Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Bon anniv Firefox !

Vous ai-je déjà dit combien j’aimais Firefox ? Ça va faire quasi 10 ans que je l’utilise et je n’ai jamais vraiment réussi à m’en passer… Mais à quoi bon ?

Je reconnais qu’il y a quelques années, il y a eu un gros passage à vide et Firefox était une vraie usine à gaz qui pompait toute la mémoire de mes ordis et qui naturellement m’a poussé dans les bras de Google Chrome. Mais ça n’a duré qu’un temps et depuis les versions 15 (ou pas loin, dans mes souvenirs), Firefox est aussi rapide qu’à ses débuts.

Quand je suis sur un ordinateur où il n’y a pas Firefox installé, j’ai l’impression d’étouffer… Chrome, Internet Explorer, Safari et même Opera qui pourtant est un bon navigateur, je n’ai jamais vraiment accroché.

La bonne nouvelle, c’est que Firefox vient de fêter ses 10 années d’existence !

Et pour arroser ça, Mozilla nous gratifie de 3 superbes surprises…

1/ Duckduckgo est maintenant proposé dans la liste des moteurs de recherche.

2/ Une nouvelle option permet de faire un peu de ménage rapide dans les cookies, l’historique…etc ce qui permet de protéger encore un peu plus sa vie privée

duckduckgo

3/ Si vous êtes développeur web, vous serez heureux, car les amis de chez Mozilla viennent enfin de sortir leur navigateur spécial dev. Il s’agit d’une version 35 de Firefox qui intègre un WebIDE vous permettant de travailler sur des applications Firefox OS directement sur des émulateurs ou via un téléphone Android équipé d’un navigateur Firefox Mobile. Il intègre aussi un debuggeur qui permet de mettre en pause ses apps, d’inspecter les éléments et de modifier le contenu à la volée.

dev

Sans oublier le module Valence qui permet de se connecter à Chrome sous Android ou Safari sous iOS pour inspecter et modifier le contenu de vos applications web comme si vous étiez dans Firefox.

Ensuite, on retrouve mis en avant l’inspecteur de page, la console web, le debuggeur JavaScript, le moniteur réseau, l’éditeur audio web et l’éditeur de style que vous connaissez surement si vous utilisez déjà les outils de dev de Firefox classique.

Quoi qu’il en soit, c’est une bonne nouvelle d’avoir un navigateur entièrement pensé pour les développeurs et j’espère que ça fera revenir certains du côté lumineux de la Force. Car oui, ne l’oublions pas… Firefox est un logiciel libre, qui est un bien commun et qui ne sert les intérêts commerciaux de personne.

Je sais que beaucoup d’internautes ne jurent que par Google Chrome comme navigateur par défaut et s’il n’y avait pas d’alternative sérieuse en face, je comprendrais, mais là, franchement, avec la qualité, la rapidité et la stabilité actuelle de Firefox (y compris des versions beta) et surtout l’esprit qui anime la fondation Mozilla et la communauté des développeurs de Firefox, je ne comprends pas pourquoi faire ce choix.

M’enfin, la religion, les goûts et les couleurs et les traumatismes transgénérationnels… Tout ça, ça ne se discute pas. Mais si ça fait longtemps que vous n’avez pas essayé Firefox, donnez-lui une nouvelle chance, vous verrez, vous ne serez pas déçu.

Cliquez ici pour télécharger Firefox


Salaire des développeurs : France vs Royaume-Uni : rester ou s’expatrier à l’heure du Brexit ?

Londres reste la première destination en Europe pour les développeurs du monde entier, qui sont désormais près de 360 000 à travailler dans la capitale britannique. Pour autant, les centres technologiques rivaux connaissent une expansion rapide. Maintenant que le Brexit a enfin été annoncé, la France parie qu’elle peut renverser la Grande-Bretagne de son statut de plus grande nation technologique d’Europe. 

Londres est dans une bataille avec d’autres villes européennes pour attirer ces travailleurs hautement qualifiés, et les données suggèrent également que les rivaux européens augmentent leurs effectifs technologiques à un rythme plus rapide, bien qu’à partir d’une base plus faible. Le nombre de développeurs à Paris a augmenté de près de 60% dans le même temps.

Depuis son élection, le Président Macron a séduit les entrepreneurs technologiques avec une série d’initiatives sous la forme d’allégements fiscaux, de subventions et de crédits pour la recherche. En mars 2018, il a promis d’investir 1,5 milliard d’euros dans la recherche en intelligence artificielle jusqu’en 2022. Cela a permis à la France d’ouvrir de nouveaux centres de recherches afin de rester compétitif sur différents sujets. Par exemple, le secteur du jeu vidéo a récemment explosé en France avec la création de nouvelles sociétés (Voodoo et leur 200M$ / 173M€ levés en 2018) et le développement de ses institutions (Ubisoft) qui permettent au pays d’avoir les meilleurs studios de création de jeu au monde. 

Toutefois, les rémunérations françaises proposées aux développeurs sont peu attractives. La société talent.io spécialisée dans le recrutement de profils tech a réalisé une étude en comparant les salaires des développeurs français, allemands et britanniques – selon leurs expériences et le type de poste. Selon les différentes données, la France arrive en bas de chaque classement en étant surpassée à chaque fois par sa rivale britannique. Cependant, talent.io rappelle que le coût de la vie n’est pas compris dans ses données et peut avoir un impact significatif sur le niveau de vie. 

Parier sur la vieille dame ou sur la startup nation? Désormais sortie du Brexit, le Royaume-Uni a quelques cartes à jouer pour rester dans la course de l’innovation et séduire les développeurs.

En recherche de poste ou curieux de découvrir de nouvelles opportunités ? Il est temps de juger par vous-même votre valeur sur le marché. Dans un secteur qui n’a jamais autant évalué, talent.io examine chaque opportunité pour ne vous proposer que le meilleur en France et à l’étranger.

CV, lettre de motivation, candidature ? Rien de tout cela n’est nécessaire, les entreprises postulent directement à vous et l’inscription ne prend que 2 minutes. 

En savoir + sur votre prochain Job