J'aime beaucoup Elon Musk et je dois dire que sa dernière conf de presse SpaceX envoie une nouvelle fois du pâté. L'objectif reste le même : Faire de l'espèce humaine, une espèce multi planétaire.

Vous me connaissez, je valide et je suis certain qu'on y arrivera. Lors de cette conf, Elon Musk fait le point sur l'avancement de SpaceX et annonce l'arrivée d'une nouvelle fusée baptisée BFR (Pour Big Fucking Rocket... Oui oui sérieux) qui va permettre de faire tout un tas de trucs cool.

Premier truc cool, la BFR permettra d'aller sur la Lune et d'en revenir sans avoir à faire le plein. La mise en place d'une base lunaire basique est donc quelque chose de rapidement envisageable.

Second truc cool, la BFR va permettre de coloniser plus rapidement Mars. Les 2 premiers envois de BFR en mode cargo à destination de la planète rouge sont planifiés pour 2022. Ces premières missions vont permettre de déterminer la présence d'eau et d'éventuels risques, mais aussi de déposer toute l'infrastructure nécessaire à la vie humaine. Puis en 2024, ce sont 4 BFR qui seront envoyées là bas. 2 cargos pour transporter de l'équipement et des vivres et 2 BFR avec des équipages qui seront les premiers à mettre le pied sur Mars.

Et ensuite s'en suivra le développement de la première base pour l'extension de la race humaine à la surface de Mars. Ça promet. L'objectif étant de pouvoir faire la navette entre la Terre et Mars grâce à la production de carburant à base de dioxyde de carbone et d'eau présents sur Mars.

Et pour les gens restés sur Terre, la BFR va permettre de voyager à 27 000 km/h, et mettra à moins d'une heure toutes les grandes villes du monde. Et ça, j'avoue que c'est la cerise sur le gâteau. Regardez la vidéo vous allez kiffer. Et si vous êtes pilote de ligne, vous allez devoir apprendre à piloter des fusées rapidement ;-).

La BFR devrait arriver dans moins de 9 mois.

Alors évidemment, les gros relous vont y aller de leur critique pour tenter de nous convaincre que tout cela est un rêve de doux dingue et que Elon a fumé la muskquette mais même si les dates 2022 et 2024 ne sont pas respectées, il suffit de voir ce qu'à déjà accompli SpaceX en l'espace de quelques années pour espérer que tout cela arrive. Après est-ce qu'on ira sur Mars de notre vivant, je n'en sais rien, mais quand je suis né, y'avait pas de voiture électrique, pas de smartphone, pas d'Internet, pas de Station Spatiale Internationale, pas de blog tech, et j'en passe...

Vivement 2022 !