Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

10 étapes pour pirater la France

On déconnait ce soir sur Twitter avec les copains et je me suis dit que ce serait cool de trouver un volontaire motivé pour devenir Président de la République.

En effet, pour être président, il faut (source) :

  • avoir la nationalité française ;
  • avoir 18 ans révolus
  • Être électeur
  • ne pas être privé de ses droits d’éligibilité par une décision de justice
  • ne pas être placé sous tutelle ou sous curatelle
  • avoir satisfait aux obligations imposées par le code du service national
  • faire preuve de « dignité morale », sans que cette notion soit précisément définie.

Ensuite, faut remplir les 3 formalités suivantes :

  • Le candidat doit recueillir les signatures de 500 élus
  • Le candidat doit remettre au Conseil constitutionnel une déclaration de situation patrimoniale
  • Un compte de campagne doit être tenu durant la campagne.

Alors voici le plan d’action (On = Tout le monde en France) :

  1. 1/ On se fait un bon petit programme intelligent et sérieux tous ensemble sur un Etherpad en mode « On reboote la France« . Pas de trucs trop complexes. Des trucs de bases, simples, qui vont faire du bien et qui vont permettre de repartir sur de bonnes bases.
  2. 2/ On trouve un mec ou une meuf intelligent(e) qui en veut, qui souhaite changer les choses et qui n’a pas peur de se faire assassiner. (Qui est volontaire ? On m’a suggéré Benjamin Bayart ;-))
  3. 3/ On oublie toutes les vedettes de la politique et on se fait un bon casting de gens normaux avec de l’expérience et qui soient sympas. C’est important d’être sympa.
  4. 4/ On se trouve un nom cool qui déchire.
  5. 5/ On lance un Kickstarter mondial pour choper du pognon de partout.
  6. 6/ On contacte les copains de 4Chan et de Reddit et on leur demande de nous aider à faire buzzer et à financer parce que c’est « marrant » de rebooter un pays.
  7. 7/ On demande aux députés de signer. Là faudra être malin mais j’ai quelques idées 😉
  8. 8/ Avec nos 999 999 milliards récoltés, on fait une campagne de taré.
  9. 9/ Les gens votent pour notre Super Président(e) et on gagne ! (Obligé, on gagne)
  10. 10/ On change tout, on reboote et dès que c’est fait, on démissionne comme des punks pour laisser la place aux suivants et on renfloue la France avec le pognon qui reste.

Vous voyez, c’est pas si compliqué ? Finalement, on fait ce qu’on veut, on est des fous dans nos têtes.

Et si ça marche pas, et bien on débogue et on recommence jusqu’à ce que ça passe.

Edit : J’ai précisé ma pensée dans un nouvel article ici.


Salaire des développeurs : France vs Royaume-Uni : rester ou s’expatrier à l’heure du Brexit ?

Londres reste la première destination en Europe pour les développeurs du monde entier, qui sont désormais près de 360 000 à travailler dans la capitale britannique. Pour autant, les centres technologiques rivaux connaissent une expansion rapide. Maintenant que le Brexit a enfin été annoncé, la France parie qu’elle peut renverser la Grande-Bretagne de son statut de plus grande nation technologique d’Europe. 

Londres est dans une bataille avec d’autres villes européennes pour attirer ces travailleurs hautement qualifiés, et les données suggèrent également que les rivaux européens augmentent leurs effectifs technologiques à un rythme plus rapide, bien qu’à partir d’une base plus faible. Le nombre de développeurs à Paris a augmenté de près de 60% dans le même temps.

Depuis son élection, le Président Macron a séduit les entrepreneurs technologiques avec une série d’initiatives sous la forme d’allégements fiscaux, de subventions et de crédits pour la recherche. En mars 2018, il a promis d’investir 1,5 milliard d’euros dans la recherche en intelligence artificielle jusqu’en 2022. Cela a permis à la France d’ouvrir de nouveaux centres de recherches afin de rester compétitif sur différents sujets. Par exemple, le secteur du jeu vidéo a récemment explosé en France avec la création de nouvelles sociétés (Voodoo et leur 200M$ / 173M€ levés en 2018) et le développement de ses institutions (Ubisoft) qui permettent au pays d’avoir les meilleurs studios de création de jeu au monde. 

Toutefois, les rémunérations françaises proposées aux développeurs sont peu attractives. La société talent.io spécialisée dans le recrutement de profils tech a réalisé une étude en comparant les salaires des développeurs français, allemands et britanniques – selon leurs expériences et le type de poste. Selon les différentes données, la France arrive en bas de chaque classement en étant surpassée à chaque fois par sa rivale britannique. Cependant, talent.io rappelle que le coût de la vie n’est pas compris dans ses données et peut avoir un impact significatif sur le niveau de vie. 

Parier sur la vieille dame ou sur la startup nation? Désormais sortie du Brexit, le Royaume-Uni a quelques cartes à jouer pour rester dans la course de l’innovation et séduire les développeurs.

En recherche de poste ou curieux de découvrir de nouvelles opportunités ? Il est temps de juger par vous-même votre valeur sur le marché. Dans un secteur qui n’a jamais autant évalué, talent.io examine chaque opportunité pour ne vous proposer que le meilleur en France et à l’étranger.

CV, lettre de motivation, candidature ? Rien de tout cela n’est nécessaire, les entreprises postulent directement à vous et l’inscription ne prend que 2 minutes. 

En savoir + sur votre prochain Job