Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Chroniques de l’infowar – 2010

Si vous avez un peu de temps devant vous et que vous vous intéressez à ce que certains appellent l’infowar, c’est à dire la guerre de l’information qui s’est largement démocratisé cette année mais qui existe depuis un bon moment et à laquelle tout le monde peut prendre part, mon ami Fabrice Epelboin a publié pour RWW France, un PDF regroupant ses meilleurs articles 2010 sur le sujet. Je le partage donc avec vous ce document qui apportera de la chaleur et du bonheur dans votre foyer…

  • Préface aux Chroniques de l’infowar
  • Aux Etats-Unis, Internet est perçu comme un bienfait pour la société
  • Les politiques jouent avec le feu sur Twitter
  • ACTA : le traité secret qui pourrait changer la face d’internet
  • Ecologie et libertés numériques sont-ils indissociables ?
  • Surveillance et censure de l’internet Iranien : le parlement Européen critique sévèrement Nokia
  • Hadopi pourrait bien causer beaucoup de tort aux ayants droit
  • Marketing, politique et internet : les approches divergent entre PS et UMP
  • Elysée.fr : la partie immergée de l’iceberg
  • Greenpeace et Nestlé sur Facebook : l’Art de la Guerre
  • Guerre civile sur Facebook
  • Le gouvernement Tunisien passe à l’offensive
  • Wawamania : l’impossible transposition Française du Parti Pirate Suédois
  • Le Direct Download : le cancer du pirate
  • Crowdsourcer les scandales politiques : bientôt sur vos écrans
  • La course aux armements : l’argument qui fait trembler Vivendi
  • Wikileaks remplace-t-il la presse en Afghanistan ?
  • Les dangers du géotagging
  • Marketing de la surveillance : le prochain buzzword ?
  • Plainte contre Facebook pour homophobie : Houston, we have a problem
  • Les intellectuels américains débattent de la neutralité du net
  • Les lobbies font leur loi : de la neutralité des moteurs de recherche
  • Al Franken : « la neutralité du net est l’équivalent contemporain du droit à la liberté d’expression »
  • Il y a internet et internet… pour les pauvres
  • Orange donne un aperçu de l’internet sans neutralité du net
  • Neutralité du net : le feuilleton de l’été et le cauchemar de l’Assemblée
  • Filtrer l’internet : le projet secret de l’industrie de la culture révélé au grand jour
  • L’Etat Français coupable de non sécurisation de son accès à internet
  • Les ayants droit durement touchés par une contre attaque de hackers
  • Rapport Gallo : la pétition bidon des lobbies
  • Pas de répit sur le front de la guerre contre les ayants droits
  • Wanted, Dead or alive : Hadopi.fr
  • Ceux qui rendent les révolutions pacifiques impossibles rendent les révolutions violentes inévitables
  • Touché… Coulé ? 4chan vise ACS:Law
  • Un virus Scada s’attaque aux infrastructures nucléaires iraniennes
  • Le jour où le Figaro a lâché Sarkozy sur Hadopi
  • Prohibition 2.0 année 0
  • Wikileaks remet le couvert avec Owni
  • Fusion ARCEP-CSA-Hadopi : Le futur ministère des Guerres coloniales de l’internet
  • Wikileaks dynamite la Loppsi
  • Et si Wikileaks était une chance ?
  • Les Anonymous, première forme d’intelligence collective ?
  • Wikileaks pour les entreprises
  • Bientôt sur vos écrans : OpenLeaks

Voici en lecture directe le PDF :

chroniquedelinfowar2010 (1)

et pour le télécharger directement, c’est par ici.

A la recherche d’un DNS qui vous protège et respecte votre vie privée ?

Vie privée, contrôle parental, exceptions de filtrage…

NextDNS offre une grosse couche de sécurité qui vous permet de bloquer automatiquement la résolution de certains noms de domaine en fonction de listes fournies par différents acteurs. Vous pouvez par exemple bloquer les sites remontés par Google comme les sites fournissant des malwares ou proposant des pages de phishing. Tout ce qui est cryptojacking, c’est-à-dire les sites utilisant votre navigateur pour miner de la cryptomonnaie à votre insu, peut être également bloqué.

Le typosquatting vous connaissez ? Il s’agit de prendre un nom de domaine qui ressemble vraiment à un nom de domaine officiel et tromper les gens qui feraient des fautes de frappe ou en utilisant des caractères ASCII graphiquement proche de véritables lettres de l’alphabet. Et bien ici, même chose, NextDNS vous protège.

En Savoir + sur NextDNS

Vos cartes PlayStation Network en promo avec Eneba et Korben

— Article en partenariat avec Eneba —

Si vous possédez une PlayStation, voilà un bon plan qui pourrait vous plaire. Grâce à Eneba, vous allez pouvoir faire quelques économies. Histoire de bien commencer l’année avec la nouvelle PS5 que vous avez reçue lors des fêtes de fin d’année dernière (sinon ça marche aussi avec les PS3 et PS4). Eneba vous propose, notamment, des cartes PlayStation Network avec jusqu’à 16% de réduction par défaut (valeur 50€, mais certains vendeurs la propose dés 41.89€ soit 44.54€ avec les frais). A quoi vous pouvez ajouter le code KORBEN vous bénéficiez en de 3% supplémentaire donc 43.21€ TTC au final (à entrer lors de la validation de votre achat).

Il est tout beau ce code non ?

Eneba c’est quoi ?

Pour ceux qui ne connaissent pas encore, Eneba c’est une place de marché en ligne qui propose un tas de produits numériques liés en grande partie au jeu vidéo, le plus souvent avec des promotions assez intéressantes. Le site est rapide, assez complet, sécurisé et moins cher, pourquoi se priver ?

La boutique propose beaucoup de contenu pour les plateformes de jeux parmi les plus connues (Steam, GOG, Uplay, Origin, Epic Games, Nintendo Switch, Xbox & co), de nombreuses cartes cadeaux (Amazon, Blizzard, Google Play, Nintendo eShop, Netflix, Spotify & co) mais aussi des abonnements, des points de jeu ou encore des logiciels. Bref il y en a pour tous les profils.

Promotions sur les meilleurs jeux avec eneba.com !

Que faire avec ma Carte PlayStation Network (PSN50) ?

Le crédit d’achat des différentes cartes PSN (de 5€ et jusqu’à 100€) vous permettra d’accéder à tous les produits du PlayStation Network :

  • les jeux récents : NBA2K21, FIFA21, Spider-Man : Miles Morales , les nouveaux bundles Fortnite, etc.
  • les jeux en précommandes
  • les DLC
  • des films et séries (si vous avez déjà un abo PS+)

Et pour le cas ou vous vous poseriez la question, il n’y a pas d’anguille sous roche, oui les produits sont bien activés sur la plateforme officielle PSN. Eneba a d’ailleurs comme partenaires des boites solides comme Konami, Ci Games ou Team17 (Worms, Project-X …). La boutique en ligne vérifie de manière approfondie la fiabilité de chaque vendeur sur sa place de marché (état des stocks, légalité …) pas de risques d’arnaques. Ils sont de plus très bien notés sur Trustpilot.

Attention tout de même, pour bénéficier de l’offre votre compte devra être enregistré en France. Par contre le crédit sur la carte n’a pas de date d’expiration, vous en disposerez jusqu’à épuisement.

À qui s’adresse la carte cadeau PSN ?

À n’importe qui désirant faire quelques économies. Un petit pourcentage ici et là ça finit par compter, surtout chez les gros joueurs qui ont besoin parfois d’une ou plusieurs cartes chaque mois.

Mais c’est aussi un cadeau idéal à offrir si vous connaissez un joueur sur PlayStation, mais que vous ne savez pas ce qu’il aime ou ce qu’il possède déjà. Où dont l’anniversaire est dans plusieurs mois (vous achetez moins cher aujourd’hui tant que l’offre promo existe et vous gardez la carte jusqu’à la date)

A la recherche d’un DNS qui vous protège et respecte votre vie privée ?

Vie privée, contrôle parental, exceptions de filtrage…

NextDNS offre une grosse couche de sécurité qui vous permet de bloquer automatiquement la résolution de certains noms de domaine en fonction de listes fournies par différents acteurs. Vous pouvez par exemple bloquer les sites remontés par Google comme les sites fournissant des malwares ou proposant des pages de phishing. Tout ce qui est cryptojacking, c’est-à-dire les sites utilisant votre navigateur pour miner de la cryptomonnaie à votre insu, peut être également bloqué.

Le typosquatting vous connaissez ? Il s’agit de prendre un nom de domaine qui ressemble vraiment à un nom de domaine officiel et tromper les gens qui feraient des fautes de frappe ou en utilisant des caractères ASCII graphiquement proche de véritables lettres de l’alphabet. Et bien ici, même chose, NextDNS vous protège.

En Savoir + sur NextDNS

Les articles du moment