Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Et si les bouffeurs devenaient créateurs ?

Salut, ça va ?

Aujourd’hui, je vous propose de jouer à un petit jeu amusant. Repensez à toute votre activité en ligne du jour ou de la semaine et faites un petit état des lieux…

  • Combien de contenus avez-vous liké sur tous vos réseaux ?
  • Combien de photos de vos amis avez-vous passées en revue sur Facebook ?
  • Combien d’articles en ligne avez-vous lus ?
  • Combien de snap ou de photos débiles avez-vous envoyés sur les réseaux ?
  • Combien de vidéo YouTube avez-vous regardé ?
  • Combien de contenus avez-vous repartagés avec vos amis ?
  • Combien de « lol », de « mdr », ou de « bof » avez-vous publié sur Twitter ?

Un sacré paquet, j’imagine ? Je vous rassure, moi aussi…

Et maintenant, répondez à cette simple question :

  • Combien de choses avez-vous créées vous-même et partagé en ligne aujourd’hui ? Cette semaine au moins ? Ce mois-ci ?

J’imagine que c’est beaucoup moins… Peut-être « rien du tout ».

Quand je dis « créé », je ne pense pas à la photo de votre dernier repas, ou d’un message de 2 lignes sur Facebook pour dire que le nouveau-né de vos amis est « mignon » ou que « La neige, ça fait chier parce qu’on ne peut pas rouler à fond« .

Non, je pense plutôt à une création qui ira enrichir intellectuellement d’autres êtres humains connectés comme vous.

Je parle d’un article de blog présentant un point de vue argumenté ou une de vos idées. D’une vidéo YouTube dans laquelle vous partagerez une de vos compétences. D’un site web communautaire sur lequel d’autres personnes viendront vous retrouver autour d’un sujet commun. D’un outil ou d’une astuce qui seront utiles à d’autres.

Ou pourquoi pas de photos traduisant une émotion, de musiques, de choses destinées à faire marrer, de recettes de cuisine ou de petits films…etc.

Bref, des choses dans lesquelles vous avez mis un peu de votre intelligence, de votre créativité et de votre passion. Quelque chose qui vous ressemble et qui touchera l’esprit d’un ou d’une autre.

Quand j’ai découvert Internet pour la première fois, j’ai eu le vertige en pensant à tout ce que j’allais pouvoir partager avec les autres. Apporter un petit peu de moi à ce gigantesque réseau à toujours été l’aboutissement de tout ce que j’ai entrepris. Que d’autres à l’autre bout du monde ou à côté de chez moi puissent s’y retrouver, s’en inspirer et m’apporter en retour d’autres choses qui viennent d’eux.

C’est d’ailleurs de ce vertige qu’est né ce blog ou d’autres sites et logiciels que j’ai pu faire avant.

Malheureusement, même si certaines personnes sont très créatives et enrichissent chaque jour le web avec leurs connaissances, leurs idées, leur humour ou leur façon unique de voir le monde, la grande majorité des internautes se contente de bouffer le contenu jour après jour, sans aucun objectif d’apprentissage ou d’échange. On like, on clique, on re-partage, on fait tourner la machine, sans qu’il n’y ait rien de construit ni d’enrichissant qui provienne de nous pour aller vers l’autre.

Moi le premier, quand je mets un pied (virtuel) sur Facebook ou sur Twitter, je peux très vite me retrouver happé pendant de longues minutes, sans que cela n’éveille en moi la moindre créativité ni réflexion qui viendra enrichir une de mes idées. Nous sommes des animaux communicants, partageurs, créatifs et doués d’une réflexion sans limites, alors quel temps perdu et quel gâchis pour notre nous collectif…

Alors bien sûr, il faut continuer à consommer du contenu et répondre « lol » à ses potes sans avoir à épiloguer sur leur dernière vidéo de chat. Mais est-on condamné à ne faire que cela ?

Ne pourrait-on pas, chacun et chacune, une fois par an, une fois par mois ou une fois par semaine, prendre notre clavier pour « fabriquer » quelque chose qui viendra enrichir modestement le monde connecté ?

On a tous un savoir et des trucs qui nous font kiffer et il y a suffisamment d’outils d’expression différents pour que chacun puisse s’y mettre sans se retrouver bloqué sur des problèmes techniques.

Vous ne savez pas filmer ? Écrivez ! Vous faites des fautes à tous les mots ? Mettez-vous au podcast ! Vous n’êtes à l’aise ni à l’écrit ni à l’oral ? Pourquoi ne pas tenter la création graphique, musicale ou le développement ?

Il y a tellement de choses à faire et à partager. Et si vous n’avez jamais essayé, je peux vous promettre que vous en ressortirez plus riche intérieurement.

Je pense que vous avez capté l’idée. Alors pour l’année, les mois ou les jours qui viennent, ce qui serait vraiment génial, c’est que vous repreniez un peu de votre temps de like, de retweet et de « preums » pour « pondre » un putain de truc qui vienne de vous et de vous seul.

Le reste on s’en fout ! Alors qu’en dites-vous ?


Les articles du moment