chaque jeudi soir à coup de whisky coca a 6€ le verre…  (je dis pas que c’est votre cas, c’est une remarque générale), je trouve ça encore plus démesuré qu’un CD a 15€…

  48. pfff dit :

    C’est tout à fait cela @Korben00:disqus  . 1000 fois d’accord  avec toi.
    Opposant à l’Hadopi , je vais pas bosser sur un truc nommé xxx Hadopi … 
    Désolé, sur des questions lié à l’Informatique , des fois, la logique prévaut :-)  Non, non, pas nous traiter de binaires :-)
    Sur un autre site,  je traitais ces mecs de “Collabos subventionnés”, n’ayant pas l’espace (et le talent) d’exprimer ce que tu viens de dire.
    Bon, je te trouve vraiment indulgents et polis envers ces gens (les opposants qui y sont dans les labs).
    Je lisais (il y a peu) un article sur la mamie du cantal (Orange) qui légaliserait la fracture numérique, et bien ces mecs quoiqu’ils fasses légalisent l’Hadopi (le DPI , le blocage, les mouchards et les écoutes, et à terme la webcam obligatoire de Big-Brother) … Bref, les politiques ok, on est d’accord , sont à coté de la plaque , mais savent ce qu’ils veulent, mais ces experts ??? (vous êtes bien polis, je trouve … mais je vous comprend, j’imagine que la pression est forte sur toi).
    Et Bravo pour cet article, courageux !

  49. Varkal dit :

    Je ne parle du pourquoi nous sommes endettés. J’en profitait juste pour tacler un peu les institutions européennes qui me font un peu rire avec leurs directives ou tu ne risque rien a ne pas les appliquer. Je me suis certainement mal exprimé et m’en excuse platement

  50. Vivaldi universel dit :

    Pour moi la solution au problème est assez simple. Internet a rendu le métier de producteur et distributeur obsolète, comme l’électricité a rendu le métier d’allumeur de réverbères a gaz obsolète.
    Ca tombe très bien, 90% du prix de l’oeuvre va justement pour le producteur et distributeur.
    Et le producteur et distributeur ne sont pas oeuvres de bienfaisance, leur disparition n’est pas dommageable à la France.
    Par contre le lobbys des producteur et distributeur est bien plus fort que le lobby des allumeurs de réverbères ne l’était a l’époque – sinon nous aurions encore des réverbères a gaz – la est le problème.
    Les producteurs prétendent qu’ils sont indispensables a la découverte et a la promotion de l’artiste. Encore une fois internet est l’outil idéal pour la découverte, promotion, et distribution des oeuvres, les plateformes de diffusion sont encore récentes, mais c’est ce qui permet de plus en plus de découvrir de nouveaux artistes, plus que la radio ou tv.
    Dans un même temps il est devenu plus facile et économique grâce a l’informatique d’enregistrer un disque, soit a la maison avec des outils pros, ou en louant un studio ou le prix de location a dramatiquement baissé (le lobby des propriétaires de studio ne doit pas être très fort, sinon il y aurait une taxe spéciale sur les logiciels d’enregistrement).
    Avec un prix baissé de 90% et une rétribution identique pour l’artiste, nous avons plus d’albums vendus et moins de piratage, donc plus d’argent pour l’artiste.
    Le prix de l’album serait inférieur a 2 €, le prix d’un morceau inférieur a 20 centimes…
    Je rappel que depuis l’apparition de l’internet grand publique la baisse de la vente de disques n’a que faiblement baissé, il faut relativiser l’impact du piratage sur les ventes. Conjointement les bénéfices sur les concerts ont considérablement augmentés, les gens ne sont jamais autant allez aux concerts. Internet servant de catalyseur et de machine a promouvoir.

    Le coeur du problème n’est donc pas la copie sur internet, mais les soubresauts d’une profession avec un fort lobby. Le métier de producteur est obligé de se réinventer, en organisateur de concerts ou en prestation d’attachés de presses par exemple. Evidemment que ces compagnies vont perdre des plumes, mais sans pour autant disparaitre. Ces compagnies ne sont pas de l’intérêt publique, il est aberrant de créer des taxes, des lois, des subventions et de ralentir le progrès pour des sociétés de plus en plus inutiles mais avec de l’influence politique (et qui ont aussi des intérêts dans les médias et groupes de presse, donc forts utiles en période électorale).

    En stigmatisant la copie sur internet nous nous trompons de cible, ce qui doit changer c’est le métier de producteur distributeur.

  51. eylith dit :

    Erreur devenu classique mais pas pour autant excusable : Il ne s’agit pas de vol. A bon entendeur.

  52. eylith dit :

    Erreur devenu classique mais pas pour autant excusable : Il ne s’agit pas de vol. A bon entendeur.

  53. Varkal dit :

     Ah bon, vous ne bosseriez pas sur un truc nommé  “Tuer Hadopi”

    Je m’excuse pour cette blague et part me pendre de ce pas ^^

  54. eylith dit :

    Et puis, si tu considères une ferrarri comme un produit culturel nécessaire pour un enrichissement personnel, grand bien t’en fasse, nous n’avons plus rien à nous dire.

  55. okh dit :

    “Crois tu vraiment que les gens continueront d’aller au cinéma si ils
    savent “qu’un jour” ce film sera gratuit car rentabilisé? tout le monde
    attendra sagement, plus personne n’ira voir le film tant qu’il sera
    payant, et au final c’est juste la mort du cinéma.”

    Si personne ne va voir le film, il ne deviendra jamais gratuit, donc tu pourra attendre longtemps. Et si il devient gratuit c’est que les intervenants auront été payés et remboursés (et surement avec une marge) donc il n’y a pas de problème.
    Et tu crois sincèrement que les filles devant twillight attendront qu’il devienne gratuit avant d’aller hurler devant les acteurs? Et les amateurs de films indépendant arrêteront d’aller voir des films qu’ils aiment car il y  a peut-être un espoir qu’ils devienne gratuit? Et le français moyen a qui on répète que les chti’s c’est bien et qui veut pas être exclu de la conversation le temps que le film devienne gratuit?

  56. Ahaezod dit :

    Je suis plein d’admiration devant ton sang-froid. Avec un sujet si épineux, les insultes me seraient venues naturellement.

    Vraiment, bravo.

    En espérant que ces gens te lisent et réfléchissent sur leur position actuelle, position peu reluisante.

  57. Un utopiste dit :

    J’aimerais répondre à tout ceux qui prennent cet idée à la lettre.

    Il parle de film et de musique comme exemple, mais l’idée reste parfaite dans la phrase :

    “ne serait-il pas temps que l’état acte le fait que l’enrichissement
    infini de certains dans un monde fini n’est pas viable sur le long terme
    pour la société ? ”

    Cela résume tout, et ce pour tout les corps de métier.

    A partir du moment ou un homme à engrangé assez d’argent pour subvenir à ces besoins pour sa vie entière (et celle de sa famille), je ne comprends pas pourquoi il devrait gagner encore plus d’argent.

    Si on reprends le cas des artistes (un des plus extrêmes), c’est effectivement vrai que leur rentrée d’argent est périodique, avec des creux et des bosses.

    Mais une fois qu’un artiste est (multi)millionnaire, je pense qu’il n’a plus à se soucier de sa vie futur, en quoi le fait que le premier smicar venu télécharge son album/film peut le déranger?
    Le premier est richissime, le second à a peine de quoi se nourrir.

    Le pire, c’est que si il n’y avait aucun moyen d’avoir ces œuvres illégalement, ce même smicar n’aurait pu ni le voir, ni l’acheter.

    Pour moi, l’excuse du “le téléchargement illégale tue l’industrie est totalement risible”.

    En quoi télécharger le dernier blockbuster du cinéma tue l’industrie? Surtout quand ce dernier atteint des records de vente HISTORIQUE.

    Vous allez me dire que tout les films ne rapportent pas autant, et que pour certain film/livre/musique/etc, la télécharger revient à amputer une réelle somme à son auteur…
    Mais c’est faux.

    Un exemple?
    J’habite à Nîmes, le prix pour voir un blockbuster au cinéma “généraliste” : 10E (+2-3 euro pour la 3D).
    Le prix pour voir un film moins connu au sémaphore? 4-5 euro

    Voilà la différence. Cela ne me dérange pas de dépenser une certaine somme (en accords avec ma richesse personnel) pour soutenir les auteurs, surtout quand leurs œuvres est de nombreuse fois moins cher qu’une œuvre “populaire”.
    Donnez un prix juste au œuvre, et équitablement répartie, et l’industrie sera réellement sauvé.

    Alors, certains n’ont peut-être pas la même “sensibilité” que moi, mais il faut arrêter de prendre les méchants téléchargeurs pour des gens qui veulent tuer les artistes. Surtout quand ces derniers ne touchent qu’une infime somme dans le total payé de l’œuvre (quand on passe par les voies “normales” de la distribution).

  58. AlloReveillezVous dit :

    Par pitié, arrêtez de parler piratage quand on vous parle de Hadopi… l’aspect piratage n’est q’une petite facette de ce qu’Hadopi essaie d’instaurer..On a compris que internet a remplacé le rôle des producteurs (Vivaldi Universal l’explique bien 2 posts au dessus)..le problème est que Hadopi est la première pierre posée pour un filtrage du net, et la censure, c’est ça le plus grave ! Et korben essaie tant bien que mal de le dire..

  59. Zioupla dit :

    Ce n’était même pas une loi mais un postulat de la conseillère aux états Géraldine Savary (PS, législatif). Le Conseil Fédéral (exécutif) juge “plutot limité” l’effet d’Hadopi sur le téléchargement en France. Et dit qu’un Hadopi à la Française pourrait violer certains engagements internationaux. Bref il milite pour le statu quo.

    Et la situation actuelle profite aux citoyens car la notion de copie privée est assez large en Suisse et recouvre notamment le direct download. Donc télécharger des œuvres protégées en Suisse est légal, c’est les mettre à disposition du public qui est prohibé.

    Sur plusieurs plans, la protection de la sphère privée est plus large en Suisse qu’en France (protection des données, secret bancaire, …)

    Voir:
    Postulat de Géraldine Savary: http://www.parlament.ch/f/suche/pages/geschaefte.aspx?gesch_id=20103263
    Réponse du conseil fédéral: http://www.ejpd.admin.ch/content/dam/data/pressemitteilung/2011/2011-11-30/ber-br-f.pdf

  60. eylith dit :

    Heu ? “Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur internet”  … J’suis bien d’accord que ce n’est pas juste du piratage dont il est question, mais il ne me semble pas que le problème soit réglé. Donc je vois mal comment on pourrait faire l’impasse là-dessus.

      Plutôt que de la censure/filtrage, il serait peut-être intéressant de se pencher sur l’idée d’un impôt ou d’une taxe imposé à tous et rendre les objets de culture gratuit  …

  61. Flappy dit :

    Sans aller jusque là l’industrie cinématographique et musicale doit accepter comme toutes les autres industries que le monde change, que son environnement évolue, que la structure du marché doit changer pour s’adapter et que ses revenus ne sont pas gravés dans le marbre. Ce n’est pas parce qu’un jour Depardieu gagne des millions pour secouer des pâtes dans une écumoire que cela durera éternellement.

  62. Ttor dit :

    Aujourd’hui, c’est plus compliqué de telecharger un film en VOD que sur Mégaupload ou Bittorrent (allez, peut etre pas BT, encore que…)

  63. Flappy dit :

    On ne parle pas de vol ici.

  64. Flappy dit :

    Est-ce le rôle d’un pays surendetté et suradministré de dépenser de l’argent public pour qu’Universal gagne plus d’argent?

  65. pfff dit :

    J’écrivais sur ce même forum : (de façon vulgaire , je l’avoue) :
    Quand le suppositoire ne fait son effet (en cas de constipation) , penser au lavement …”Tuer hadopi” ? Si ces mecs sont des experts, avant de rentrer dans tous projet, bien vérifier le cahier des charges, et ne s’engager qu’après vérification des doubles significations des objectifs et des délais.. et demander des validations successives à chaque étapes importantes du projet que l’on a bien compris les demandes,  et pour ne pas se faire avoir si le projet n’est pas livré exactement de la même façon indiqué dans le cahier des charge.Et dans tout projet, en cas de non respect des spécifications fonctionnelles, au pire demander des indemnités de retard, (à la fin , ou lors de ces validations successives) et d’aller voir d’autres fournisseurs.
    Bref, ces “experts” ont du en signer des tonnes de cahiers de charges, ils sont devenus “politiques”.  Désolé de ma vulgarité :-)

  66. klach dit :

    Comment parler que de la censure alors que le piratage est leur cheval de bataille…
    C est eux qui veulent censurer a tout va pour proteger les tin’enfants.Sans meme prendre en compte la realité du net,en la mettant sur un plan different de la consommation de tout les jours…et de ce fait,vouloir qu on paye pour tout et n importe quoi.

    Je prefere 100X mettre des thunes dans un concert ou je sais que c est l artiste(et le staff) qui sont payés plutot que dans un CD ou,au final,il n en touchera que 10%.

    Oui pour palier a ce phénomene,ils ne reculent devant rien et n ont pas de limites.
    Mais c est de ma faute,je telecharge donc le ptit malgache né en France doit fermer son clapet sur le net parceque nos incompetent de la HADOPI melange tout et font surtout ce qu on leurs dit de faire…

    Christophe Alleaume,Paul Mathias,Cécile Méadel,Jean-Michel Planche,Nathalie Sonnac,Bruno Spiquel sont des vendu qui auraient fais fortune sous l occupation!aucun respect pour eux,ni pour leurs competences misent au service de la censure et des lobbys!Je vous vomis.

  67. eylith dit :

    “Ca ne me poussait pas à voler les oeuvres des autres.”
    Flappy, lis et commente après, ça marche mieux dans ce sens.

  68. StraToN dit :

    # voxpopuli > /dev/null

    o/

  69. Arcaik dit :

    Tiens, tu dormira moins con ce soir Korben :
    — À propos des sous de Bruno : http://blog.spyou.org/wordpress-mu/2011/02/28/mes-petites-depenses/
    — À propos de ces fameux oposant qu’on essaye de faire taire : http://blog.spyou.org/wordpress-mu/2011/06/14/infiltre-chez-hadopi/

    Pour ceux qui ne veullent pas suivre les liens :
    — Bruno a reversé la plus grande partit de ces 2000 € pour des association défendant la neutralité du net et la liberté de diffusion ;
    — On lui a demandé d’aller « hacker » HADŒPI, quand il l’a fait, on lui a reprocher de pactiser avec l’ennemie !

  70. Korben dit :

    Bruno, c’est le mec que je crois effectivement le plus sincère et le plus honnête dans la démarche. 
    Ce n’est pas pour cette raison qu’il n’est pas manipulé ou qu’il n’a pas fait le mauvais choix.
    Il ne s’est juste pas encore rendu compte qu’il servait la cause du filtrage à ses dépends. 
    Je lui souhaite juste de sortir de là…

  71. Tetris78 dit :

    AlloReveillezVous , nous avons bien compris le message mais toi tu proposes quoi en riposte ???

    Il ne faut pas trop rêver s’y ils veulent le contrôle de l’internet ils l’auront d’une certaine manière un peu comme en chine. Internet est déjà sous surveillance tout comme la téléphonie avec les réseaux Echelon et Frenchelon.

    Mais à propos de la défense de nos droits, nos acquis et libertés nous les Français on a fait quoi ces dernières décennies ?

    Tous mobilisés pour sauver notre système de santé… NON
    Tous mobilisés contre les augmentations à tout va… NON
    Tous mobilisés pour sauver ou créer des emplois… NON
    Tous mobilisés pour l’enseignement et l’apprentissage… NON
    Tous mobilisés contre les radars à taxes sur nos routes… NON
    Tous mobilisés pour dire stop à la guerre en Afghanistan… NON
    Presque tous mobilisés pour donner des voix à Mr Propre… OUI (Oups la boulette)

    Je ne dis pas qu’il ne faut pas se battre bien au contraire mais dans une société ou les gens deviennent de plus en plus individualiste et bien ce n’est pas gagné surtout pour du virtuel.

    De toute façon y a toujours eu de tout temps de la censure (ou filtrage) à tous les niveaux mais il y toujours eu aussi des hommes et des moyens de les contourner.

    Restons optimiste !

  72. Romano dit :

    HADOPI/LOPPSI, tout ça n’est pas sans me rappeler le scénario de Metal Gear Solid 2. Quel visionnaire ce Mr Kojima :)

  73. Prophane dit :

    Tu n’as jamais copier de VHS ou des cassettes audio ? oO

  74. Foudge dit :

     SuperLoutre> Indirectement, la présence d’un marché de l’occasion boost le marché du neuf.

  75. Odr dit :

    niveau censure Korben c’est de quoi il parle !

  76. Liberation dit :

    C’est limite si j’en ai pas pleuré, j’adore! Comment penser quelque chose mais ne pas mettre de mots dessus et attendre que tu l’écrive.

  77. A Me dit :

    Comme le dit SuperLoutre, le marché d’occasion dérange aussi les producteurs qui cherchent à le stoper, je ne sais plus quel jeu vidéo, mais pour l’utiliser en multijoueurs, il faut entrer un code se trouvant dans la boîte et à utilisation unique. Les premiers à se faire voler, c’est nous et pas les producteurs. Je ne dis pas qu’il faut que ce soit gratuit, mais il faut proposer des offres bien plus intéressantes, de plus, d’après un sondage, pour les films, ceux qui les téléchargent sont ceux qui vont le plus souvent au cinéma. Pour moi, généralement les films que je télécharge sont ceux que j’ai aimé au cinéma. Pour les séries, il serait temps que les chaînes arrêtent de faire n’importe quoi, personnellement sa ne me donne pas envie de regarder une série à la télé alors que les épisodes sont diffusés dans le désordre, que la série est arrêtée en plein milieu, l’attente entre 2 saisons… Ce qui fait que les personnes vont télécharger ou regarder en streaming. 

  78. Korben dit :

    Je modère uniquement les messages avec des fautes d’orthographe… oh… :-D

  79. A Me dit :

    Tu compare ce qui n’est pas comparable. On parle de culture, pas de produit de grand luxe. L’état dit vouloir démocratiser la culture, ce qui à été fait en rendant les musées gratuits pour les jeunes, mais je pense que la musique, les films et les séries en font partie. Pour ma part,je ne télécharge presque plus depuis qu’une médiathèque à ouverte près de chez moi, dont les offres sont très intéressantes (10€ par an) et ils ont quasiment tous les films récents dès leur sortie, on peux même leur suggérer des achats. Je pense qu’une solution serait de généraliser ce système.

  80. DarkCenobyte dit :

    L’offre légale n’a pas besoin d’être gratuite pour marché, y aura toujours quelques pirates qui téléchargeront 3000 films pour en regarder 2, mais, si la VOD avait genre une plateforme à la Steam, qui ne donne pas l’impression que de ce faire du fric sur le dos de tous le monde, et ferais des promos -80% en période de fête sur plein de truc, ou des -50% en milieu de semaine sur certains films, … Ca serais intéressant.
    Puis, enfaite on vois beaucoup de “VOD”, mais… Y a t’il une offre légale de téléchargement définitif et sans DRM de film (ou des DRM pas vilain qui marche sur tout les systèmes à la limite… Mais bon, les DRM n’ont jamais aidé la lutte contre le piratage je pense) ? … Avec des prix raisonnable, ça marcherais très bien aussi:

    Pour ma part, j’imaginerais bien une plateforme, qui vendrais des films au format MKV avec les menu façon DVD/BR, sous-titre, multi-piste audio, … Le tout en étant moins chère, et facile à obtenir comme un jeu à partir de Desura ou Steam.
    Pratique: Sa prend pas de place physique, ça à toutes les fonctions des bluray, tu l’obtiens rapidement après l’avoir acheter grâce à des serveurs de téléchargement ultra rapide (donc plus facile à obtenir rapidement que illégalement, surtout quand on a des gouts space de film (… ExistenZ en torrent, ou Metropolis, ca a pas 300000 seeder…), …)

  81. Baronsed dit :

    D’un autre côté, les grands succès d’outre-atlantique nous sont imposés par des campagnes financées par des sommes monumentales provenant… des succès précédents : il s’agit de rompre un cerle vicieux.
    Je ne vois donc pas en quoi c’est extrémiste ; c’est une bonne idée – à tester en tout cas.

  82. Baronsed dit :

    La vente d’un objet matériel n’est pas comparable à celle de ce que l’on peut dématérialiser.
    Euh tu nous propose de pactiser avec une entreprise maffieuse, ou c’est moi …?

  83. Romain Durand dit :

    Je n’ai pas suivi l’affaire de la SOPA de très près, mais j’imagine que la grande différence a du être la communication : en France, il n’y a que sur les sites spécialisés (comme le tien) où l’on peut entendre des avis anti-hadopi, avec des arguments, des débats, où l’on peut se forger une opinion. La majorité des gens que je connais ne sont pas du tout au courant de ce qui se passe. Je leur en parle, mais ce n’est pas comme si ça pouvait changer les choses à grande échelle (les boycotts importants etc …)

  84. SuperLoutre dit :

    Foudge > Certes, mais ça reste assez aléatoire, et ça ne le boost pas autant que si on achetait du neuf dès le départ :P

  85. Dorante dit :

    Vous ne pouvez pas savoir à quel point vous avez raison. Pas plus tard qu’avant-hier j’ai décidé d’acheter un mp3 via AmazonMP3, l’achat c’est déroulé sans problème (mon compte à bien été débité de 0,65€) mais pas moyen de récupérer mon mp3. J’ai du envoyer un mail au service client qui m’a répondu le lendemain en me permettant de télécharger le mp3 via un lien dans les 12 heures. Au final j’ai réussit à le télécharger mais je trouve cela trop cher et pas assez pratique (je ne parle même pas des DRMs ou pire de la VOD sous Linux/Mac). Bref il y a encore du travail pour que je sois vraiment intéressé par l’offre légale de contenu culturel.

  86. Dorante dit :

    Je pense que tu as raison si le gouvernement offre des postes comme ceux qu’il offre aux opposants c’est bien calculé et j’avais lu -sur numerema je crois-  que le contrat qu’il passent les empêche de critiquer la HADOPI. Bien pratique pour faire taire les opposants qui utilisent un peu trop leur liberté d’expression.

  87. utodeb utodeb dit :

    Article très intéressant, je suis plutôt d’accord sur le constat (d’apparente ?) inutilité des labs …

    Certains dans les Labs, notamment Bruno,me laisse un petit espoir qu’ils apporterons un truc Quand a savoir s’ils seront écoutés, l’espoir s’amenuise …

    Du reste ce serait un gros plus sur ton blog si il y avait plus d’article, comme celui-ci, de partage de tes réflexions :D

    A+

    Ps : Abusez pas du chocolat ;)

  88. Boby dit :

    Je ne te suis plus quand tu dis que chez Hadopi, ils ne sont pas super malin, un raisonement comme le tien va nous amener directement à un filtrage fort du Net.
    Tu seras bien avancé quand tu ne pourras plus te connecter à tes sites mafieux (MegaUpload et consort…)
    Pour un minimum de satisfaction, tu enrichies la mafia, tu appauvries le système culturel et tu amènes un maximum d’emmerdes au plus grand nombre en imposant au législateur de réguler l’Internet.
    Bravo !

  89. Bob dit :

    Gros malin, tu la mets en place comment ta licence globale ? Tu rémunères comment les artistes et les producteurs ? Tu redistribues sur quels critères ?
    Pour mettre en place la licence globale, on va devoir mettre des sondes partout sur Internet… C’est encore pire que le système souhaité par l’Hadopi.
    Il faut réfléchir un peu plus loin que le bon de son nez…

  90. Amy dit :

    en même temps heberger un wiki sur les techniques de hacking et demander que à ce que le gouvernement stoppe la course à l’armement technologique je trouve que c’est super abuser

  91. klorydryk dit :

    envers une nation, ok (par exemple boycotter tous les produits qui proviennent d’Israël) mais ne généralisez pas, merci.

  92. klorydryk dit :

    Justement, il fallait réfléchir avant de mettre de stupide système en place.
    Maintenant réfléchis, si pour toi on ne peut critiquer sans proposer un proposer un système complet et abouti, cela ne tendrais pas à disqualifier toute critique ? De la censure pure et simple ?
    Et pourquoi pas interdire la censure de film ou de pièce de théâtre si le critique ne propose pas une réécriture totale de la pièce à son goût tant qu’on y est ? #lesgens quoi…

  93. Visiteur dit :

    Pour ma part il est certains que la très grande majorité des internautes ont de la peine à comprendre le principe du téléchargement de films par le bias de site “douteux”… Aussi, au lieu de coûter financièrement, ce genre de pratique coute surtout en temps… Liens morts, il faut un compte par-ci/un autre par-là, télécharger, attendre, le fichier n’était pas le bon/était de qualité médiocre/ il manquait le son/ … Bref, il faut un minimum de connaissances pour s’en sortir. 
    Après au niveau des plateformes légales / presque-complète / prix normal / et facile à l’utilisation , il y a l’iTunes Store. Honnêtement il n’y a pas grand chose à redire. A noter aussi que beaucoup de gens téléchargent/visionnent illégalement des films qu’ils n’auraient pas forcément achetés en grande surface et ceux-ci pour diverses raisons (le synopsis semblait bidon,  le cover donnait pas envie, etc..) et qui par la suite finissent par acheter le dvd en grande surface si celui-ci leur a plus. Et donc là c’est tout bénéf pour chacune des deux parties.

  94. Moi dit :

    “Annoncer une énormité dont le monde se
    récrie,
    la désavouer avec indignation, jurer ses grands dieux, se
    déclarer honnête homme,
    puis au moment où l’on se rassure et où l’on
    rit de l’énormité en question, l’exécuter.”

    toute ressemblance avec une situation actuelle serait purement fortuite,
    cette phrase est de Victor Hugo dans Napoléeon le petit (ça ne s’invente pas  ;-))

  95. Coucousalut dit :

    Exactement, ce qu’il faut rajouter aux offres légales que les offres illégales ne proposeront pas c’est un service.
    Cela peut commencer par une grande base de donnée, une facilité d’utilisation, la possibilité de télécharger un film en plusieurs langues et d’avoir des sous-titres bien traduits et synchronisés, etc..

  96. Flappy dit :

    @e12369b65dba0b1d1f05f2899acabf0d:disqus
    Dieu le père a parlé je dois me taire? Va te faire voir.

  97. Flappy dit :

    Si le grand censeur suprême eylith m’autorise à écrire je dirai que tu as tout à fait raison hélas.

  98. Toto826 dit :

    Tout est dit, clairement et précisément.
    Bravo

  99. Pierre17du dit :

    Et c’est un système qui fonctionne, jetez un coup d’œil sur l’actualité de la Hongrie pourvoir ce qu’un gouvernement d’un pays de l’union européenne a réalisé en matière de lois.

    http://www.liberation.fr/monde/01012381157-un-pays-constitutionnellement-verrouille
    (dsl mais le seul article du figaro sur le sujet date d’aujourd’hui, le libé date du 4)

  100. GeoOrw dit :

    Gagner beaucoup d’argent est un droit. Et heureusement sinon bonjour la motivation générale… De plus c’est déjà le rôle de l’impôt de réguler les richesses.

  101. GeoOrw dit :

    Oui, le discours passe très bien auprès de la majorité de la population :
    1 – Ah bon ils veulent lire tous nos mails?
    2 – Ça ne me dérange pas j’ai rien à me reprocher

    <_<

  102. Heizen dit :

    En fait, la protection des oeuvres, le fait de payer pour écouter une musique ou voir un film est tout a fait normal, tout le monde devrait être pour. Le problème c’est qu’on a écouté et vu des films gratuitement depuis trop longtemps, ça nous est impossible de faire marche arrière et payer a nouveaux 15 ou 20€ pour écouter un album ou 5€ pour écouter un Single… Moi aussi je suis contre mais faut avouer que logiquement on devrait tous soutenir la protection des oeuvres et des artistes a mon avis, surtout avec la baisse des prix en comparaison avec les prix d’avant. Mais bon, c’est complexe tout ça. Le problème c’est pas les grandes stars, jm’en fous que Johnny perde 15 millions€ par an a cause du net et du partage, mais faut se dire que des jeunes qui arrivent se disent que finalement ils vont pas vivre de leur art parce que justement ça sera trop dur d’en vivre.. C’est jamais la mort de la musique et du cinema mais quand même c’est pas rien non plus. Je suis très partagé parce que je suis pour la protection des oeuvres mais je n’ai pas les moyens ni l’envie de payer a nouveau… tout le problème.

  103. Noobi dit :

    @Prophane La différence c’est qu’avant pour copier une vhs il fallait le temps du film. Je crois que mon premier copieur de cd gravait en x1,5 et c’était déjà pas mal. Ce qui a changé c’est qu’avant tu devais prendre un moment pour aller chercher un cd à la médiathèque ou chez un pote. Là, tu peux en copier/télécharger un volume incomparablement plus important dans le même temps… La comparaison ne tiens pas vraiment même si dans le fond l’acte est le même.

  104. Uriel Myéline dit :

    “Nous notre rôle (français, internautes, sociétés), c’est purement et simplement de les combattre et de protester… Pas de les aider en leur donnant des billes comme le font les experts des Labs.”
    +1000

    Ils est plus que temps de trouver un moyen d’agir, sinon a force de repousser, d’attendre, un jour il seras trop tard :(

  105. Me dit :

    cd >> 6 euros
    dvd >> 12 euro
    Streaming >> 1 euro
    jeux pc >> 20 euro

    A ce prix je pense que enormement de monde acheterait,moi le premier.Les gens qui telechargent n’on pas les moyens d’acheter au prix normal,si hadopi bloque le telechargement ON ACHETERA PAS PLUS !.
    Combien de millions de $ en 24 h a la sorti de cod8 deja? ouch a oue quand meme

  106. TheJimoody dit :

    Je pense qu’iTunes reste cher quelque fois, je parle pour moi, jeune étudiant. Je ne peux pas acheter tout les albums que je veux.. Et pourtant, ce que j’aime, ça date des années 70 et c’est encore cher..

    Après, tu as très bien dit que beaucoup “téléchargent/visionnent illégalement des films qu’ils n’auraient pas forcément achetés en grande surface” et c’est vrai.. On se dit ” tient, ça peut être cool :) ” Bref’, je préfèrerais avoir de la musique et des films légalement, sous forme physique. Rien ne vaut un vrai DVD ou un vrai bluray ( hors de prix ).. 

  107. TheBranch dit :

    Il
    vous manque le constat principal qui pour moi est primordial (du moins qu’il la
    déjà été) c’est que toutes choses passent par l’Éducation et je ne parle pas du
    transfert de l’éducation par des instances gouvernementales ou
    para-gouvernementales mais ici de sa base “à la maison”. Les sociétés dites
    “évoluées” aujourd’hui ont perdus leur valeur ancestral et se retournent
    maintenant vers leurs élus pour régler des problèmes familiales. Et par
    conséquent ouvrant la porte toute grande à d’autres résolutions et
    subtilisations dans nos vies privées et mode de vie.Tout cela pour dire que
    si les gens se donnaient simplement la peine de mieux éduquer et encadrer leur
    progéniture… eh bien! le gouvernement n’aurait pas à s’inséminer dans la vie
    de ses concitoyens. En laissant ses comportements durées et perdurés, nous
    hommes LIBRE de ce monde n’auront plus aucuns mots à dire car toutes nos actions
    seront scrutés et réprimés par des règles et des lois saugrenus qu’uniquement
    une certaine élite pourra se défendre pour se libérer.

    Cela
    à l’air d’un scénario futuriste dans ma manière d’expliquer mon opinion et
    croyez-moi je ne voudrais pas en arriver à cela non plus…
    :)

    Pour
    ma part j’imagine que notre gouvernement Canadien doit regarder vos
    nouvelles politiques d’un bon oeil et attendre de voir si celles-ci
    fonctionneront bien et d’en faire du Copier/Coller de l’Hadopi (pas de droits
    d’auteur là-dessus évidemment) avant de nous l’imposer à nous aussi pauvre
    internautes.

    Donc,
    comme tu le dit si bien Korben dans ton article nous sommes tous responsables de
    notre futur liberté.

  108. Varkal dit :

    Plus simple pour nous, qui sommes nés avec un ordi dans les pattes (ou pas loin). Beaucoup moins pour ma mère, qui a du mal avec les notions d’hébergeur, de débit, d’adresse IP et tout le tintouin.

  109. Qb76 dit :

    Salut Korben, très bon article (comme toujours). Je me plais à penser qu’il sera repris à plusieurs endroits sur le web et lu par beaucoup de monde alors je me permets de te souligner une petite coquillette en toute humilité : “A la différence prêt que je ne prends pas de cash pour m’impliquer et défendre une initiative politique”
    On aura compris que tu voulais écrire “à la différence près”.
    Continue ton excellent travail!

  110. Postmaster dit :

    Le boycot est toujours autorisé, mais plus pour les simples citoyens :
    C’est devenu un privilège uniquement réservé a l’élite…
    Ca s’appelle un embargo.

  111. Clémentine dit :

    Le problème c’est qu’on vous à endoctrinés.

    >> La copie n’est pas du vol !

    Je te vole ta ferrari pourrie, tu dois aller bosser a pied.
    Je copie ton cd, rien ne t’empêche de l’écouter toute la journée…

    Faut réfléchir un minimum avant de réciter les conneries pondues par les majors.

  112. Clément A. dit :

    Je n’ai jamais parlé de pactiser avec une entreprise mafieuse, je dis juste qu’il y a des solutions “pas cher” pour télécharger des fichiers (légaux ou non) sans se faire surveiller par Hadopi… Nuance. Allez pleurer parce qu’on se prend un avertissement alors qu’on utilise Emule, c’est juste stupide. C’est comme se sauter dans un trou et s’étonner de se faire mal. Si je prend l’exemple de MU c’est parce que c’est le plus utilisé. Quand un forum de torrent se fait un max de pognon en floodant d’annonces publicitaires tous les 300 pixels vous faites quoi ? Vous êtes sur que l’argent va directement aux artistes ou à un orphelinat ?

    /*Pour la suite de mon commentaire, je prendrais comme exemple MU car c’est plus simple a écrire et tout le monde aura compris ce que je voulais dire. Merci de ne pas m’associer à quelconque activités illégales” */

    Et qui est-ce qui vous incite à vous tournez vers MU? Moi ou l’état ? Pas sur que les gens aient attendu de lire mon commentaire pour se tourner vers MU… il y a surement une autre raison.

    Prenez 10 étudiants, proposez leur un compte MU à 200€ pour 2 ans, avec la “certitude” qu’ils ne seront pas emmerdés par Hadopi, ça leur revient à même pas 1€ par mois et par personne… Et tu crois vraiement qu’ils vont se dire “Non non, pas bien de donner à MU (ou autre), je préfère rester sur Emule, c’est plus moral… bon, je dois télécharger beaucoup moins rapidement, j’ai une chance sur 5 d’avoir le bon fichier dès le départ et je risque de me faire poutrer mon accès internet par l’état” …Et au final, mafieuse ou pas comme méthode, MU n’est pas illégal en soi… Ce que cette entreprise fait avec son argent la regarde. C’est un peu con comme remarque, je l’avoue, mais je ne suis pas sur que ça soit beaucoup plus moral les agissements de certaines banques, certains opérateurs téléphoniques ou même l’état avec votre argent par exemple. Quand l’état français vend des armes à la Libye pour réprimer le peuple vous faites quoi? Vous quittez la France et traiter les français de pactiser avec des dictateurs ? Soyez honnêtes… Et vos chaussures fabriquées par un petit asiatique ? Vous êtes sur de ne pas engraisser la mafia chinoise qui possède une grosse partie de l’industrie ? Ouvrez les yeux … personne n’a les mains toutes blanches et on ne le peut pas… Ne jouez pas les super héros irréprochables car personnes ne l’est, et ne le sera jamais.Est ce que vous avez déja regarder une vidéo sur youtube, ou dailymotion, où il y a une musique de fond, ou même directement un clip pompé sur M6 music par exemple? Vous êtes sur que l’auteur de la dite vidéo à gentillement remplie le formulaire de la sacem ? Et bien je vous annonce que vous  avez  participez à la violation des droits d’auteur, car la vidéo est illégale. Et en plus, si vous l’avez partager à vos amis c’est encore pire. 

    Peut être que je choque des gens à dire ça, mais prenez du recul et réfléchissez. Encore une fois, je ne dis pas “la mafia c’est bien”, mais faut arrêter de déconner. Mafia ou non, P2P ou non,  tout ça pour une question qui a la base n’est pas morale elle même: Comment télécharger gratuitement une oeuvre payante ? Dès le départ tout le monde est dans le faux.Tout ça pour dire que il y a surement plein de gens qui sont prêts à payer pour pas se faire emmerder, que ça soit une sorte d’option à son abonnement internet (légal) ou sur des sites à la MégaUpload ou RapidShare… Arrêtez de faire les réfractaires, le tout gratuit n’existe pas. Deezer est une excellente alternative au téléchargement. Ecoute illimitée, et en nomade…pour 5€ par mois, c’est juste génial. Bon Deezer ou Spotify, ou un autre je m’en fou, c’est pour le principe. 
    Si ce genre de service pouvais s’étendre au reste des oeuvres culturelles, ça limiterai énormément l’accès illégal aux données.
    “Si personne ne va voir le film, il ne deviendra jamais gratuit “C’est exactement ce que je dis… Pas la peine de me taper dessus bêtement.  Les filles iront voir Twilight si elles veulent, les gens “moyens” iront voir les cht’is si ils veulent… mais je suis prêt a parier que si on dit qu’un film est payant seulement ses 15 premiers jours, pas grand monde ira les voir dès leur sortie… 

  113. Clément A. dit :

    J’exagérer un exemple et tout le monde le prend au premier degré.. c’est lourd.

    Je dis juste que ce n’est pas parce qu’on a envie d’une chose que celle ci nous est forcément due gratuitement, qu’on soit riche ou pauvre.
    Comment tu appelles ça quand tu obtiens illégalement quelque chose que tu aurais du payer ? du partage social ? Pour la ferrari c’est pareil a lors… il faut partager l’accès.Ce n’est pas parce qu’un produit n’est pas tangible qu’il appartient à tout le monde.Quand un chanteur produit une chanson, c’est une oeuvre de l’esprit, mais c’est exactement le même schéma qu’une entreprise qui sort un produit. Elle l’a pensé, elle a fait des prototypes, l’a redessiné, et au final le vend dans les magasins à un certain prix … la différence n’est que dans le fait qu’un des deux produits est “virtuel”… On est à l’époque du tout numérique, ça veut dire que tout doit être gratuit?Vous ne vous indignez pas devant le prix de la suite Adobe CS5 ou du dernier Windows alors ? Oeuvre de l’esprit… C’est exactement la même chose pourtant. Vendu sur le même support, surement dans les mêmes magasins…Tout est culture dans la vie:Définition de culture:  “Ensemble des connaissances acquises dans un domaine” (copier coller d’un dicto)Tout est culture alors! Ne pas confondre l’art et la culture… Et l’art ne se limite pas uniquement à ce que la société le formate. Alors avant de dire que je fais le mouton qui récite sa leçon, prenez du recul et demandez vous si vous aussi vous ne rentrez pas dans un moule.

  114. S8N dit :

    ça me saoul de voir des gens dire “Si le prix du film est compris dans mon abonnement ,je ne paierai plus cette location et je n’achèterai plus de de DVD/BR [..] C’est donc la mort des loueurs et vendeurs” comme dit Odr , Oui c’est vrai et alors ? 
    Les temps change et des emplois disparaissent et d’autre apparaissent c’est normal, comme pour les majors je ne vois pas l’utilité de ce système de vente de nos jours bientôt les artistes vont commencer a créer eux même leurs musiques dans des studios loués c’est vrai qu’ils n’auront pas un appui financier pour la communication mais si c’est vraiment des vrais artistes ils n’auront pas besoin de cela.

    DONC stop de dire , “A cause du piratage le cinéma n’existera plus” ben si c’est le cas c’est pour une bonne raison, le cinéma a fait son temps et une nouvelle ère cinématographique est arrivée , arrêter d’être conservateur le changement peut avoir du bon.

  115. J. G. dit :

    Bien sûr qu’il faut respecter la volonté du vendeur, si le bien (rival ou non rival, matériel ou immatériel) est payant de part la volonté du vendeur, le consommateur n’a que le choix de le payer ou non. Tout autre attitude est évidemment contraire à la loi.
    Cependant est-ce que ce système est optimal, cad est-ce qu’il ne serait pas possible de satisfaire un maximum de consommateur tout en garantissant des revenus aux producteurs ? D’autres expliquent cela bien mieux que moi, cf http://fr.wikipedia.org/wiki/Biens_rivaux

  116. eylith dit :

    Flappy, bien, aucune reflexion, même pas un ” ah, j’avais pas vu”. Ne jamais se remettre en question, c’est ça la solution. De plus, si tu pouvais me citer l’endroit où je te demande de te taire, ça m’intéresse.

    Lamentable.

  117. eylith dit :

    Tant d’attention me touche.

  118. Clément A. dit :

    Le problème est qu’on essaye de nous la jouer à l’envers. L’état nous dit que télécharger c’est mal et ça nuit aux artiste. C’est vrai. mais il manque une partie de la vérité. D’autant plus que c’est la vraie raison: celà nuit aux maisons de disques (pour la musique par exemple).

    Prendre les artistes comme victimes sert uniquement à manipuler le “client” lambda en essayant de jouer la carte “émotion” et “sympathie”, qui passe bien mieux que celle du “l’entreprise ne fait pas autant de bénéfice”…

  119. Clément A. dit :

    Hacker ne veut pas forcément dire “vouloir faire du mal”. Pirater oui!

    Connaitre ses faiblesses permet de se renforcer. Si quelqu’un ne sait pas comment fonctionne une injection SQL par exemple, elle n’aura pas le raisonnement logique qui lui permettra de produire un code propre et stable face aux requetes SQL. Savoir “comment ça marche” techniquement est très important. Pour reprendre l’aspect des injections, ça permet de savoir comment une requète SQL est interprétée par ton SGBD, la logique des caractères d’échappement, la logique booléenne, les relations entre les tables (ex: information_schema).

    Copier coller du code source venant du siteduzero ou de commentçamarche c’est bien joli, mais si tu ne comprends pas ce que tu fais, et pourquoi tu le fais… autant ne rien faire.
    Des blogs, wikis et co. qui parlent et expliquent comment passer outre une protection WEP ou en quoi consiste une faille XSS sont utiles pour tout bon informaticien qui aime comprendre ce qu’il fait.

    En extrapolant, il faudrait donc interdit les bouquins de médecine qui expliquent les effets dévastateurs de certaines bactéries car ça peut donner des idées à des terroristes, etc. etc..

  120. Odr dit :

    Ca me fait sourire ceux ici qui écrivent qu’il ne s’agit pas de vol pour soulager leur conscience. 

    Faut chercher ailleurs que sur Wikipédia parfois, vu que chacun peut y aller de sa définition. Dans le Larousse par exemple, où il est écrit que le vol peut-être aussi bien matériel qu’immatériel. ex : le vol de secret, de titres, d’identité… Le fait de léser quelqu’un est aussi du vol.

  121. Leks dit :

    Ouh là là ! y’a eu une faille sismique à Clermont ??? le Puy de Dome s’est réveillé ??? en tt cas, il est bien remonté notre Korben national … Sont pas à la fête, les hadopistes ! Mais, c’est bien résumé. y’a meme plus à se casser pour écrire a nos députés, tout y est et un copié-collé suffira. Merci Mister K … lol

  122. Leks dit :

    oui, tt a fait cà ! Chomsky décortique d’ailleurs tres bien cette technique d’enfumage 

  123. Leks dit :

    et je ne te parle pas des VOD de Pluzz sur lesquels ils ont collé des DRM qui font que l’AVI n’est lisible que sur la machine il a été téléchargé. Lamentable pour une chaine du sce public

  124. s427 dit :

    Entièrement d’accord. Si le service qui accompagne le produit payant est meilleur que le service (ou plutôt absence de service) du produit gratuit, les gens payent avec plaisir.

    Voir les propos de Gabe Newell (patron de Valve), qui considère le piratage comme un faux problème et qui dit en substance : “si vous offrez aux gens un service de qualité, ils sont tout à fait d’accord de payer.” http://www.gamefront.com/gabe-newell-piracy-is-a-non-issue/
    Il tire cet enseignement de son expérience directe avec la plateforme Steam qui connaît un succès monstrueux, parce qu’elle est bien faite, simple à utiliser, agréable etc. (A titre personnel je peux confirmer que je n’ai jamais autant acheté de jeux que depuis que je suis sur Steam –et ce n’est pas parce que je ne sais pas où trouver des jeux piratés.)

    La plupart des gens réalisent bien qu’un artiste a besoin d’argent pour vivre (et continuer à produire), et que développer un jeu vidéo ou produire un film demande beaucoup d’argent. Ils sont prêts à soutenir les personnes qui font ça (évidemment dans la mesure de leurs moyens), parce qu’ils ont envie de continuer à en profiter.

    Le problème c’est que beaucoup d’acteurs importants de ces domaines n’envisagent même pas d’autre solution que la répression ou des blocages en tous genre, qui ne font que DÉGRADER l’expérience pour les clients honnêtes : quelle approche visionnaire ! (cf. les DRM sur la musique et les livres, les innombrables blocages et messages agressifs sur les DVD, etc.)

    Et l’autre partie du problème, c’est que les gens sont de plus en plus conscients que lorsqu’on achète un produit, seule une très petite partie de l’argent versé revient à l’artiste à proprement parler. Le reste va dans les poches des intermédiaires et notamment de ceux-là mêmes qui traitent leurs clients avec arrogance et mépris et qui font passer des lois liberticides pour protéger un business model qu’ils ne veulent pas voir évoluer… Bref, s’il est vrai qu’on vote avec son porte-monnaie, moi je n’ai pas trop envie de voter pour ces gens-là…

  125. Alain Ternaute dit :

    GeoOrw a dit : “De plus c’est déjà le rôle de l’impôt de réguler les richesses.”
    LOL! C’est si efficace qu’on l’a tous oublié, dis-donc ! :)

  126. Alain Ternaute dit :

    C’est pas une technique, une astuce ou un truc nouveau, ça fait partie de l’idéologie républicaine :

    Lorsque vous avez une masse d’avis contradictoire, le système républicain fait voter. Il en ressort pas la meilleure solution, mais la plus populaire. Résultat : un minimum de mécontents, et un max de satisfaits.

    Si c’était pas comme ça, l’oligarchie républicaine aurait un peu de mal pour diriger… :)

  127. Alain Ternaute dit :

    Voler ? Il n’y a pas de vol : il y a copie à l’identique. La copie ne prive personne, c’est une multiplication.

  128. Alain Ternaute dit :

    D’abord, ce n’est pas du vol. La copie à l’identique ne prive personne, puisque c’est une multiplication.

    Ensuite, on parle ici de contenu dématérialisé. Ce qui n’implique aucun coût de production (copie/multiplication gratuite). En économie, on appelle ça “économie d’abondance”.
    Pour un bien matériel c’est différent : cela exige un coût de production, ou de rareté de la matière. On parle alors d’ “économie de rareté”.
    C’est complètement différent.

  129. Alain Ternaute dit :

    Merci de m’avoir fait découvrir ce type qui a l’air très intéressant.

  130. Alain Ternaute dit :

    La police de recherche en affaires criminelles n’aura pas le même avis que toi…

    (c’est mieux de dire “chiffré” que “crypté”, qui peut vouloir signifier autre chose)

  131. Alain Ternaute dit :

    Y-a une différence entre copier sur son voisin et copier une œuvre. L’œuvre est une donnée publique, alors que la copie du voisin non.

    A part ça, c’est bien vrai, c’est humain. De toute façon, la culture à vocation à être diffusée. Sinon, c’est verser dans l’obscurantisme.

  132. Alain Ternaute dit :

    Tu permets, je copie et je diffuse. ;)
    C’est tellement bien dit !

  133. Alain Ternaute dit :

    Le jeunes talents ne seront pas plus favorisés par la protection des œuvres de leur public. Comment feront-ils pour se faire connaître ?!

  134. Alain Ternaute dit :

    Oui, c’est ce qui m’a toujours fait rire… C’est du suicide XD
    En même temps, le côté censure d’Hadopi m’enlève vite cette bonne humeur.

  135. Alain Ternaute dit :

    Ouais mais non :
    L’école publique est obligatoire, ou alors la galère pour avoir le droit de faire l’école à la maison pour ses gosses. (par exemple)
    Moi j’appelle pas ça “un retournent vers les élus pour régler des problèmes familiaux”. Mais plutôt “une intrusion et une usurpation du gouvernement dans la responsabilité des éducateurs”.

  136. TheBranch dit :

    Je ne parlais pas d’abolir l’école, ni de formation à domicile. Mon point relevais beaucoup plus de l’éducation des valeurs, du partage, de la sexualité, de la différence entre ce qui est bien et de ce qui est mal… des choses courantes de la vie quoi.

  137. Clément A. dit :

    Donc tu es d’accord qu’on peut “voler” une licence windows, un photoshop, les idées de la concurrence, l’argent d’un compte bancaire (ben oui, c’est pas des billets et des pièces dans un coffre fort, ce n’est qu’un chiffre dans une base de données virtuelle), ton identité, etc etc…

    Je ne vois pas pourquoi beaucoup d’entre vous s’entête a penser que le vol ce n’est que sur des choses physiques… C’est pour sentir à l’aise par rapport à vos agissements?La copie, à titre privée ce n’est pas du vol, je suis d’accord. Numériser un CD ou un DVD pour gagner en portabilité ou pour ne pas abîmer le support d’origine je comprends. Mais à partir du moment où tu le télécharge sans l’avoir acheté ou si tu le met à disposition du grand public .. c’est illégal, c’est du vol.Il faut voir un peu plus loin que le bout de ton nez, c’est exact que télécharger un album, ça  en privera pas un autre client, mais ça privera la maison de disque et l’artiste d’un bénéfice financier. Après juger si ils touchent trop ou pas assez c’est un autre problème.

  138. Lehila Fr dit :

    megavideo payant et pourtant,il se réveille maintenant,laisser nous rire,FBI,CIA,KGB mdr   je ne suis pas une férue d’informatique,loin de là meme,mais enfin ils nous prennent pour des cons,ça fait combien de temps que mégavidéo existe,que je paye pensant ne pas nuire aux  droits d’auteurs!!!! les américains se plaignent comme ça d’un seul coup alors qu’internet est gratuit chez eux et moi je paye 29.9 + 19.9 et je n’aurai pas le droit de regarder mes qq épisodes de la serie qui me fait plaisir!!!c’est pas assez cher!!!!merde!!! ils le savent depuis qd q mégavideo est illégal!!!moi depuis hier!!! ils se foutent de nous bon sg!!!!on va pas se laisser faire comme des moutons!!!!en plus aucun serveur ne donne le meme service et ce meme payant, mixture laisser moi rire,j’ai payer,j’attends ttes les 10mn qui part une extraordinaire opération du st esprit st transformées en 40mn,et ça c pas se foutre de nous!!!!c légal ça!!! je pense q comme moi ceux qui ne st pas des as de l’informatique puisq aucuns sevices serieux et peu chers n’existent en France ne viendront pas enrichir ceux qui st dejà riches,nous ne verrons plus les film,les series etc et dc nous n’en ferons pas non plus de grands succès, q des plus fortunés s’achetènt…et j ai un bac+5 et un emploi,alors nous avons le pouvoir!!!!ils dépendent de nous!!!!croyez le!!!! a bonne entendeur!!!! si les autorités nous retire à nous le peuple nos façons de nous distraire nous aurons tt le temps de mener la révolution,oui c comme cela q ça marche!!!la misère culturelle+ la misère tt court+ les inégalités=REVOLUTION     

A gagner – Des codes abonnement pour F-Secure Key

bigstock

Aujourd'hui je vous propose de gagner des codes pour des abonnements d'un an pour Key, le gestionnaire de mot de passe de F-Secure.

Si vous êtes adeptes des ouvertures de comptes en ligne à tout-va, ce petit soft peut vous être d'une grande utilité, voir pour ceux qui décideraient de renforcer tous leurs mots de passe en cours d'utilisation.

Avec Key vous pouvez stocker tous vos mots de passe et y accéder facilement, sur n'importe quel appareils, desktop ou mobile et même générer des mots de passe renforcés et uniques chaque fois que vous en avez besoin.

Pratique pour ceux qui ont tendance à aller au plus vite en mettant la date de naissance du dernier né ;)

Pour jouer ça se passe tranquillou avec Kontest:

Toutes les fonctionnalités de Key sont listées ici

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Rejoignez les 57013 korbenautes
et réveillez le bidouilleur qui est en vous
abonnez-vous en savoir plus
"Vous aimez bidouiller ?" Oui j'adore l'informatique et la technologie
Suivez Korben Un jour ça vous sauvera la vie.. Ou celle d'un(e) ami(e)
  • Rejoignez les 57012 bidouilleurs de la grande famille des Korbenautes
    «Je considère que votre email est aussi important que le mien.»
    Korben
  • Les Derniers Articles du Blog

  • Inscrivez vous aux bon plans

  •  
  • Site hébergé par
    Agarik Sponsor Korben
  • DANS TON CHAT (BASHFR)

    <hye> j'ai une copine qui aime un garçon via le net, mais elle ose pas se déclarer... tu lui conseillerais quoi ?
    <dev> moi j'ai un ami qui a une fille dans ses contacts qui lui demande conseil pour une amie
    <dev> alors que derrière elle ne sait pas que ce gars il est au courant qu'elle a le béguin pour lui
    <dev> donc elle fait croire à ce gars qu'une situation est très similaire à eux, mais que ce n'est pas du tout eux
    <dev> afin de savoir si elle se prendrait un râteau ou non
    <dev> moi mon ami a mis un râteau à cette fille.
    <hye> =(
    <dev> autre question ?
    * hye s'est déconnecté(e).

    -- http://danstonchat.com/10892.html
  • Un boitier externe pour booter des ISO à

    gogo sans se prendre la tête

    Il s'agit d'un boitier externe pour disque dur 2,5" fabriqué par la société Zalman, qui a la particularité d'avoir un petit écran de contrôle et qui permet de choisir l'ISO sur laquelle vous souhaitez booter...lire la suite

    Microsoft récupère vos clés de chiffrement.

    Voici comment les en empêcher

    Si vous avez acheté un appareil sous Windows 10 équipé d'une puce qui chiffre par défaut le disque, ne vous pensez pas en sécurité pour autant : La clé de récupération qui vous permet de déchiffrer vos données...lire la suite

    En ce moment dans l'univers "Raspberry Pi"

    Voir tous les articles »